Japan Expo - 16e Impact

Mangacast Omake N°14 – Mars 2014 : les chroniques manga et animés

Mangacast Omake N°14 - Mars 2014

Retrouvez les rubriques mensuelles de Mangacast Omake : nos chroniques manga dans On a Lu et En Survol, nos chroniques animé dans On a Vu, ainsi que nos Coups de cœur et nos Coups de gueule.

Dans ce numéro on chronique : Notre Hikari Club, Minimum, Sans Âme, J.Boy, Night Café – My Sweet Knights, Momo – The Beautiful Spirit, Mangeons !, Bullet Armors, Plum, un Amour de Chat, Seven Deadly Sins, Wolf Girl and Black Prince, MPD Psycho, Hell Hell, Resident Evil – Marhawa Desire, Le Vent se Lève, Nadia des mers mystérieuses, Evangelion 3.33, et MM! !

Environ 2 heures d’émission pour partager, avec vous, nos conseils manga et animés du mois, et tout ça dans la bonne humeur !

Mangacast Omake n°14 – Mars 2014 est présenté par Marcy, Blackjack, Kobito et Kubo.

Fiche de l’émission

Numéro : Omake 14
Saison : 02
Parution : Mars 2014
Format : MP3, 128kbps
Durée : 129’42

Rubriques : On a Lu, En Survol, On a Vu, Coups de cœur, Coups de gueule, Ending Theme
Animé par Kubo
Avec : Marcy, Blackjack, et Kobito

Téléchargement et abonnement

Télécharger en MP3  S'abonner via iTunes  S'abonner via RSS  S'abonner via Android

Écouter l’émission

On a Lu

Retrouvez tous les manga que nous avons chroniqué durant l’émission :

Minimum - Tome 01Minimum – Tome 01Glénat Manga
Glénat – ? pages – 7,60€
Dessin : Maya MIYAZAKI
Scénario : Maya MIYAZAKI
Synopsis :
Ito est un lycéen passionné de photographie. Il passe ses journées à prendre des clichés qu’il expose dans une salle spéciale du lycée. Incompris, traité à tort de dégoûtant et de pervers par les jeunes lycéennes, il se renferme petit à petit. Son seul ami est Saito, un adolescent passionné, lui, de contenus sexuels et de vidéos perverses. Ce dernier invite Ito à regarder sa première vidéo porno. Mais Ito est gêné au plus haut point par cette situation. Un soir, seul devant son ordinateur et alors qu’il surfe sur la toile, Ito tombe sur un site assez étrange. Une seconde plus tard, sa tour explose, enclenchant le lecteur DVD automatiquement. Une jeune fille minuscule et dévêtue en sort comme par magie. Son nom est Haru Nishikujo, et la jeune fille ne sait pas ce qui lui arrive, ni ce qu’elle fait là. Ito décide de s’occuper d’elle, mais cela va bien vite lui attirer des ennuis lorsqu’il va être embarqué dans un jeu de vie ou de mort…

Notre Hikari Club - Tome 01Notre Hikari Club – Tome 01Imho
IMHO – 200 pages – 14,00€
Dessin : Usamaru FURUYA
Scénario : Usamaru FURUYA
Synopsis :
Le Litchi Hikari Club n’est pas un gentil cercle d’amateurs de fruits exotiques, mais un groupe de jeunes garçons sanguinaires prônant la jeunesse et la perfection esthétique. Après l’adaptation en manga de la pièce de théâtre subversive du Tokyo Grand Guignol, Usamaru Furuya imagine une histoire où les personnages charismatiques du Litchi Hikari Club sont encore écoliers. À leur tête, Zéra, surdoué cruel à l’ambition dévorante qui ne tardera pas à prendre la place du chef historique, Tamiya. Il sera soutenu par son amant, Jaïbo, un garcon derangé qui prend un malin plaisir à jouer avec la vie des autres, mais aussi par le discret Niko, qui n’hésitera pas à lui donner un œil pour mener à bien leur mission… De quelle manière Zéra parviendra-t-il à renverser l’autorité de Tamiya ? Comment les membres du Litchi Hikari Club se sont-ils enlisés dans cette situation tragique ?

Sans Âme - Tome 01Sans Âme – Tome 01Pika Edition
Pika Édition – ? pages – 12,90€
Global Manga
Dessin : REM
Scénario : Gail CARRIGER
Synopsis :
Angleterre victorienne, XIXe siècle. Primo, Alexia Tarabotti n’a pas d’âme. Deuxio, elle est encore célibataire. Tertio, Londres est envahie de créatures fantastiques qui n’en font qu’à leurs têtes comme ce vampire qui a été pris d’une envie soudaine de la mordre, elle, Alexia ! So chocking * ! Découvrez les aventures so British et pleines d’humour d’Alexia Tarabotti , jeune femme attirante, indépendante et dotée d’une très forte personnalité ! Le mélange d’enquêtes, de romance et de mystères ravira les fans de gothique victorien et d’ambiance steampunk !

J.Boy - Tome 01J.Boy – Tome 01Delcourt
Delcourt Manga – ? pages – 7,99€
Dessin : Jun’ichi NOJO
Scénario : Jun’ichi NOJO

Synopsis :
Île-prison.
Un jeune détenu sans identité est tenu à l’écart des autres prisonniers. Le bruit court qu’il est le J.boy, un robot appartenant à la plus puissante triade d’Asie, conçu pour jouer au billard.
Tandis que la rumeur se répand, un homme accoste l’île. Il paraît que ce dernier avait l’habitude, dans sa jeunesse, de parier des territoires pour le compte de yakuzas lors de matchs de billard…

Night Café, My Sweet Knights  - Tome 01Night Café, My Sweet Knights  – Tome 01Kazé Manga
Kazé Manga – ? pages – 6,79€
Dessin : Maki ENJOJI
Scénario : Maki ENJOJI
Synopsis :
Veuve à seulement 23 ans, Hina apprend du séduisant avocat de son défunt mari que ce dernier lui a légué un curieux héritage : un immeuble au sein duquel se trouve un café pas comme les autres, le Queen’s Cafe. Tandis que la jeune femme part à la découverte de sa nouvelle propriété, elle perd soudain connaissance. Et quelle n’est pas sa surprise lorsqu’elle se réveille entourée de trois preux chevaliers : de jeunes et beaux serveurs qui gèrent ensemble cet établissement qui n’ouvre qu’à la nuit tombée…

Momo, The Beautiful Spirit  - Tome 01Momo, The Beautiful Spirit  – Tome 01Editions Tonkam
Éditions Tonkam – ? pages – 7,99€
Dessin : Z-ONE
Scénario : Kazuhito OKINA
Synopsis :
La capsule de sauvetage d’un garçon nommé « Taro » échoue sur Kikyu, une mystérieuse planète habitée. Il a perdu la mémoire et, sans l’intervention d’une belle jeune fille appelée « Momo », il aurait perdu la vie.
Pour survivre, Taro reste avec Momo mais « les démons » qui règnent en maîtres sur Kikyu ne souhaitent pas la présence de Taro parmi eux.

Mangeons ! - Tome 01Mangeons ! – Tome 01Sakka
Casterman (Sakka) – ? pages – 7,95€
Dessin : Sanko TAKADA
Scénario : Sanko TAKADA
Synopsis :
D’elle, on ne connaît rien ou presque. Cette superbe jeune femme surgit sans crier gare dans la vie de gens ordinaires qui ont pour point commun d’être agacés, écrasés parfois, par les tracas du quotidien. Jeune diplômé attendant désespérément le résultat d’un entretien d’embauche, homme hanté par le souvenir de la rupture avec sa compagne, mari torturé par sa propre infidélité… Les âmes à secourir sont légion pour celle qui pourrait être la déesse de la bonne chère. Le temps d’un repas auquel elle convie silencieusement cette galerie de personnages, elle leur redonnera le sourire, l’espoir, ou cette légèreté qu’ils ont perdue. Ses armes : une gourmandise ô combien communicative et une sensualité où se rejoignent désir et plaisir du palais, qui feront vite oublier l’incongruité de ses apparitions toujours plus hilarantes.

Bullet Armors - Tome 01Bullet Armors – Tome 01Kana
Kana – ? pages – 6,85€
Dessin : MORICHA
Scénario : MORICHA
Synopsis :
Nous sommes à une époque où les humains cohabitent avec les « Tremors », des machines dotées d’une volonté propre.
Ion, jeune garçon curieux, franchit le mur de la ville pour partir à l’aventure avec pour seul compagnon Bullet, un Tremor avant-bras droit, tombé du ciel.
En route vers le monde des adultes ! Ainsi débute un récit d’aventures, sur fond de science-fiction et de folles machines !

Plum, un Amour de Chat - Tome 01Plum, un Amour de Chat – Tome 01Soleil Manga
Soleil Manga – ? pages – 7,99€
Dessin : Natsumi HOSHINO
Scénario : Natsumi HOSHINO
Synopsis :
Plum est une petite chatte qui vie heureuse dans sa famille. Un jour qu’elle se baladait dans le jardin, elle voit tomber du ciel une petite boule de poil noire! Il s’agit d’un chaton seul et affamé qu’elle prend d’affection et décide de le ramener à la maison. Ses maitres l’adoptent immédiatement et le nomme Flocon, en raison de ses deux petites taches blanches sur la tête. Mais Plum va vite commencer à croire que cette idée n’était pas la meilleure de sa vie. En effet qui va accaparer l’affection de ses maitres? Qui va taper dans les croquettes ? Et qui va lui piquer les meilleures places dans la maison ? C’est Flocon !!! Plum parviendra-t-elle à cohabiter avec son nouveau compagnon ? Découvrez-le dans cette adorable histoire de chats où situations cocasses et attendrissantes s’enchainent…

Seven Deadly Sins - Tome 01Seven Deadly Sins – Tomes 01-02Pika Edition
Pika Édition – ? pages – 6,95€
Dessin : Nakaba SUZUKI
Scénario : Nakaba SUZUKI
Synopsis :
Il y a dix ans, un groupe de mercenaires appelé les Seven Deadly Sins s’est rebellé contre les Chevaliers Sacrés, la garde du royaume… Depuis, ils ont disparu et personne ne sait ce qu’ils sont devenus. Un beau jour, une mystérieuse jeune fille s’écroule dans la taverne de Meliodas, un garçon enjoué qui parcourt le monde en compagnie de son cochon loquace. Cette jeune fille n’est autre que la princesse Elizabeth qui désire ardemment retrouver les Seven Deadly Sins. En effet, ce sont les seuls à même de lutter contre les Chevaliers Sacrés, qui ont fait prisonnier le roi et qui asservissent toute la population du royaume !
Très vite, elle va découvrir que Meliodas n’est pas un simple patron de taverne mais un guerrier à la puissance exceptionnelle…

Wolf Girl and Black Prince - Tome 01Wolf Girl and Black Prince – Tome 01Kurokawa
Kurokawa – ? pages – 6,80€
Dessin : Ayuko HATTA
Scénario : Ayuko HATTA
Synopsis :
Erika Shinohara, vaniteuse élève de seconde, fait croire à tout le monde qu’elle vit une histoire d’amour sulfureuse et passionnée. Pourtant, à l’âge de 16 ans, Erika n’a même jamais eu de copain. Sommée d’apporter une preuve de son idylle, elle prend en photo un beau jeune homme croisé dans la rue qu’elle présente comme son petit ami. Malheureusement, celui-ci s’avère être un élève de son lycée dont la sournoiserie n’a d’égale que sa grande beauté. Erika se retrouve alors piégée par Sata, ce dangereux manipulateur qui ne taira son mensonge que si elle devient son esclave…

Retrouvez les avis de l’équipe de Mangacast durant l’émission !

On a Lu : En Survol

MPD Psycho - Tome 17MPD Psycho – Tome 17Kana
Kana
? pages – 8,05€
Dessin : Sho-u TAJIMA
Scénario : Eiji ÔTSUKA

Hell Hell - Tome 03Hell Hell – Tome 03Ki-oon
Ki-oon
? pages – 6,60€
Dessin : Jun AZUMA
Scénario : Jun AZUMA

Resident Evil, Marhawa Desire - Tome 05Resident Evil, Marhawa Desire – Tome 05Kurokawa
Kurokawa
? pages – 7,65€
Dessin : Naoki SERIZAWA
Scénario : CAPCOM

Retrouvez les avis de l’équipe de Mangacast durant l’émission !

city_hunter_corbeau

On a Vu

Retrouvez tous animés que nous avons chroniqué durant l’émission :

Le Vent se LèveLe Vent se Lève
Réalisateur : Hayao MIYAZAKI
Format : Film
Épisode(s) : 1
Durée : 126 min env.
Licencié chez Buena Vista
Synopsis (Allociné) :
Inspiré par le fameux concepteur d’avions Giovanni Caproni, Jiro rêve de voler et de dessiner de magnifiques avions. Mais sa mauvaise vue l’empêche de devenir pilote, et il se fait engager dans le département aéronautique d’une importante entreprise d’ingénierie en 1927. Son génie l’impose rapidement comme l’un des plus grands ingénieurs du monde.
Le Vent se lève raconte une grande partie de sa vie et dépeint les événements historiques clés qui ont profondément influencé le cours de son existence, dont le séisme de Kanto en 1923, la Grande Dépression, l’épidémie de tuberculose et l’entrée en guerre du Japon. Jiro connaîtra l’amour avec Nahoko et l’amitié avec son collègue Honjo. Inventeur extraordinaire, il fera entrer l’aviation dans une ère nouvelle.

ERRATUM :
Contrairement à ce qui est indiqué dans l’émission, c’est bien Joe HISAISHI qui a composé la bande originale du film Le Vent de Lève.
Toutes nos excuses pour cette erreur.

Nadia des Mers Mystérieuses - Intégrale Édition Spéciale "Blue Water"DybexNadia des Mers Mystérieuses
Intégrale Édition Spéciale « Blue Water »
Format : Série TV
Épisode(s) : 39
Durée : 24 min. env. par épisode
Audio : JP 2.0, FR 2.0
Format d’image : 4:3
Prix : 89,99€
Contenu :
Coffret exclusif grand format, limité à 750 pièces
• Digipack Blu-ray (5 disques)
• Digipack DVD (7 disques)
• Livret d’illustrations, au format A4 (~100 pages)
• Livret « Nautilus Guide« , au format A4
• Un pendentif exclusif, uniquement disponible dans cette édition, reproduisant la « Blue Water » à l’échelle 1:1, avec lacet façon vieux, cadre métallique et pierre bleue en cristal synthétique
• Un coffret collector, format A4.
Synopsis :
Paris, exposition universelle de 1889, Jean, venu participer à un concours d’aviation, rencontre Nadia, une jeune acrobate. Elle essaye d’échapper à des brigands qui semblent vouloir s’emparer du pendentif qu’elle porte autour du cou. Jean lui vient en aide et tous deux tentent de s’enfuir vers l’Afrique où Nadia espère trouver des informations et percer le mystère de ses origines. Mais ils s’échouent dans l’Atlantique et sont finalement récupérés par un mystérieux sous-marin, le Nautilus…
Leur aventure les mènera à bien des rencontres qui apporteront leur lot de découvertes et de révélations passionnantes.

Evangelion: 3.33 - You can (not) redoEvangelion: 3.33 – You can (not) redoDybex
Studio : khara
Format : film
Épisode(s) : 1
Durée : 106 min env.
Prix : 34,99 (Blu-ray collector), 29,99 (Blu-ray), 34,99 (DVD collector)
Licencié chez Dybex
Synopsis :
Préparez-vous à entrer dans une nouvelle dimension, avec Evangelion: Q ! Asuka et Mari sont envoyées dans l’espace, pour y récupérer un mystérieux tesseract. Mais en pleine mission, elles sont attaquées par les anges de la SEELE. Soudain, les cris d’Asuka, qui se trouve en difficulté, provoquent l’éveil de la créature contenue dans le tesseract. Pendant ce temps, sur Terre, Kaworu Nagisa s’impatiente de faire enfin connaissance avec Shinji Ikari…

L’animé #Chelouuuuu du mois

MM!MM!
Studio : Xebec
Format : série TV
Épisode(s) : 12
Durée : 25 min env.
Synopsis (Animeka) :
Traumatisé par un accident, Tarô Sado est devenu masochiste. En effet, dès qu’une fille le frappe, il y prend du plaisir, malgré le fait que ce problème l’embarrasse au plus haut point. Surtout qu’il est amoureux d’une certaine Shihori et qu’il ne veut pas qu’elle le voie comme un pervers. Il décide donc de se rendre dans un club ayant pour tâche de donner des conseils aux étudiants. Cependant, il y rencontre la présidente, Mio Isurugi, une fille se considérant comme Dieu sur Terre et imbue d’elle-même. Comment cela va-t-il évoluer pour Tarô??

Retrouvez les avis de l’équipe de Mangacast durant l’émission !

Coup de CoeurCoup de coeur, ce qui nous a plus ce mois-ci

  • L’engouement autour des 20 ans de Sailor Moon
  • Terra Formars en animé
  • L’annonce de la licence de Dragon Quest – Emblem of Roto
  • Le coffret collector Nadia

Coup de GueuleCoup de Gueule, ce qui nous a déplu ce mois-ci

  • La page « pin-up » d’Animeland
  • Le film 3D Saint Seiya – Legend of Sanctuary
  • Les éditions manga de Black Box

Ending Theme, musique de fin

Nadia, the Secret of Blue Water - Original Soundtrack IYES,I WILL…

Origine : Fushigi no Umi no Nadia
Type : ED theme
Artiste : Miho MORIKAWA
Paroles : Miho MORIKAWA
Compositeur : Joe RINOIE
Année : 1990

Bonne émission à toutes et tous !

Toute l’actualité du manga est à suivre quotidiennement sur

Manga Sanctuary

Suivez nous sur les réseaux sociaux !

facebook_76  twitter_76  googleplus_76  tumblr_76  Instagram

#MangacastOmake

Abonnez-vous via iTunes Abonnez-vous via le Flux RSS

© 2014 Mangacast / Asurada.
OP Theme : Junjou ACTION (Tak MATSUMOTO/Koshi INABA), © Vermillion Records.
ED Theme : YES,I WILL… (Miho MORIKAWA/Joe RINOIE), © Futureland.
© DR.

Made on a Mac

Hayaku Shop



29 Réponses à Mangacast Omake N°14 – Mars 2014 : les chroniques manga et animés

  1. zesensei dit :

    Bonjour,
    Bon numéro, très intéressant et qui se focalise sur des titres pas forcément mis en avant dans les grandes librairies.
    Je rejoins complètement le coup de gueule sur Animeland. Comment quelqu’un a pu défendre le concept de ces pages au 21e siècle ? Franchement, j’ai eu l’impression de revenir vingt ans en arrière (impact, fx magazine) ou les magazines de niche ajoutaient un rubrique ‘gros nichon’ honteuse pour augmenter le nombre de vente. La honte, tout simplement !
    Vous êtes toujours tous d’accord sur les mang que vous présentez (pas de débat ou d’avis opposés) ou c’est un choix éditorial de ne donner que l’avis de celui qui chronique l’œuvre ?
    Bonne continuation

    • Alors, effectivement dans la globalité c’est un choix.
      On n’a pas réellement le temps de lire tous les titres (ni l’envie d’ailleurs), ce qui que l’on se répartie les taches.
      Maintenant, il y a quand même, régulièrement, plusieurs titres que plusieurs ont lu, et il arrive qu’on ajoute notre avis à la chronique du camarade. Ça m’arrive assez souvent, à titre perso.
      Dans certains Omake, j’ai même un avis opposé aux chroniqueur, malheureusement ça court-circuite un peu la review.

      Et puis, au final, si on devait débattre des titres, l’émission durerait indéfiniment !
      On dépasse, trop souvent, la durée acceptable pour ne pas risque de faire 3-4h d’émission !! ^0^

      Merci pour ton retour ! 🙂

      • boblebuter dit :

        Pourquoi dites vous que 3 – 4 heures d’émission ne serait pas acceptable ? personnellement je suis obligé d’écouter vos podcast en repeat pour avoir ma dose de fou rire. Donc si c’est plus long c’est tant mieux 😉 (après c’est plus de boulot).

        • Ce n’est pas tant soit plus de boulot, car les Omake sont assez simples à préparer, c’est surtout qu’au delà de 2h on perd beaucoup d’auditeurs qui ne veulent d’une émission trop longue.
          La durée idéale c’est 1h30-1h40, alors 4h… ! xD

  2. Koios dit :

    Omake très intéressant, je pense me mettre à seven deadly sins et bullet armors.
    Bien rigolé, les chroniqueurs masculin qui avaient des pensés pas net à chaque mots un peu oléolé lol.

    Impatient de voir Terra Formars en animé, du lourd !

    Merci pour ce Omake pleins de bonne humeur ^^.

    • Ouais, on est un peu des boulets qui n’ont pas évolués depuis l’adolescence !
      Les blagues pipi-caca, les sous-entendus ça nous fait toujours rigoler ! xD

      Merci à toi de nous avoir écouté, et d’avoir fait un retour !

  3. lololeboiteux dit :

    Merci à vous comme d’habitude notamment pour la bonne humeur 😉
    Pour Evangelion c’est drôle mais moi j’ai trouvé ça moins confus que pour l’anime (bon j’ai quand même été obligé après de reregarder les trois à la suite pour améliorer le peu que j’avais réussi à suivre quand même )
    Pour Terra Formars, même si je suis plutôt content j’avoue avoir surtout des craintes sur ce que ça peut donner en anime.
    Le seul souci c’est qu’à chaque fois j’ai envie de commencer au moins une nouvelle série de manga et c’est pas très sérieux xD

    • Tu sais, ce n’est qu’une chronique, on a pas forcément tous le même ressenti, ou la même approche d’un titre.
      Je suis un peu comme toi, je trouve Rebuild of Evangelion moins confus que la série TV, bien que désormais vraiment différent.

      Si on arrive à te donner envie d’essayer de nouveaux titres, c’est que la pari est gagné. Le but est bien d’intéresser les auditeurs sur des ouvrages/animés vers lesquels ils ne seraient pas forcément allés. 😉

  4. Matthias dit :

    Vraiment super j’ai découvert beaucoup de manga/anime grâce à vous !

    Je prend uniquement mes manga sur iTunes, par pas choix. mais ces derniers mois iBooks store il commence à avoir pas mal de choix et glénat doit arrivée ce mois aussi.

    Par contre ki oon ? Sûrement le marché est anecdotique mais faire acte de présence pour les quelques otaku est toujours bon pour l’image.

    Aussi déçu de kurokawa pas vraiment présent uniquement bloodlad vendu par chapitre, plus cher que les autres éditeurs peut être le fait de passer par un tier déjà que Apple prend 30% comme sur les app ?

    Il faudra un son spécial pour les troll ou blague limite un peu à la gamerside

    • Le marché du numérique arrive petit à petit. Kurokawa à obtenu, récemment, les droits d’exploitation numériques de la quasi totalité de son catalogue, ça ne devrait, donc, plus tarder de leur côté.
      Plus compliqué pour Ki-oon qui n’a pas forcément la structure adéquat pour se lancer dans une telle aventure, pour le moment (à moins de faire appel à un prestataire).

      On aimerait bien mettre des sons/jingles spécifiques dans l’émission, on y pense.
      Si la barrière technique n’est pas un frein, c’est dur, pour moi, d’animer, d’enregistrer et de gérer d’éventuels lancement de sons supplémentaires ! 😉

  5. Aki no Niji dit :

    Ah ça fait du bien d’entendre une voix féminine ! Je suis bien contente que Marcy ait rejoint l’équipe depuis cette année, ça donne un peu de nouveauté ^^

    D’ailleurs je partage son avis sur « Le vent se lève », que j’ai trouvé tout aussi réussi que les autres films de Miyazaki, malgré la thématique plutôt différente. Ce film est à voir absolument rien que pour le côté historique, énormément mis en avant !
    Pour ce qui est des clins d’oeil, j’ai trouvé que l’avion que Jiro aperçoit dans ses rêves quand il est enfant (au tout début du film) ressemble méchamment aux avions de guerre que l’on retrouve dans le chateau ambulant. Après ce n’est peut-être que la patte de l’auteur.

    Sinon comme d’habitude, un Omake très intéressant. Je les attends toujours avec impatience chaque mois !
    Vous faites très bien votre boulot, vous m’avez convaincu d’acheter Seven Deadly Sins, qui ne m’avait pourtant intrigué plus que ça.

    • J’avoue que l’arrivée de Marcy a, clairement, fait du bien à l’émission, et elle se fond parfaitement dans l’équipe.

      Heureux que ce numéro t’ai plu. Si on pu t’intéresser à la découverte d’un titre, je dirais que la mission est accomplie !
      On aime faire découvrir ce que l’on découvre nous même, et le faire partager. 🙂

  6. med dit :

    Toujours sympa de vous écoutez comme d’hab,sinon pourquoi ne pas avoir donné votre avis sur les 3 tomes de Kimengumi Flash?Il n’y a pas que le papier qui est important.

    • Perso, et je crois que c’est notre cas à tous, je n’ai fait que les feuilleter et regarder la qualité à Hayaku.
      Pour les chroniquer, il aurait fallu que je les achète.
      Et je m’y refuse car la fabrication n’est pas conforme à ce que j’attends d’une édition de manga : pas de jaquette amovible, un format trop grand, un prix trop élevé pour la pagination (10,90€ pour moins de 200 pages), un dos carré-collé qui me semble manquer de colle (à comparer avec la production d’autres éditeurs)…
      Bref, je n’en aurai pas dis du bien, car, pour moi, la qualité du livre compte beaucoup dans mes avis sur les titres.

      Il y a 2-3 titres que j’aurai bien lu chez Black Box, mais vu la qualité des livres que j’ai eu entre les mains et le tarif constaté, je passe mon tour. 😉

      • alucard972 dit :

        j’ai vu les fameux tomes black box et franchement c’est du vol 10.90€ pour un tome! même mes grands formats sont moins cher et de meilleur qualité que les bouquins black box!!!!
        j’étais tenter de prendre les kimengumi mais je reflechis encore! (désolée kobito)

        kubo: j’avoue le coffret nadia ((version grand format) puisque j’ai acheter les deux versions (un pour moi, un pour ma mère)) est juste magnifique. j’avais hésiter un court moment entre le petit format et le grand et je regrette pas du tout les 10€ d’écart entre les deux!!! ^_^
        je suis encore sans voix!!
        dommage que kazé n’est pas fait mieux avec le sailor moon!

  7. tanboard dit :

    Rofl, Marcy a beau avoir une voix féminine, elle a une voix encore plus ténébreuse que Kobito en moyenne ^^ Elle apporte quelque chose de maléfique, je sens que les Omake vont devenir encore plus délirants, ça va être marrant (je crois que j’ai été conditionné par sa première chronique).
    Bref, je tiens à féliciter Kubo pour sa prestation, il a sacrément bien vendu Momo, il vendait du rêve ; là, je vois mal comment je pourrais ne pas l’acheter ! Et j’apporte mon soutien à ce pauvre Blackjack, on dirait qu’il a passé une semaine vraiment pourrie à lire des trucs soit chiants soit complètement zarb’

    • Il n’y a pas à dire, Marcy elle se fond sans problème dans l’équipe. Elle donne l’impression d’être là depuis des lustres ! 🙂

      C’est drôle, Momo est le titre sur lequel les internautes ont le plus cliqué depuis la fiche de cet Omake ! Il semble que d’autres aient apprécié, comme toi, cette chronique mammaire !

      C’est clair, Blacky a eu des titres pas faciles. Mais c’est lui qui les a choisit ! On impose pas les titres chroniqués, chacun choisit les titres qu’il veut. Il s’est auto-flagellé ! ^^;

    • Aucun titre n’est imposé. Le but est aussi de faire découvrir des titres et donner son avis. Pour « Sans Ame », je pense que ça peut plaire à un certain public mais je ne suis pas celui-ci. « Mangeons » est très difficile à vendre du fait qu’il n’y a pas d’histoire.
      Ca ira mieux le mois prochain avec d’autres titres.

    • Marcy dit :

      Maléfique ? 😀 j’approuve !
      Mais j’ai du mal à reconnaitre ma voix, pour un peu désolée mais je ferais fureur en téléphone rose j’ai l’impression.

  8. Naust dit :

    c’est une joli-belle émissions , ça m’a tuée l’émission avec la rebrique Chhheeeelllllouuuuuuuu! J’ai regardé MM! après cette Omake , d’ailleurs je conseille à BlackJack Unbreakable Machine Dollz

  9. lc_V dit :

    Merci pour vos podcast, toujours intéressants, pertinents et amusant !

    Bon courage !

  10. ON4BB dit :

    J’ai enfin pu écouter cet Omake (merci iTunes et ses plantages de download) et je trouve qu’autant les émissions sont intéressantes autant les Omake, et celui-ci en particulier, perdent peu à peu de leur intérêt.
    Même si on met de côté les erreurs (contrairement à ce que dit Marcy on n’a pas perdu Joe Hisaishi sur le dernier Miyazaki vu qu’il a comme à son habitude assuré la musique http://www.buta-connection.net/films/kaze_fiche.php) on perd fortement d’intérêt dans la partie manga.
    Quasiment pas de mention de l’aspect graphique (je comprend que ce soit difficile à transmettre en audio mais sur certains titres cela n’est pas du tout mentionné) au profit du scénario qui même s’il est important ne constitue pas la totalité de l’intérêt ou du désintérêt d’un titre.
    Les délires habituels ne sont pas gênant mais j’espère que ceux-ci ne vont pas voire encore leur part augmenter car sinon le risque serait de s’écarter du sens initial de l’Omake.
    Si les émissions sont toujours intéressantes, notamment grâce à la présence d’invités, j’espère que l’Omake va un peu plus revenir sur ce qui fait son essence, à savoir transmettre l’envie de lire tel ou tel titre.

    • Haaaa iTunes et le téléchargement de podcast, tout un plaisir.
      Je rencontre les mêmes soucis avec la plupart des podcast que je DL via la plateforme.

      Effectivement, Joe HISAISHI à composé la B.O. du dernier MIYAZAKI. Ne l’ayant pas vu, et ne m’étant pas renseigné dessus plus que ça, c’est un truc que j’ai laissé passé. Toutes nos excuses ! 😉

      Je te rejoins sur le fait qu’on s’est un peu trop écarté de la chronique, pour privilégier les aspects scénaristiques, et c’est une erreur.
      On va revenir rapidement aux fondamentaux, et parler un peu plus du graphisme et des aspects qualitatifs des bouquins 😉

Laissez votre commentaire