Mangacast Omake N°18 – Juillet 2014 : les chroniques manga et animés

Mangacast Omake N°18 - Juillet 2014

Retrouvez les rubriques mensuelles de Mangacast Omake : nos chroniques manga dans On a Lu et En Survol, nos chroniques animé dans On a Vu, ainsi que nos Coups de cœur et nos Coups de gueule.

Dans ce numéro on chronique : In these Words, Prison School, Kamikaze Kaito Jeanne, Cagaster, 100 Demons of Love, Zelphy, Erased, Wallman, Shôjo Relook, Mix, Sakamoto pour vous servir, Magdala, Alchemist Path, Magical Girl of the End, Mobile Suit Gundam – École du Ciel, Phantom Blood, Crazy Zoo, Sailor Moon Crystal, Ghost in the Shell Arise, Yamada – Ma première fois, et Barakamon !

Environ 2 heures 30 d’émission pour partager, avec vous, nos conseils manga et animés du mois, et tout ça dans la bonne humeur et les blagues vaseuses !

Mangacast Omake n°18 – Juillet 2014 est présenté par Marcy, Athras, Kobito et Kubo.

Fiche de l’émission

Numéro : Omake 18
Saison : 02
Parution : Juillet 2014
Format : MP3, 128kbps
Durée : 148’03

Rubriques : On a Lu, En Survol, On a Vu, Coups de cœur, Coups de gueule, Ending Theme
Animé par Kubo
Avec : Marcy, Athras et Kobito

Téléchargement et abonnement

Télécharger en MP3  S'abonner via iTunes  S'abonner via RSS  S'abonner via Android

Écouter l’émission

On a Lu

Retrouvez tous les manga que nous avons chroniqué durant l’émission :

In these Words  - Tome 01In these Words  – Tome 01Taïfu Comics
Taïfu Comics – 17,90€
Dessin : TOGAQ
Scénario : Kichiku NEKO
Synopsis :
Katsuya Asano, un profiler formé aux Etats-Unis, est amené à travailler pour la police de Tokyo afin de fournir le profil d’un tueur en série qui sévit depuis plusieurs années.
Grâce à son aide, l’opération est une réussite et Shinohara Keiji est enfin arrêté.
Obnubilé par la personne qui est à l’origine de son arrestation, ce dernier accepte de faire des aveux complets, mais à la condition que Katsuya soit celui qui les recueille.
À peine le jeune profiler vient-il d’accepter qu’il est tourmenté nuit après nuit par le même cauchemar : un homme dont il ne voit pas le visage le retient prisonnier et le torture tout en lui murmurant à l’oreille qu’il l’aime.
La frontière entre rêve et réalité s’effondre alors brutalement pour lui…

Prison School - Tome 01Prison School – Tome 01Soleil Manga
Soleil Manga – 7,99€
Dessin : Akira HIRAMOTO
Scénario : Akira HIRAMOTO
Synopsis :
Kiyoshi intègre le lycée Hachimitsu, un ancien lycée pour filles connue comme étant l’un des meilleurs mais aussi l’un des plus stricts. Cette année est la première année dans l’histoire de l’école où les garçons peuvent y accéder. À sa grande surprise, il se rend compte qu’il n’y a que quatre autres garçons dans le lycée, soit un garçon pour 200 filles ! Ils ont plein d’espoir et se disent que c’est la chance de leur vie de pouvoir aborder enfin une fille, mais les choses prennent une tournure différente… En effet aucune fille ne leur adresse la parole, pire encore, elles les ignorent totalement ! Un jour, où ils se sont adonnés à une séance de voyeurisme, ils se font surprendre et apprennent l’existence d’un conseil étudiant clandestin, et leur cauchemar ne fait que commencer ! Ce conseil fait en sorte qu’il n’y ait strictement aucune interaction entre les deux sexes ! Comment vont-ils s’en sortir au sein de ce lycée-prison où les garçons sont considérés comme inférieurs et où il n’y a aucune issue ?

Kamikaze Kaito Jeanne - Tome 01Kamikaze Kaito Jeanne – Tome 01Glénat Manga
Glénat – 6,90€
Dessin : Arina TANEMURA
Scénario : Arina TANEMURA
Synopsis :
Le secret de Maron : elle est la réincarnation de Jeanne d’Arc et grâce à l’aide de l’ange Fin, elle peut se transformer pour combattre les démons ! Sa passionnante carrière de justicière est menée sans encombre jusqu’à l’arrivée d’un rival répondant au nom de Sindbad. La jeune fille ne tardera pas à découvrir le revers de la médaille…Dire que Kamikaze Kaito Jeanne, premier grand succès de l’auteure de Princesse Sakura, est attendu du public français relève de l’euphémisme… En tant qu’éditeur historique d’Arina Tanemura, Glénat Manga se devait de vous faire découvrir cette œuvre tout aussi incontournable dans la bibliographie de l’auteur que dans l’histoire du shôjo manga !

Cagaster - Tome 01Cagaster – Tome 01Glénat Manga
Glénat – 6,90€
Dessin : Kachou HASHIMOTO
Scénario : Kachou HASHIMOTO
Synopsis :
Fin du XXIe siècle, une étrange maladie baptisée “Cagaster” fait son apparition. Un humain sur mille est contaminé par ce mal qui le métamorphose en un monstrueux insecte anthropophage. Les deux tiers de l’humanité sont décimés… 2125, en plein milieu du désert, Kidow, exterminateur de génie, sauve la jeune Ilie d’une attaque de cagasters. Malgré les mystères qui entourent cette dernière, il décide de la protéger. Mais dans ce monde apocalyptique, les monstres ne sont pas forcément ceux qui ont en l’apparence…

100 Demons of Love - Tome 01100 Demons of Love – Tome 01Soleil Manga
Soleil Manga – 6,99€
Dessin : Pedoro TORIUMI
Scénario : Pedoro TORIUMI
Synopsis :
Coco, 15 ans, est une jeune fille qui a la particularité de voir les fantômes. Mais un jour, en allant au lycée, elle tombe pour la première fois sur deux démons, deux frères terriblement beaux : Leo et Toa. Suite à une agression par l’esprit d’un chien noir, Coco, pleine de pitié pour cet esprit, dégage un pouvoir spécial qui va intéresser les deux démons. Quel est donc ce pouvoir qui habite la jeune fille et qui attire les démons ?

Zelphy - Tome 01Zelphy – Tomes 01-02Doki Doki
Doki-Doki – 7,50€
Dessin : Etorouji SHIONO
Scénario : Etorouji SHIONO
Synopsis :
Nous sommes en l’an 1001 du calendrier de l’Aion… Tous les Portails spatiaux sont aux mains d’une alliance militaire interplanétaire appelée les Gardiens de l’Aion. Lýsja, un jeune prince déchu du Royaume-Uni de Zaysion, rêve d’aventures. Rejeté par l’armée en raison de sa frêle constitution, il travaille maintenant comme plombier. Il n’abandonne pas pour autant l’envie de tout quitter pour découvrir les vastes étendues spatiales… C’est alors qu’enchaînement de circonstances malheureuses l’amène à fuir sous la menace des Gardiens de la Galaxie. En compagnie d’un équipage surprenant et plein de ressources, Énoc le chat-pirate et Pico Pico, un mystérieux robot, Lýsja va vivre les heures les plus mouvementées de sa vie.

Erased - Tome 01Erased – Tome 01Ki-oon
Ki-oon – 7,65€
Dessin : Kei SANBE
Scénario : Kei SANBE
Synopsis :
 2006. Aspirant mangaka dont la carrière peine à décoller, Satoru Fujinuma travaille comme livreur de pizzas pour joindre les deux bouts. Effacé et peu enclin à s’ouvrir aux autres, il observe le monde qui l’entoure sans vraiment y prendre part. Pourtant, Satoru possède un don exceptionnel : à chaque fois qu’un incident ou une tragédie se déroule près de lui, il est projeté quelques minutes dans le passé pour empêcher l’inévitable avant qu’il se produise… Cette anomalie de l’espace-temps lui vaut un séjour à l’hôpital le jour où, pour rattraper le conducteur d’un camion fou, il est percuté par un autre véhicule de plein fouet. Après l’accident, petit à petit, les souvenirs effacés de l’enfance traumatisante de Satoru resurgissent…

Wallman - Tome 01Wallman – Tome 01Kazé Manga
Kazé Manga – 7,79€
Dessin : BOICHI
Scénario : BOICHI
Synopsis :
Après de longues années passées à servir le Japon comme tueur à gages, Jirô Sorashima décide de tirer sa révérence après la trahison de son pays et la mort de son coéquipier. De retour au Japon après un exil de 20 ans, il se laisse vivoter chez l’un de ses anciens partenaires… jusqu’au jour où une nouvelle colocataire ultra sexy du nom de Nami débarque dans sa vie. La jeune bombe prétend vouloir tuer un homme afin de venger la mort de son père. À son corps défendant, Jirô se retrouve rapidement embringuer dans cette affaire ! Le légendaire Wallman va reprendre du service !

Shôjo Relook - Tome 01Shôjo Relook – Tome 01Delcourt
Delcourt Manga – 6,99€
Dessin : Kaoru ICHINOSE
Scénario : Kaoru ICHINOSE
Synopsis :
Kako et Kôsei sont deux amis d’enfance qui vivaient à la campagne. Ils étaient les deux seuls enfants du village ! Mais un jour, ils partent à l’assaut de la ville pour intégrer l’académie privée Seiryô. Cependant, l’apparence de Kôsei avec ses grosses lunettes et sa façon de parler ne fait pas l’unanimité auprès des filles. Il est même la cible de moqueries, ce qui exaspère Kako.
Elle va donc entreprendre un relooking afin de faire de Kôsei un véritable séducteur, à l’image de son personnage de manga préféré…. mais comment va-t-elle vivre ce succès soudain auprès des autres filles ?

Mix - Tome 01Mix – Tome 01Editions Tonkam
Éditions Tonkam – 7,99€
Dessin : Mitsuru ADACHI
Scénario : Mitsuru ADACHI
Synopsis :
L’histoire prend place 26 ans après la fin de Touch. Les 3 héros sont frères et sœurs. Otomi Tachibana (12 ans), Tôma Tachibana (13 ans) et Sôichirô Tachibana (13 ans). Ils sont tout les 3 dans la section collège de la fameuse école Meisei. Otomi rentre en 1ère année, quant aux 2 frères ils sont en 2ème année. Tôma et Sôichirô sont tous deux dans le club de baseball, dans lequel ils officient en tant que titulaires. Sôichirô en tant que receveur et Tôma (malgré un bon lancer) en tant que 3ème base. Le lanceur vedette de ce club est Nikaidô, un 3éme année. L’entraineur se prénomme Kuroyanagi. On retrouve aussi Ichiban Natsuno, un première année qui vient d’arriver à l’école. Il se dit bon en lanceur, mais après un test, l’entraineur décide de le placer voltigeur. Dans cette série nous suivrons le quotidien de la famille Tachibana, et celle du club de baseball de la section collège de Meisei.

Sakamoto, pour vous servir - Tome 01Sakamoto, pour vous servir – Tome 01Komikku
Komikku – 7,90€
Dessin : Nami SANO
Scénario : Nami SANO
Synopsis :
Sakamoto est le lycéen le plus cool que vous n’ayez jamais rencontré ! Agissant avec panache, il provoque autant l’admiration que la jalousie parmi ses camarades. D’une nature calme, il devra au quotidien affronter les défis proposés par ceux qui le jalousent, ou aider ceux qui sont en difficulté… Bien évidemment avec classe et style !

Magdala, Alchemist Path - Tome 01Magdala, Alchemist Path – Tome 01Ototo
Ototo – 7,99€
Dessin : Ako ARISAKA
Scénario : Isuna HASEKURA
Synopsis :
Kûsla, un alchimiste, attend son procès pour avoir brûlé les os d’un saint. C’est alors qu’on lui propose un marché : s’il accepte de mettre ses compétences au service de l’ordre des Chevaliers de Claudius, l’une des trois factions avec l’Eglise et la Guilde du commerce, chargée de maintenir l’ordre dans le pays, les charges retenues contre lui seront abandonnées. Kûsla part donc retrouver Weyland, un autre alchimiste. À peine arrivé, il fait la rencontre d’Ul Fenesis, une jeune fille mystérieuse qui a pour mission de les surveiller. Pourquoi espionne-t-on les deux alchimistes ? Qui est vraiment Ul Fenesis ? Et qu’est-ce que Magdala ?

Retrouvez les avis de l’équipe de Mangacast durant l’émission !

On a Lu : En Survol

Magical Girl of the End - Tome 02Magical Girl of the End – Tome 02Editions Akata
Éditions Akata
6,95€
Dessin : Kentarô SATÔ
Scénario : Kentarô SATÔ

Mobile Suit Gundam - École du Ciel - Tome 11Mobile Suit Gundam – École du Ciel – Tome 11Pika Edition
Pika Édition
8,05€
Dessin : Haruhiko MIKIMOTO
Scénario : Haruhiko MIKIMOTO

Phantom Blood - Tome 01Phantom Blood – Tome 01Editions Tonkam
Éditions Tonkam
6,99€
Dessin : Hirohiko ARAKI
Scénario : Hirohiko ARAKI

Crazy Zoo  - Tome 02Crazy Zoo  – Tome 02Delcourt
Delcourt Manga
6,99€
Dessin : Kouhei HORIKOSHI
Scénario : Kouhei HORIKOSHI

Retrouvez les avis de l’équipe de Mangacast durant l’émission !

city_hunter_corbeau

On a Vu

Retrouvez tous animés que nous avons chroniqué durant l’émission :

Pretty Guardian Sailor Moon CrystalPretty Guardian Sailor Moon Crystal
Éditeur : Nico Nico Douga
Format : série TV
Épisode(s) : 26 (en cours)
Durée : 24 min env.
Synopsis :
Usagi Tsukino est une jeune fille en quatrième qui est maladroite et un peu pleurnicheuse mais pleine de vivacité.
Un jour, elle fait la rencontre d’une chatte noire, Luna, qui a une cicatrice en forme de croissant de lune sur le front et qui la transforme en « Sailor Moon », jolie guerrière en uniforme qui défend l’amour et la justice. Il semble qu’Usagi, en tant que guerrière élue de la justice, a pour mission de sauver une princesse en trouvant le Cristal d’Argent, avec l’aide d’autres guerrières partenaires.
La reine de Dark Kingdom, Queen Beryl, provoque des accidents étranges en envoyant ses monstres dans la ville où habite Usagi, afin de dérober le Cristal d’Argent dont le pouvoir est absolu.
Est-ce qu’Usagi Sailor Moon pourra trouver ce Cristal d’Argent avec les autres guerrières en uniforme et ainsi sauver la princesse…!?

Ghost in the Shell AriseGhost in the Shell : ARISE 01-02@Anime
Éditeur : @ANIME
Format : films
Durée : 90 min env.
Combo DVD/Blu-ray
Synopsis :
-

Yamada - Ma première foisYamada – Ma première fois Black Box
Éditeur : Black Box
Format : série TV
Épisode(s) : 12 (terminée)
Durée : 24 min env.
Coffret Blu-ray, collection Saphir
Synopsis :
Yamada, jeune fille jolie et populaire, entre au lycée. Elle cache un aspect assez inattendu : le sexe, l’acte charnel, elle ne pense qu’à ça, au point d’en faire une fixation ! Cette jeune pucelle à un rêve : avoir cents partenaires sexuels. Mais elle est persuadée qu’aucun garçon expérimenté ne voudra d’elle tant qu’elle sera vierge. Elle doit donc trouver le parfait puceau pour la déflorer. Et malheureusement pour le très banal Takashi Kosuda, c’est sur lui que la demoiselle jette son dévolu. Sans trop comprendre ce qui lui arrive, Kosuda va subir les assauts forts peu subtils de Yamada !

BarakamonBarakamonCrunchyroll
Éditeur : Crunchyroll
Format : série TV
Épisode(s) : 12 (en cours)
Durée : 24 min env.
Synopsis :
Seishu Handa est un calligraphe très prometteur, mais il a aussi de la répartie ! Parce qu’il a assommé un conservateur de musée qui était critique envers son travail, le voilà puni, obligé d’aller se mettre au vert dans la campagne profonde du Japon. Au moins ce jeune homme de la ville pensait-il trouver le calme pour perfectionner son art, mais il n’est pas au bout de ses surprises…

Retrouvez les avis de l’équipe de Mangacast durant l’émission !

Coup de CoeurCoup de coeur, ce qui nous a plus ce mois-ci

  • Sortie des films live de Parasite (Kiseiju)
  • La nouvelle disposition des halls à Japan Expo
  • Un nouveau film de Dragon Ball Z en 2015
  • Les versions animé de Tokyo Ghoul et Gansta

Coup de GueuleCoup de Gueule, ce qui nous a déplu ce mois-ci

  • Les erreurs à répétition sur Hokuto No Ken Deluxe
  • L’accident de Kachou HASHIMOTO

Ending Theme, musique de fin

Oshiete A to ZOshiete A to Z

Origine : B Gata H Kei (Yamada, ma première fois)
Type : OP theme
Artiste : Yukari TAMURA
Paroles : Masatomo OOTA
Compositeur :  Masatomo OOTA
Année : 2010

Bonne émission à toutes et tous !

Gérez votre collection manga/animé sur

Manga Sanctuary

Suivez nous sur les réseaux sociaux !

facebook_76  twitter_76  googleplus_76  tumblr_76  Instagram

#MangacastOmake

Abonnez-vous via iTunes Abonnez-vous via le Flux RSS

© 2014 Mangacast / Asurada.
OP Theme : Shiroi Hibana (Tak MATSUMOTO/Koshi INABA), © Vermillion Records.
ED Theme : Oshiete A to Z (Masatomo OOTA), © King Records.
© DR.

Made on a Mac



44 Réponses à Mangacast Omake N°18 – Juillet 2014 : les chroniques manga et animés

  1. omtsubasa dit :

    Joyeux anniversaire à Marcy^^

  2. Negima dit :

    Thx pour le podcast ^^

  3. Enka dit :

    Mission réussi Kubo tu as réussi à me faire acheter un Adachi !!!
    Je ne suis pas attiré par cet auteur, mais je tente quand même.
    Au passage très bon Omake, comme d’ab.

    • Ha ha ! Je suis bien content alors !
      Je t’avoue qu’il y a quelques années je n’étais pas très ADACHI, bloqué par l’image que j’en avais de la diffusion à la TV qui ne me plaisait pas étant môme (trop jeune sans doute).
      Puis je m’y suis mis, je ne sais même plus pourquoi, il y un truc comme 10 ans. Et là, la révélation !

      Le mangaka aux personnages les plus positifs que j’ai pu lire. Une réelle bouffée d’air frais, un rayon de soleil. Oui, j’adore ! :D

  4. Kubo qui aime Yamada – Ma première fois, c’était obligé! :D

    Autrement le titre original se prononce B Gata H «Kei» et non «Key».

    Je suis surpris par les réactions envers Sakamoto, pour vous servir. J’ai lu le premier tome il y a quelques mois en scan (mais c’est fini j’ai arrêté) et j’avais beaucoup aimé. Il faut surtout prendre le personnage principal au second degré, bien sûr qu’on ne peut pas être parfait.

    Vous aurez pu mentionner que le manga a gagné le Grand Prix du site internet Comic Natalie (http://www.animenewsnetwork.com/news/2013-09-18/nami-sano-sakamoto-desu-ga-manga-wins-comic-natalie-grand-prize) avec sur le podium L’Attaque des Titans (2e) et Ajin (3e).

    Autrement c’était un bon numéro, j’ai bien rigolé quand le jingle a interrompu Marcy.

    Je vais me laisser tenter par MIX, moi qui adore les mangas sportifs je n’ai jamais lu d’Adachi.

    • Le pire c’est que je le sais. Je l’avais même vérifié à l’avance, la prononciation exacte…
      Mais trop pris par le taff à faire pendant l’enregistrement, je le lis comme si c’était key…
      Bref la prononciation des mots étrangers c’est pas encore pour maintenant, même si j’ai le sentiment que ça s’améliore un poil.

      Sakamoto n’a plu à aucun d’entre nous.
      Athras, moi-même et Kobito l’avons lu, et on a tous trouvé ça soûlant et tout sauf drôle. La faute à la trad/adapt ?
      On a donc, sciemment, choisit de ne pas nous attarder dessus.

      Content de t’avoir motivé pour Mix.
      Adachi c’est la vie ! :D

  5. aoshi85 dit :

    Salut,
    j’écoute vos mangacast depuis le mois de janvier (pas encore celui-ci). Je fais parti du public vieillissant qui se désintéresse de plus en plus du manga (dans mon cas très très désintéressé) et je trouve que vous avez trouvé une bonne formule pour faire suivre les nouveautés sans passer des heures sur le net ou en librairie (2H quand même avec vous mais vous êtes marrants alors ça va :p ). Au moins je sais ce que je manque (beaucoup de cul et de survival apparemment).

    Merci et continuez longtemps comme ça.

    • Un commentaire qui fait plaisir !
      Si nos chroniques, en plus de divertir, permettent de faire ses choix, on peut dire que la mission est accomplie !

      Et tu n’as pas tort, la mode actuelle est fortement au survival. La faute à la hype Walking Dead sans doute. Et le ecchi c’est une tendance un peu générale dans le manga et l’animation japonaise depuis un petit moment maintenant. ;)

      Merci à toi !

  6. Obla dit :

    La 3DCG dans une scène de transformation (Sailor Moon) est une honte et en plus j’entend qu’on dit derrière « Bouoh ils le font tous hein » Heu… vous avez déjà regarder des anime de magical Girls ?
    Parce que avec ce genre d’affirmation on dirait pas !!
    Les scènes de transfo sont généralement les scènes les plus travaillées dans ce genre d’animes et du coup dans la grande majorité des cas c’est réalisé en 2D et énormément de budget passe dedans, affirmer que c’est banal, est une preuve de non-connaissance flagrante du genre.

    • Connais-tu la mesure ?
      Un avis est quelque chose de purement subjectif.
      Marcy à un avis et elle a le droit de penser ça. Tu n’as pas à te comporter en flic de la pensée.
      Franchement dans le même état d’esprit que ton post, on pourrait te dire que des animés on en a sans doute vu plus et plus variés que toi depuis 20 ans qu’on en mâte.
      Pour le coup, vu la teneur on ne répondra même pas sur le fond.
      A l’avenir les posts où tu juges gratos, pas besoin de nous les faire partager, on s’en passe.

  7. lololeboiteux dit :

    Merci à vous et bon anniversaire Marcy alors.
    De plus en plus long mais c’est pas grave, avec la bonne humeur ça passe tout seul ;)

    Par rapport à ce qui est chroniqué c’est vrai que Zelphy est assez bizarre et que j’aimerais bien claquer le héros des fois :) ( il aurait fait un bon personnage principal dans une serie gundam rien que pour ça, surtout en CE où en AD puisque c’était le débat du jour) mais bon ça reste agréable à lire comme vous l’avez dit.

    Pour @anime je rejoins entièrement votre avis sur la qualité, autant le GITS à 30€ les deux film ça va, autant le coffret en papier mâché KLK demi-saison à 60€ franchement ça vaut pas le coup (enfin la série si évidemment mais pas la réalisation *imagine Mako en mode explication « cheloud » en train de parler de la boite en carton*)

    Sinon pour Tokyo Goul je connaissais pas mais je trouve l’anime bien sympa alors il est possible que je m’intéresse de prêt au manga (un peu ce qui m’est arrivé avec Sidonia No Kishi à la saison précédente).

    Le mot de la fin : moi je vous aime bien mais mon portefeuille vous déteste.

    PS : Je tiens à signaler que votre partenaire principal est le premier depuis longtemps à me livrer ma commande manga dans un délai des plus réduits (contrairement à de nombreux déboires ces derniers mois) donc un gros +1.

    • Il n’est pas prévu que ce soit toujours aussi long. Mais à 4, il devient dur de limiter les temps de parole.

      Notre partenaire ? Hayaku Shop ?

      • lololeboiteux dit :

        Oui.
        Sinon je pense que je vais me laisser tenter à essayer de lire un ADACHI vu l’insistance sur ce sujet et qu’en général je suis rarement déçu dans ce cas (comme la fois où j’ai regardé Ano Hana suite à un omake et j’ai vraiment adoré)

        • Je suis toujours de bon conseil, j’ai des goûts très surs ! :p

          Trêve de plaisanterie, je pense que tu ne seras pas déçu de MIX, c’est vraiment un bon ADACHI et un bon manga tout court.

          AnoHana c’est la vie ! :)

  8. .monkey dit :

    Bonjour, tout comme aoshi85 je commençais à me désintéresser du manga. Depuis peu j’ai eu un regain d’intérêt pour les mangas (notamment grâce à la découverte de Dimension W) et je suis bien content d’avoir découvert le podcast il y a peu grâce au forum de nolife et à mistgyu (je me suis d’ailleurs tapé quasiment tous les mangacast omake en 2 semaines). Merci à toute l’équipe du mangacast pour ce que vous faites et j’espère que vous continuerez encore longtemps ;-)

    Concernant le podcast, très bon numéro (me suis bien marré avec le jingle au début de la chronique de Marcy).

    Même avis sur @anime. D’ailleurs à l’annonce des coffrets Kill la Kill je sais pas pourquoi mais je me doutais que l’édition serait loin d’être à la hauteur des 120 euros demandés concernant la qualité etc.

    J’attendais aussi les retours sur Magdala et Zelphy. Dommage ça a l’air très moyen tout ça mais je m’en doutais un peu (j’avais feuilleté vite fait à la fnac et j’avais eu un avis très mitigé).

    @Kubo : pour moi clairement le manga 2014 c’est (de très loin) Dimension W (je trouve qu’il y a tellement de potentiel si l’auteur continue à faire au moins aussi bien).

    @Marcy : bon anniversaire !

    (à quand un podcast vidéo FigurinesCast ? :p)

    • Heureux que notre émission accompagne ton regain d’intérêt pour le manga.
      Dans l’absolu, nombreux sont les lecteurs à passer par des phases d’intérêt/désintérêt au gré des années et des licences. C’est finalement quelque chose d’assez commun.

      On compte bien continuer encore un moment !
      L’émission n’a jamais eu autant de succès d’audience, et tous vos messages sont autant de motivation supplémentaire pour continuer à travailler !

      Vu ce qu’on nous avait dit des coffrets UK, on avait, aussi, un peu peur du résultat sur les @ANIME. Mais nous partons toujours du principe que l’ont ne doit pas se faire un avis préconçu. Malheureusement la qualité n’est pas au rendez-vous.

      Dimension W on adore aussi.
      Kubo est un gros fan de Yûji IWAHARA.
      Mais Magical Girl of the End a fait très forte sensation chez nous.

      A priori pas d’émission vidéo de prévue à ce jour.
      Et niveau figurines, nous avons abandonné ce type de sujet depuis que Figure Maniax s’est fermé ;)

      • .monkey dit :

        En fait je me suis juste rendu compte que mes goûts avaient changés depuis que j’avais arrêté de lire du manga. Ce qui est normal au final. Autant je ne trouve plus vraiment de plaisir dans les shonen (mis à part ma série préférée FMA) autant j’ai découvert des pépites comme les Bride Stories ou les Silver Spoon (ou même encore des séries que je n’avais jamais lues jusque là comme les -oui je sais honte à moi- Yotsuba qui sont juste excellents).

        Pour les figurines c’était une petite boutade. En fait ce qui m’a fait y penser c’est la référence dans je-ne-sais-plus-quel-podcast aux « Seven Deadly Sins » à ne pas confondre avec « The Seven Deadly Sins » ce qui m’a tout de suite fait pensé aux figurines en rapport :) (et en même temps je rie jaune parce qu’elles coûtent la peau du…).

        • Silver Spoon c’est, aussi, un shônen hein ;)
          Et même un shônen scolaire, presque un slice of life.

          Mais effectivement, comme tout ARAKAWA : c’est TREEES bon.

          Yotsuba, pendant des années ça a été un gros four qui empêchait toute réimpression. Puis l’éditeur à tenté les réimpression soutenu par la communauté, et au final les ventes ne sont pas si mauvaises.

          Dans un genre assez proche : Barakamon chez Ki-oon, très bon aussi ! :)

          • .monkey dit :

            C’est vrai que quand j’ai parlé de shonen je pensais surtout aux shonen-combats (si on peut dire ça comme ça) comme on a pu en bouffer pendant des années avec du Samuraï Deeper Kyo, Naruto, Bleach, etc. que je ne supporte plus à force (les poncifs déjà et puis leur tendance à partir totalement en vrille à un moment donné niveau scénar…).

            Pour Yotsuba le pire c’est que je connaissais au moins de nom (bon ok surtout grâce à 4chan…) mais que je n’avais jamais lu. Et je me rend compte que j’ai failli passer à côté d’une série que j’adore ‘^^

            Pour Barakamon j’en ai en effet entendu parlé grâce à vous et je pense bien me tenter ça :)

            • Ah le shônen nekketsu alors. Oui c’est un genre auquel il faut vraiment adhérer.
              Nous on en est toujours autant friands ^^;

              On devrait parler de quelques autres titres bien sympas dans le prochain Mangacast Omake hors-série, mi-août ! ;)

  9. Panpan dit :

    Dommage que la critique de Prison School soit bâclée.

    Non pas qu’il y aurait de quoi philosopher pendant des heures sur les grandes vertus de ce manga, mais simplement réaliser que c’est une œuvre comique à ne pas prendre au sérieux permet de comprendre qu’il n’y aucune tentative de crédibilité à chercher. Toutes ces minutes perdues dans le podcast à énumérer les éléments incongrus du scénario comme des défauts tombent ainsi à l’eau (bien sûr que trouver le grand amour grâce au sumo est grotesque, c’est l’effet recherché !), et ce ne sont pas les fautes sur les nombres – 4 garçons au lieu de 5, 200 filles au lieu de plus de 1000 – qui vont retirer cette mauvaise impression que la critique tout comme la lecture ont été faites à la va vite, avec un manque flagrant d’intérêt. Vous pouvez ne pas apprécier un manga que vous chroniquez, mais argumentez correctement au lieu d’utiliser des excuses toutes faites comme cette histoire de « poncifs » car sinon, votre critique devient un calvaire autant pour vous que pour vos auditeurs.

    • Tu as le droit de penser ça.

      Quand une lecture a été difficile, il l’est tout autant d’en retirer du positif. C’est finalement un peu pareil avec Sakamoto…

      Reste que ce titre, même « délire », est une succession de poncifs, sans aucun personnage original. Il y en a d’autres, des titres qui ne se prennent pas au sérieux, mais ne tombent pas, pour autant, dans une telle succession de clichés.
      A croire que c’est un melting-pot de situations et de personnages d’autres œuvres.

      Finalement qu’est-ce qui ressort de Prison School ? Le concept de lycéens emprisonnés ? Ça reste léger.

      Comme tout avis, une chronique est forcément quelque chose de subjectif. Tu interprètes des choses, je ne les interprètes pas nécessairement de la même façon.

      J’attendais tellement plus de ce titre. Une très grosse déception.
      Dans le même ordre d’idée, un titre simple, aussi chez Soleil : Cage of Eden, m’a fait nettement plus forte impression, alors que je l’attendais tout autant.
      Moins manichéen, pourtant dans une thématique assez basique : un shônen survival avec des personnages qui ne sont pas des modèles d’originalité.

      Je ne vois pas où Prison School veut nous emmener. Quel est le but recherché, voir la morale de l’histoire ?

      Après, j’ai fais l’erreur de ne pas noter le nombre d’écoliers, c’est assez inhabituel chez moi de ne pas prendre plus de notes que de besoin. C’est clairement un manquement que je ne me pardonnes pas.
      Mais, dans l’absolu, les chiffres ne changeaient pas grand chose au propos. J’ai trouvé le titre ennuyeux, et je suis pourtant bon public sur ce type de manga.

      Enfin, il est possible que ce soit ma chronique la moins réussie, mais je n’ai pas assez de recul pour en juger.

      Pour en terminer, restons mesurés : un « calvaire », sérieusement…

  10. Gemini dit :

    Bon ben je vais acheter Shôjo Relook, moi… Excellent numéro, comme d’hab. Mon porte-feuille ne vous remercie pas.

  11. aoshi85 dit :

    Vous présentez beaucoup de mangas à 8€, c’est devenu la norme pour l’entrée de gamme ou ces séries ont une édition particulière ? ça commence à être bien cher sinon.

    J’ai connu les mangas à 5€, des prix longtemps restés entre 6 et 7€ et celles style panini ou des deluxe à 9-10€ mais très rarement entre 7 et 9€…

    • Effectivement, depuis Video Girl Aï et ses volumes à 30F les prix ont continués à grimper régulièrement.
      Aujourd’hui les éditions les moins chères sont les shônen de Ki-oon (6,60€), Kazé (6,79€), Kana (6,85€) et consorts.

      Avec l’essor du seinen et les formats plus larges et plus hauts, les prix ont subit quelque inflation. Ce qui explique ces tarifs plus proches de 8€ aujourd’hui.

  12. cool dit :

    Donc ,est ce que cela vaut encore le coup d’acheter la version deluxe d’Hokuto no Ken de chez kaze? Sachant que je n’ai jamais lu ce manga.Un moment dans le podcast Marcy(bon anniversaire a toi la jeune vieille du groupe:) parle de vieux manga pour lady oscar(la rose de versaille)pourtant je pensais l’acheter pour son coté patrimonial,rassurez moi tout n’est pas a jeté dans ce manga culte pour l’histoire du shojo au japon.Sinon c’est toujours agréable de vous écouter,hâte d’être en septembre.

    • Je ne sais pas trop quoi te répondre.
      Moi je les achètes les HnK deluxe, vu que j’avais revendu mon intégrale J’ai Lu.
      C’est vrai que les divers problèmes c’est abusé, mais ça ne gâche pas mon plaisir ;)

      Lady Oscar/La Rose de Versailles, c’est clairement un *vieux* manga, mais ça n’enlève aucun de ses (nombreuses) qualités.
      L’animé issu est culte pour notre équipe, Marcy comprise !

      A noter qu’il y aura un Mangacast Omake hors-série mi-août ! ;)

    • Pour les hokuto no ken, oui, c’est un classique, je pense honnêtement qu’il faut le lire. Sur le choix de l’édition c’est plus compliqué, l’édition classique ré-édité (la 1er edition J’ai Lu n’est plus disponible) est de tres bonnes facture, avec une traduction actualisé, mais sur les 26 tomes, il manque chez Kaze Manga les numéros : 1,7,10,11,12,17,19,20,21. Après la version deluxe est une possibilité, le tome 1 re-édité en juillet 2014 corrige les erreurs de la version de juillet 2013, et les tomes 2 à 5 sont à vérifiés au cas par cas au niveau des coquilles, il faut feuilleter et s’assurer de pas acheter une version contenant des erreurs, ce qui est assez honteux pour une version Deluxe.

  13. Marcy dit :

    Pour le Lady Oscar j’ignore s’il est encore disponible mais oui il vaut le coup, pour le patrimoine et puis aussi parce que c’est un bon shôjo d’époque, je le relis facilement (malgré le tome enooorme qu’ils ont sorti)

    • Gemini dit :

      Il y avait eu un re-tirage pour la venue de l’auteur, il y a un ou deux ans, avec de nouvelles couvertures. Donc je suppose que cela se trouve encore.

  14. Panpan dit :

    Merci de ta réponse.

    Si je devais souligner une des qualités de Prison School, j’évoquerais le mélange entre grossièreté et subtilité : l’auteur n’hésite pas à aborder des sujets indécents tout en utilisant au mieux son médium, le manga. Le découpage fait ressortir le suspense, la tension, la surprise pour des moments totalement grotesques, avec même assez souvent un sens du détail poussé pour des cases qui auraient pu être importantes si elles n’abordaient pas en réalité que des « foufounes » et autres « nichons ». Le récit n’en devient que plus absurde, d’autant que les enjeux se concentrent sur des sujets triviaux et/ou obscènes. J’insiste cependant sur le fait que tout ceci passe par le filtre de l’humour, le but recherché ne me semble pas de rendre les lecteurs plus « open » à tous les fétichismes, mais plus simplement de faire rire du ridicule engendré par des situations de plus en plus vulgaires.

    Et c’est peut-être là que le bât – et les bas – blesse : on peut ne pas être marqué par cet excès de vulgarité mesurée ou encore pire, en être choqué ; tout le monde n’accepte pas qu’on puisse par exemple faire des blagues urophiles en toute impunité. Je pense que c’est surtout sur ce point que Prison School fait jouer la sensibilité de chacun, car autrement je considère qu’au niveau comédie, c’est un titre qui remporte la palme haut la main grâce à son absurdité sans limite, où tous les garçons sont des obsédés en puissance et les filles des castratrices. Et pour connaître à l’avance le contenu de la suite, je peux t’assurer que ce premier tome représente parfaitement le ton général du manga.

    (Le terme « calvaire » était certes exagéré, mais il y avait un tel décalage entre ta déception et l’enthousiasme que j’ai pour ce titre que je n’ai pas pu mieux exprimer mon ressenti.)

    • J’entends bien.
      Je le vois, aussi, comme un gros délire.
      La « vulgarité », je dirais plutôt le côté ecchi prononcé, n’est pas un problème pour moi. Je suis client et habitué du genre, et je ne vois pas les choses par mon prisme d’occidental.

      Ce qui me *gène* ce sont les persos trop stéréotypés, tous sont des copies conformes de perso bateau qu’on a déjà vu des centaines de fois.
      J’ai déjà eu le sentiment de ne pas avoir un personnage très original, mais autant de stéréotypes réunis dans le même récit, j’ai trouvé ça impressionnant. Et ça m’a gâché le récit.

      J’essaierai, quand même, le tome 2 pour voir si j’accroche ou définitivement pas. ;)

  15. Crustacé dit :

    J’ai acheté le tome 1 de Wallman grâce à vous. Et il est pas mal du tout. Très beau, les persos sont supers et les dialogues et l’humour sont pas mal aussi. Bonne pioche, merci.

  16. KazenbanFr dit :

    Bonsoir à l’équipe Mangacast! Je vous ai découvert avec la rétrospective 20 ans de Tonkam et depuis, j’ai écouté presque toutes vos émissions, mais surtout les Omaké! J’arrête pas de me marrer, vous me faites rire autant qu’un tome de Dr Slump (que je suis en train de lire). Vous commenterez si je vous laisse des commentaires sur les anciennes?

    D’abord, je voulais souhaiter un joyeux anniversaire en retard à Marcy! J’aurai espéré qu’elle nous fasse une chronique sur Ichi the Killer du tome 1 au tome 10 pour fêter son anniversaire, vu qu’elle aime les trucs dérangeants, mais non, ça sera surement pour l’année prochaine! :p

    Concernant les chroniques, je retiendrai In These Words, que j’ai totalement zappé à la Japan Expo et que, en tant que mec (oui j’en suis un), Marcy m’a donné envie de lire un yaoi! Un passage très drôle avec Kubo le pervers qui coupe avec le djingle, au passage! ^^

    Ensuite, Kubo, tu as totalement oublié que l’auteur de Prison School n’était pas un inconnu en France et qu’il a publié un des 3 seinens préférés en France (je te laisse chercher le titre). Mais ta chronique confirme ma crainte que j’éprouvais à ce titre. Ensuite, merci de m’avoir donné envie de ne pas lire Zelphy! Ça ne m’attirait pas du tout!

    Erased, c’est fou comme Athras me fait envie avec les titres qu’ils chroniquent! ^^, j’avais lu Testarotho du même auteur que j’avais pas mal aimé! Wallman, punaise, comment Kubo, il vend le produit, à mourir de rire! Je me le prendrai peut-être, mais quand il sera avancé en terme de tomes, c’est à dire dans 5 ans! MIX, J’ai lu, le mois dernier, Jinbé et Short Program du même auteur et je comprends pourquoi l’auteur a un fan club en France, dont fait partie Pascal Lafine, Kubo et Marcy! :p; j’en lirai d’autres de lui avant de lire celui-là!

    J’ai lu un peu de Sakamoto, pour vous servir et je partage le même point de vue que vous, le perso ne m’attire pas du tout et ne me fais pas rire!

    Marcy me donne encore envie avec Magical girl of the end!^^, ça a l’air vraiment nawak ce titre!

    Par contre, question à Kubo: pourquoi tu ne fais pas partie du fan-club Jojo vu que tu as lu le premier tome de Phantom Blood? T’as conscience que BlackJack et Athras vont te taper?^^

    Et enfin, pour les animés, concernant Arise (vous avez l’air débile avec votre prononciation de merde!^^) je suis plutôt d’accord avec Athras, sur le fait que ne pas avoir de chapitrage c’est un peu chiant et qu’il faut rester concentré pour l’histoire. Par contre, 30 euros pour un blu-ray qui contient qu’un livret en bonus, c’est du pigeonnage tout court! Je m’attendais à des interviews, un making-of et au moins, un commentaire audio, (oui, Kubo, je suis d’accord avec toi!)^^. Je précise que ma copine l’a offert à la Japan Expo, mais si je l’avais acheté par moi-même, je pense que j’aurai autant gueulé que Kubo!

    désolé si mon message est un peu long et pas très structuré, mais j’avais des choses à dire!

    Bonne soirée à vous!

    • Merci à toi d’avoir écouté autant d’émissions ! Ça doit en faire des heures d’écoutes ! Je ne suis pas sur que j’aurai le courage de nous écouter plus de 2h ! ^0^

      A priori, on essaye de répondre sur les différents commentaires qui sont laissés, tant qu’il y a matière à y répondre (questions, avis développé…).

      Ichi the Killer ? Tiens c’est drôle ça… J’ai comme l’impression qu’il y aura quelque chose comme ça dans le prochain Mangacast Omake hors-série… Mais chut ! ;)

      Ne nous trompons pas, ce passage du jingle était totalement involontaire de ma part (au moins la première fois). J’ai vraiment ripé sur le bouton ! ^^;

      A propos de Akira HIRAMOTO (auteur de Prison School), tu parles de Me And the Devil Blues chez Kana (seul au titre de sa part paru en France à ma connaissance) ?
      J’avoue que vu le peu de succès du titre, et la différence de ton avec Prison School, en parler ne m’a même pas effleuré l’esprit. Un oubli un peu dommageable de ma part.

      Zelphy j’en attendais beaucoup, surtout en bon amateur d’Übel Blatt, et c’est d’un classique à mourir. Je comprends que Ki-oon n’ait même pas essayé de l’avoir.
      En dehors du fait que c’est SHIONO qui le fait, le titre est bon pour rester dans l’oubli.

      Aaah ADACHI ! Une vraie légende du shônen manga.
      Au Japon c’est un mangaka mythique. Je n’arrive toujours pas à comprendre comment il peut autant passer inaperçu chez nous.
      Le gros souci, du coup, c’est que beaucoup de volumes de ses mangas, notamment chez Tonkam, tombent en rupture. Ce qui rend l’accès à ses titres plus compliqué.
      Mais ses mangas valent le coup. Chez Tonkam, la longue série H2 est excellente, tout comme Touch (son titre le plus connu), chez Glénat, mais qui est bien plus ancienne.

      Sakamoto, franchement, je comprend que des éditeurs nous aient dis que c’était impossible à sortir en français. C’est impossible à traduire en conservant l’humour et les jeux de mots japonais.
      Chez Komikku, il y a vraiment à boire et à manger. Le bon, voir le très bon, côtoie le médiocre dans une logique éditoriale qui nous échappe un peu.

      Magical Girl of the End c’est franchement exceptionnel.
      C’est la chronique du tome 1 de Marcy qui m’a poussé à essayer, et je ne regrette pas. C’est totalement nawak, mais un nawak maîtrisé. Un vrai défouloir sans prise de tête, et une excellente surprise d’Akata.
      Akata qui a, quand même, le staff éditorial le plus burné du manga. Sans ces gars là, le manga, en France, ne serait pas ce qu’il est.

      Fan-club de Jojo, moi ? Sans façon !
      J’ai fini par lire des arcs entiers du manga, en peu (beaucoup) influencé par des copains sur Twitter.
      Mais, même si je trouve le titre plutôt bon, je suis loin d’en être fan. ;)

      Hey ! On ne se moque pas de notre prononciation !
      On prononce à l’améwicane !

      En tout cas merci à toi, et heureux que notre travail te plaise !

      C’est drôle, d’ailleurs, de constater que certaines personnes ont plus d’affinités avec les Mangacast Omake, alors que d’autres les ont en horreur et n’écoutent que les Mangacast ! ^^;

Laisser un commentaire

Hayaku Shop