Japan Expo - 16e Impact

Mangacast N°25 – Dossier d’Actu : Crunchyroll, rencontre avec un acteur majeur de la diffusion d’animés

Mangacast N°25 – Dossier d'Actu : Crunchyroll, rencontre avec un acteur majeur de la diffusion d'animés

Fin 2013, Crunchyroll, leader américain du simulcast, lance son offre de SVoD dans l’hexagone. Il rejoint, ainsi,  d’autres acteurs, déjà installés en France, dans la course à la diffusion d’animés en simultané avec le Japon.

Depuis, le géant américain, filiale des groupes Chernin et TV Tokyo, à étoffé son catalogue français, en proposant un large choix de séries par saison, un grand nombre de dramas, et, plus récemment, une offre de lecture en ligne de mangas.

En compagnie d’Olivier FALLAIX (responsable développement France) et de Nelly AITYAYA (community manager), nous revenons sur les débuts de Crunchyroll, sur la philosophie de l’éditeur, sa logique éditoriale, sa façon de voir le marché et sur ses projets futurs.

Mangacast n°25, de Mars 2015, est présenté par Sedeto, Kobito et Kubo.

Fiche de l’émissionCrunchyroll

Numéro : 25
Saison : 03
Parution : Mars 2015
Format : MP3, 128kbps
Durée : 99’04

Sujet : CRUNCHYROLL, RENCONTRE AVEC UN ACTEUR MAJEUR DE LA DIFFUSION SUR INTERNET
Sommaire : Émission, Nos Invités, Lien(s), Ending Theme
Animé par : Kubo
Avec : Sedeto, Kobito

Téléchargement et abonnement

Télécharger en MP3S'abonner via iTunesS'abonner via AndroidS'abonner via RSS

Écouter l’émission

actuDossier d'Actu : Crunchyroll, rencontre avec un acteur majeur de la diffusion d'animés

Fin 2013, Crunchyroll, leader américain du simulcast, lance son offre de SVoD dans l’hexagone. Il rejoint, ainsi,  d’autres acteurs, déjà installés en France, dans la course à la diffusion d’animés en simultané avec le Japon.

Depuis, le géant américain, filiale des groupes Chernin et TV Tokyo, à étoffé son catalogue français, en proposant un large choix de séries par saison, un grand nombre de dramas, et, plus récemment, une offre de lecture en ligne de mangas…

Quelques animés du catalogue Crunchyroll

AldnoahZero_s2-CP Barakamon-2x3 Yurikuma-Arashi-CP Yona-princesse-de-l-aube-CP Terraformars Parasite-Kiseiju-CP Mushishi-Zoku-Sho-CP JoJo-Stardust-Crusaders Free-2x3

Quelques dramas du catalogue Crunchyroll

gto-2014 Hero_2014-CP Itazurana-Kiss-16x9 Liar-Game-CP

Divers

CR-flyer-A5-2014-1 CR-flyer-A5-2014-2

Visuels applications Crunchyroll

crunchyroll_android_app_1 crunchyroll_android_app_2

Nos invités

Nom : Olivier FALLAIX
Fonction : Responsable du développement de Crunchyroll.fr
Twitter
: @OlivierFallaix

Nom : Nelly AITYAYA
Fonction : Community manager de Crunchyroll.fr
Twitter : –

Lien(s) utile(s)

crunchyroll_screens

Crunchyroll : site officiel

Réseaux sociaux :

Twitter : @Crunchyroll_fr
Facebook : http://www.facebook.com/crunchyroll.fr

Ending Theme, musique de fin

ANO MORI DE MATTERUANO MORI DE MATTERU

Origine : Yuri Kuma Arashi
Type : OP Theme
Artiste : Bonjour Suzuki
Auteur : Bonjour Suzuki
Compositeur : Bonjour Suzuki
Année : 2015

Ce numéro est dédié à bébé Marcy !
Gros bisous à elle !

baby_sailor-moon

Gérez votre collection manga/animé sur

Manga Sanctuary

Mangacast sur les réseaux !

facebook_76  twitter_76  googleplus_76  tumblr_76  Instagram

Téléchargez l’application Mangacast !

Télécharger sur l'App Store  Disponible sur Google Play  Disponible sur l'Amazon App Shop

Abonnez-vous via iTunes    Abonnez-vous via Android

Remerciements :

Nelly et Olivier de Crunchyroll.
La librairie Hayaku Shop, et VOUS ! 🙂

Les opinions exprimées durant l’émission n’engagent que leurs auteurs.

© 2015 Asurada
OP Theme : Junjou ACTION (Tak MATSUMOTO/Koshi INABA), © Vermillion Records.
ED Theme : Ano Mori de Matteru (Bonjour Suzuki), © Media Factory.
© DR.

Made on a Mac

Hayaku Shop



22 Réponses à Mangacast N°25 – Dossier d’Actu : Crunchyroll, rencontre avec un acteur majeur de la diffusion d’animés

  1. lololeboiteux dit :

    Merci à vous et vos invités pour l’émission.

    Toujours instructif d’en savoir un peu plus sur cet acteur du marché que je connaissais assez peu : je me souviens de la sortie en totale catimini de la plateforme. Étant client des deux autres concurrents je me suis abonné dès le premier mois pour tester leur offre : je le suis toujours depuis et je dois avouer que j’ai bien peu de chance à leur reprocher : sur le plan du choix des séries (j’en ai regardé un bon paquet même si pas autant que Kobito à première vue même si j’ai déjà 9036 pts sur le profil ) avec des titres de qualité comme Aldnoah, Mushishi, Parasyte, Akatsuki no Yona ; mais aussi des titres décalés (les fameux animés chelouds) comme Nourin ou Noucome. Quant à la partie technique possédant une connexion potable si au démarrage du service j’ai pu avoir quelques léger ralentissements, je dois bien avouer que que je n’ai pas eu de problème depuis bien longtemps et que le travail est plutôt propre et soigné.
    Au passage vos invités me semblent assez lucides sur les différents types de consommateurs d’animation et sur le fait qu’un part d’entre eux peut être considérée comme perdue pour ce genre de services.

    • Heureux que ça t’ait plu !

      C’est vrai qu’on entend, de plus en plus, le discours des éditeurs changer et signifier qu’il n’y a plus trop rien à faire pour ceux qui refusent de payer.

  2. ZGMF Balmung dit :

    Comme quoi, chez Crunhy Fr, ils ne sont pas forcement au courant de ce qui réfléchit au sommet ‘ricain, exemple : le changement dans les abonnements. À l’écouter présenter les deux offres, il ne semblait pas au courant que, très peu de temps après, l’abo’ à 4,99€ allait englober tout le catalogue. Un tel changement n’a sans doute pas été programmé du jour au lendemain.
    M’enfin, ce n’est pas très important.Surtout que le client est gagnant. ^^

    Podcast très intéressant.
    C’est sympa d’en apprendre plus sur Crunchy.
    J’aime beaucoup leur offre, abordable et riche (même s’ils récupèrent du coup pas mal de titres assez moyens, voire médiocres parfois). Quelques excellents titres, par exemple « Aldnoah.Zero », « Gatchaman Crowds », « Broken Blade » (oui, il y en a qui aime beaucoup le genre mecha. x) d’ailleurs « Captain Earth » aussi était fort sympa).

    Puis, ils éditent du J-drama ! Je me doutais bien que le drama était peu porteur, mais les entendre vouloir continuer me fait plaisir ; j’espère que les titres dramas vont se multiplier. « Suteki na Sen Taxi » était une excellente surprise, merci à Crunchy rien que pour cette série. À côté « Frenemy », c’était plus que moyen x).

    Juste un peu peur que, avec leur force de frappe, ils noient l’offre chez nous au final. Je pense qu’il est bon que plusieurs éditeurs coexistent sans trop se manger. Pour l’instant ça va.

    • C’est sur que cette histoire de changement tarifaire montre que les décisions stratégiques se font exclusivement à la maison-mère.

      Clairement, la concurrence est la meilleure façon d’avoir des tarifs intéressants, profusion de licences et des offres régulières. Le monopole est toujours quelque chose de dangereux ! ^^;

      • GoToon dit :

        En fait, on était au courant depuis décembre de ce changement des comptes Premium, mais on ne savait pas quand ça allait tomber. C’est vrai que ça a été effectif d’un coup, le lendemain de l’enregistrement de l’émission. Pas de chance !
        Olivier (Crunchyroll)

  3. Gemini dit :

    Avant mon déménagement, je suivais des animes via Wakanim ; après mon déménagement, j’ai été confronté aux restrictions géographiques, qui m’empêchèrent d’accéder à mes séries habituelles. Même si je ne cautionne pas les frontières sur internet, je comprends pourquoi les ayant-droits japonais obligent ces fournisseurs de service à localiser leurs titres. Mais c’est frustrant, forcément : en tant que Français, j’aimerais pouvoir accéder aux services en Français, mais je ne le peux pas toujours.
    Pour cette raison, je me sens peu concerné par les sites de diffusion d’anime, et je n’ai toujours pas pris le temps d’écouter l’émission ; je devrais pourtant, car je suppose que les intervenants ne se limite pas à l’Hexagone lorsqu’ils évoquent ce phénomène. Par contre, je continue à importer mes manga et DVD depuis la France.

    • Effectivement, être à l’étranger bloque les possibilités d’accéder aux services français.

      Ceux qui sont dans les pays anglo-saxons ont moins le souci, avec accès à des services aussi bien faits, et même, quelques fois, dotés de sous-titres français ! ^^;

      • Gemini dit :

        Psychologiquement, cela fait quand même un drôle d’effet ; c’est comme si ces sites me disaient que je n’y avais pas accès car je ne suis pas Français. C’est très déstabilisant.

        • lololeboiteux dit :

          Pour avoir eu quelques déplacements à l’étranger ces dernière années, ça fait en effet bizarre quand tu vas sur ta page habituelle avec ton abo et que tu te rends compte que non cette semaine tu ne pourras pas regarder ton épisode. Bon après je reconnais qu’au final je l’ai regardé quand même mais obligé de tricher un peu.

          • Gemini dit :

            C’est quand même paradoxal : choisir d’aller vers de la diffusion légale, mais être obligée de tricher car la légalité ne prend pas en compte – par exemple – des déplacements professionnels à l’étranger…

  4. Ardes dit :

    Pour moi, le gros point fort de crunchyroll, c’est clairement leur HD qui est vraiment aux petits oignons.

    Après que leur service soit majoritairement chez nos amis ricains, ça peut donner des situations assez marrantes comme quand ils ont diffusés un teaser 2015 avec les licences porte-étendards d’ADN.

  5. Normal que les gens regarde le plus les animes sur le pc, puisque sur console du moins sur Xbox One, c’est en vosta et non en en français !

    • Pour le coup, personne ne s’est limité aux consoles.
      Si Crunchyroll y est présent, les applis dont il était question sont plus celles pour smartphones et tablettes.

      Par contre, j’ai quelques doutes quant à la non disponibilité des sous-titres FR sur les applis consoles…

  6. Jo Pae dit :

    Au risque de passer pour le grand méchant loup, je tenais juste à dire que ce mangacast 25 je me suis bien ennuyé, surement un des moins interessant que j’ai eu à ecouter… le sujet ne m’a absolument pas interessé.

    Donc savoir que crunchyroll a des bugs sur son site ou partage des titres avec d’autres ou encore, se creuse la tête sur la langue du titre d’une série ne me fait ni chaud ni froid.
    Ca ne m’empeche pas de penser que ce qu’il font est un très bon exemple d’offre légale interessante et que ce sont des gens sérieux et c’est une bonne chose ^^

    C’est juste que j’avais envie d’entendre parler manga mais bon… la proportion de casts sur les animés est pas énorme donc c’est normal il en faut pour tout le monde.

    Du coup j’ai hâte d’écouter l’omake. vivement

    et félicitations à Marcy pour son mini elle ^^

    • Ça arrive ! Impossible de faire des sujets universels malheureusement ! ^^;

      Les questions qui ont été posées sont dans la droite lignée de ce que nous faisons habituellement, en essayant de savoir comment c’est fait, pourquoi, et quels sont les objectifs visés. 😉

      • Jo Pae dit :

        De ce côté là pas de soucis en c e qui concerne la direction des questions ou la qualité des interventions de chacun 😉

        Disons juste que j’ai un p’tit faible pour les casts ou j’en apprend plus sur l’univers de l’édition, aussi bien de manière générale que dans le détail ^^ Vous avez déjà fait celui sur l’édition en général, celui sur le graphisme, celui sur les traductions/adaptations, ceux avec l’historique d’un editeur particulier ( kioon, tonkam, kurokawa etc) tout ça m’interesse beaucoup ^^

        • Ce type de sujet reviendra bientôt 😉

        • Sedeto dit :

          Je pense que le fait que le centre de décision de Crunchyroll soit aux US et non en France joue beaucoup sur ce qui te semble être effectivement « moins intéressant ». Le travail de Crunchyroll aux US a l’air encore en partie mystérieux, tout comme celui du responsable canadien qui gère les news et co. Mais je trouve intéressant de faire ce point sur un fonctionnement au final assez différent de les entreprises d’édition française qu’on connait jusqu’à maintenant.

  7. FinalFan dit :

    Malgré des débuts difficiles (technique j’entends), crunchy a fini par proposer une infrastructure stable. Le principal avantage du service est son énorme catalogue et qui est permanent (contrairement à d’autres, suivez mon regard).
    Avec des séries courtes « improbables » (vive Wake Up Girls Zoo! XD) qui élargissent le choix.

    Truc qui a été complètement éludé mais sur lequel il devrait y avoir un petit peu de communication, c’est les fameux pass invité (guest pass en VO) 48H qui à l’époque m’ont bien permis de jauger le service à l’époque où ça laggait encore beaucoup chez moi. Très utile pour se faire une idée réelle avec les HD 720/1080 (le gratuit ne propose pas forcément le 720p).

    Au sujet des séries payantes, au contraire, je trouve ça bien qu’il y ait une fraction du catalogue (pas plus de 5/10%) réservée aux premium. Quand j’avais un abo, j’étais justement très content de trouver du contenu exclusif, de mémoire, Ace of Diamond (bonne nouvelle pour son succès relatif, quand on sait ce qui arrive aux mangas sportif chez nous) et Gifu Dodo!

    La possibilité de dialoguer via forum (communauté accueillante) et d’y signaler certains soucis ou fautes est également un plus non négligeable pour le capital sympathie.

  8. monkeykami dit :

    Ahlala voilà il suffit d’être malade quelques jours et je rate le nouveau Mangacast :O
    J’ai bien aimé l’émission même si je n’ai plus le temps de regarder des animés je l’avoue (à mon grand désarroi parce que je pense que certaines séries me plairaient beaucoup comme Darker than black ou Barakamon -même si elles ne sont peut-être plus dispos il faudra que je regarde-). J’ai déjà tout juste le temps de regarder Dr Who et c’est tout alors bon 😀

    En tout cas ça fait plaisir d’avoir ce genre d’offre légale intéressante (que ce soit niveau tarifaire ou délai de mise en ligne). Et je confirme qu’avoir une exigeance au niveau de la qualité des sous titre élevée est (pour moi) super important (rien de pire pour sortir d’un animé/une série/un film qu’un sous titrage avec plein de fautes d’othographe).
    D’ailleurs sur la réponse à la chasse au fansub/rip je pense que c’est clairement la meilleure attitude à avoir. Tout du moins face au fansub. Après pour le rip c’est de suite beaucoup plus différent et il y a moins de choses à faire pour le prévenir malheureusement :-/

    Bref maintenant j’attends avec impatience le Omake ^^

Laissez votre commentaire