Japan Expo - 16e Impact

Mangacast Omake N°30 – Septembre 2015

20150921_mangacast_omake_30_sept2015-600px

Dans ce Mangacast Omake n°30, notre équipe chronique : Please Love Me !, Pourquoi je galère toujours en amour ?!!!!!, Honey, Last Hero Inuyashiki, Arte, Freak Island, Séki, mon voisin de classe, My Sexy Teacher, Gatchaman Crowds Insight, Charlotte et Boruto : Naruto le Film !

Environ 2 heures d’émission pour partager, avec vous, nos conseils manga et animés du mois, et tout ça dans la bonne humeur et les blagues vaseuses !

Mangacast Omake n°30 – Septembre 2015 est présenté par Marcy, Sedeto, Athras et Kubo.

Fiche de l’émission

Numéro : Omake 30
Saison : 03
Parution : Septembre 2015
Format : MP3, 128kbps
Durée : 134’55

Rubriques : On a Lu, On a Vu, Coups de cœur, Coups de gueule
Animé par Kubo
Avec Marcy, Sedeto, et Athras

Téléchargement et abonnement

Télécharger en MP3S'abonner via iTunesS'abonner via AndroidS'abonner via RSS

Écouter l’émission

On a Lu

Retrouvez tous les manga que nous avons chroniqué durant l’émission :

please-love-me-1Please Love Me – Tome 01Delcourt
Delcourt Manga – 6,99€
Dessin : Aya NAKAHARA
Scénario : Aya NAKAHARA
Synopsis :
Michiko se retrouve, à 29 ans, dans une situation bien délicate. Sa société vient de faire faillite et c’est sans le moindre revenu qu’elle continue d’entretenir son jeune amant encore étudiant. C’est dans cette situation complètement désespérée qu’elle va rencontrer par hasard Kurosawa, son ancien chef qu’elle détestait plus que tout. Ces retrouvailles pourraient bien bouleverser le cours de sa vie.

Pourquoi je galère toujours en amour ?!!!!!Pourquoi je galère toujours en amour ?!!!!!Editions Akata
Éditions Akata – 6,95€
Dessin : Kyôko MAKI
Scénario : Kyôko MAKI
Synopsis :
Trop « bonne copine », trop sérieuse, trop fangirl, trop ordinaire… Les mecs trouvent toujours une bonne raison pour pas sortir avec une fille ! À moins que ce ne soient peut-être les filles qui, à cause de leurs complexes, ne réalisent pas que c’est dans leurs petits « défauts » que se cache tout leur charme ?! Un recueil de nouvelles romantiques dans lequel chaque lectrice pourrait bien se reconnaître !

Honey - Tome 01Honey – Tome 01Soleil Manga
Soleil Manga – 6,99€
Dessin : Amu MEGURO
Scénario : Amu MEGURO
Synopsis :
On ne mesure pas toujours les conséquences de ses actes. Pour elle, un simple geste de charité, va changer sa vie amoureuse à jamais !
Un jour de pluie, à l’époque du collège, Nao découvre un voyou évanoui dans une ruelle. Malgré la peur, elle lui laisse son parapluie et une boîte de pansements avant de s’enfuir. Elle ne se doute pas, que des années plus tard, ce geste aura des conséquences importantes sur sa vie. Car une fois au lycée, elle retrouve ce garçon qui lui déclare : « Avant de nous marier, pourrions-nous sortir ensemble ? ».

ImpressionLast Hero Inuyashiki – Tome 01Ki-oon
Ki-oon – 7,90€
Dessin : Hiroya OKU
Scénario : Hiroya OKU
Synopsis :
À 58 ans, Ichirou Inuyashiki, vieux avant l’âge, méprisé de tous, salaryman minable, est diagnostiqué en phase terminale d’un cancer. Alors qu’il pleure de désespoir dans un parc en pleine nuit, une lumière aveuglante apparaît. A son réveil, Inuyashiki est transformé en cyborg surpuissant. À nouveau corps, nouvelles responsabilités : devenir un héros ou le pire cauchemar de l’humanité.

Arte - Tome 01Arte – Tome 01Komikku
Komikku – 7,90€
Dessin : Kei ÔKUBO
Scénario : Kei ÔKUBO
Synopsis :
Florence, début du 16e siècle.
Dans ce berceau de la Renaissance, qui vit l’art s’épanouir dans toute sa splendeur, une jeune aristocrate prénommée Arte rêve de devenir artiste peintre et aspire à entrer en apprentissage dans un des nombreux ateliers de la ville…
Hélas ! Cette époque de foisonnement culturel était aussi celle de la misogynie, et il n’était pas concevable qu’une jeune femme ambitionne de vivre de son art et de son travail. Les nombreux obstacles qui se dresseront sur le chemin d’Arte auront-ils raison de la folle énergie de cette aristo déjantée ?

Freak Island - Tome 01Freak Island – Tome 01Delcourt
Delcourt Manga – 7,99€
Dessin : Masaya HOKAZONO
Scénario : Masaya HOKAZONO
Synopsis :
Les six membres d’un club de fouilles s’approchent de l’île déserte de Kikuike pour visiter ses ruines. Alerté par ce qui lui semble être un naufragé, Higashiyama rejoint le rivage… et se retrouve face à un homme à tête de cochon.

Séki, mon voisin de classe - Tome 01Séki, mon voisin de classe – Tome 01Editions Akata
Éditions Akata – 7,95€
Dessin : Takuma MORISHIGE
Scénario : Takuma MORISHIGE
Synopsis :
Rumi est une élève studieuse et sérieuse… Mais elle a un GROS problème ! Son problème, c’est Séki ! C’est qui ? Ben, Séki, son voisin de classe ! Cet énergunème aussi stoïque que génial passe son temps à… tuer le temps ! Parce que les cours, c’est vraiment pas son truc. Alors il préfère bricoler, s’amuser, découper, inventer… faire tout ce qui lui passe par la tête sur son bureau, qui se transforme alors en véritable table d’expérimentations ! Difficile alors, pour la pauvre lycéenne, de rester concentrée, alors que son voisin s’agite dans tous les sens, sans jamais se faire prendre par les professeurs. Le pire dans tout ça, c’est que quand l’imagination de Séki déborde « un peu » trop, c’est toujours sur elle que ça retombe…

on-a-lu_x-rated

my-sexy-teacher-1My Sexy Teacher – Tomes 01 & 02Taïfu Comics
Taïfu Comics – 13,99€
Dessin : SAIGADO
Scénario : SAIGADO
Synopsis :Interdit aux moins de 18 ans
Découvrez les aventures sulfureuses d’une enseignante au corps de rêve avec un de ses étudiants !

  Retrouvez les avis de l’équipe de Mangacast durant l’émission !

On a Vu

Retrouvez tous animés que nous avons chroniqué durant l’émission :

Gatchaman Crowds InsightGatchaman Crowds InsightCrunchyroll
Diffuseur : Crunchyroll
Format : série TV
Épisode(s) : 11 (en cours)
Durée : 24 min env.
Synopsis :
« Gatchaman » est le mot désignant les guerriers dotés d’une armure extraterrestre activée par un objet extraterrestre : le Carnet. Cette armure prend la forme des pouvoirs spirituels de celui qui la porte. Les Gatchaman de la Terre sont composés de quelques extraterrestres et de Terriens triés sur le volet. Ensemble, ils protégeront la Terre de la menace représentée par des créatures hostiles venues d’autres mondes.

charlotteCharlotteWakanim
Diffuseur : Wakanim
Format : série TV
Épisode(s) : 13 (en cours)
Durée : 24 min env.
Synopsis :
Il est un monde où certains enfants développent à la puberté des pouvoirs surnaturels. Yu OTOSAKA est un de ces adolescents et utilise son don sans que personne ne s’en aperçoive. Sa rencontre avec une mystérieuse jeune fille, Nao TOMORI, le mènera à la révélation du sort qui attend tous les détenteurs de ces capacités spéciales.

borutoBoruto : Naruto le FilmKana Home Video
Diffuseur : Eurozoom / Kana Home Video
Format : Film
Épisode(s) : 1 (terminé)
Durée : 120 min env.
Synopsis :
Après un conflit qui a déchiré toute la région, Konoha connait enfin la prospérité et le progrès.
C’est dans ce contexte paisible que Naruto est nommé 7e Hokage à la tête du Village des Feuilles. Il prépare la tenue du prochain examen de sélection des Ninjas de Moyennes Classes afin de détecter de nouveaux talents. Seule ombre au tableau : son fils Boruto, qui lui en veut terriblement car il se sent délaissé. Mais voilà que Sasuke rentre brusquement au village avec des informations inquiétantes…
Boruto, en admiration devant le seul rival sérieux de son père, prend son courage à deux mains et supplie le dernier des Uchiwa de l’accepter comme disciple. Pendant les épreuves de l’examen, deux sombres individus s’attaquent à Naruto ! Boruto est tétanisé et ne doit la vie sauve qu’à l’intervention de Sasuke. Il découvre stupéfait que Naruto a disparu avec ses mystérieux agresseurs au cours de l’attaque éclair…

Retrouvez les avis de l’équipe de Mangacast durant l’émission !

Coup de CoeurCoup de coeur, ce qui nous a plus ce mois-ci

Coup de GueuleCoup de Gueule, ce qui nous a déplu ce mois-ci

Nos partenaires :

Hayaku Shop

Manga Mag

Suivez nous sur les réseaux sociaux !

FacebookTwitterGoogle+YouTubeTumblrInstagram

@MangacastFR | #MangacastOmake

Abonnez-vous via iTunes Abonnez-vous via le Flux RSS

Remerciements :

Crunchyroll, Games of Com, Delcourt, Akata, Soleil, Komikku, Taïfu Comics
Hayaku Shop, Manga Mag et vous ! 🙂

Les opinions exprimées durant l’émission n’engagent que leurs auteurs.

© 2015 Asurada
OP Theme : Shiroi Hibana (Tak MATSUMOTO/Koshi INABA), © Vermillion Records.
ED Theme : Insight (WHITE ASH), © VAP Inc.
© DR.

Hayaku Shop



11 Réponses à Mangacast Omake N°30 – Septembre 2015

  1. lololeboiteux dit :

    Vous m’avez fait avoir une vision délirante avec vos mangas frais. Une bagarre générale type village gaulois au milieu des stand éditeurs de Japan Expo avec des bouquins qui volent dans tous les sens et des « il est pas frais mon manga ? ». Bref 🙂

    Dans les nouveautés le seul que j’ai déjà lu c’est Arte et j’ai vraiment bien aimé, d’autant que comme annoncé le trait est vraiment très agréable, c’est vraiment du très bon niveau. Il fait un beau contraste avec mes Cesare : l’Italie du quotidien d’un côté et l’Italie des puissants de l’autre pour une même époque.
    Sinon vous m’avez presque vendu Honey 😉

    Niveau anime désolé Sedeto mais j’ai pas compris grand chose à la présentation de Gatchaman 😉 mais ceux qui m’ont dit du bien on eu aussi du mal à s’expliquer alors je suis pas surpris.
    Côté Charlotte moi j’ai bien apprécié au milieu de cette gueguerre entre fanboys et haters sur le net. Même si certains personnages sont crispants c’est plutôt agréable à suivre, et les pouvoirs imparfaits c’est bien drôle au début en plus. Tu nous a fait un joli lapsus spoil au passage.
    Comme vous parlez de Clannad ça tombe bien je les ai fait très récemment et je trouve sa réputation d’anime super triste un peu exagérée, ça fout les boules par moment mais c’est assez prévisible. Ça n’enlève pas que c’est une série très agréable à suivre surtout la saison 2.

    Pour le petit coup de gueule sur l’abonnement ADN et la diffusion gratuite j’ai envie d’ajouter comme argument qu’on nous met le fond de catalogue en avant comme argument mais que la plupart des simulcasts ne sont plus disponibles par la suite après 1 ou 2 ans suite à l’expiration des droits ( ce mois çi on perd Yowamushi Pedal et Shirobako par exemple et on a déjà perdu des titres comme Nobunagun, Arpeggio of Blue Steel, Outbreak COmpany ou To Love Darkness, http://animedigitalnetwork.fr/forums/topic/547/Liste-des-s-ries-en-fin-de-droit-ou-plus-disponibles ).
    Pour le pass pub Wakanim il y a deux points à ajouter : le délai passe à 45j (je crois qu’on peut aller à 1080p aussi mais comme je m’en sers pas je suis pas sûr) mais plus important, en gratuit maintenant tu as un délai entre deux vidéos.

    Et enfin pour Nolife, je regarde la chaîne presque depuis le début même si pendant longtemps j’étais pas abonné et je regardais ça de très loin. C’est triste qu’on conserve autant de chaines/émissions avilissantes mais que NL arrive pas à survivre. Pour ma part je ne regarde plus la chaine que via Noco hors occasions spéciales dans la mesure où ça permet de regarder ce qu’on veut quand on veut. C’est vrai que l’animation et le manga sont pas toujours très présents mais y a régulièrement des soirée spéciales ou reportages très pointus comme celui sur Takahata ou les soirées spéciales Nadia. En plus une chaîne qui diffuse un Gundam (même mauvais) ne peut être une mauvaise chaîne. Malgré ça cette fois je n’ai pas augmenté mon abonnement, j’ai atteint à l’appel avant l’été la limite que je m’était fixée (plus que ce que je donne aux trois sites de streaming d’anime cumulé). Et en remarque à la question du se recentrer uniquement sur le web et stopper la diffusion télé : comme dirait le président Seb, à l’heure actuelle les frais de diffusion ça coûte pas grand chose mais par contre tu perdrais le peu de pub qu’il reste (plus pas mal de spectateurs).

    Merci pour l’émission.

  2. monkeykami dit :

    Ahhh le nouvel Omake que j’attendais impatiemment 🙂
    J’attendais surtout un point de vue sur Arte parce qu’il m’avait tapé dans l’oeil quand je suis passé à côté. Je vais sûrement me laisser tenter du coup.
    Pour le reste très bon épisode d’omake j’ai beaucoup apprécié.

    Pour le coup de gueule sur Nolife, j’ai l’impression que les médias qui souhaitent garder une éthique qualitative pour faire plaisir à leurs auditeurs/spectateurs/etc. ne fonctionnent pas et c’est vraiment triste…
    IG Mag était top et a coulé parce que crise de la presse papier, pas assez d’abonnés/ventes, etc.
    Gamekult a du lancer une formule à abonnement premium pour pouvoir continuer à faire des émissions top et des articles vraiment documentés.
    Nolife a lancé beaucoup de solutions différentes (dont les abonnements) et malgré le fait qu’ils ont réussi à tenir 8 ans (ce qui est énorme évidemment) et bien ce n’est toujours pas assez.

    Moi c’est ça mon coup de gueule. La qualité ne fait pas « vendre » et ça m’énerve.

    Par contre pour la question Nolife/noco, il y a des chances pour que noco survive à Nolife. Seb et Alex ont tout fait pour faire en sorte que Nolife et noco soient vraiment deux entités à part et non liées (d’où le fait de présenter les émissions de Nolife comme un catalogue de noco au même titres que les catalogues Olidri studios etc.). Après je ne me prononce pas à la place de Seb peut-être que je dit des bêtises.

  3. Gemini dit :

    Le film de Cutie Honey par Hideaki Anno est excellent, individus aux goûts douteux ! La preuve, Honey utilise comme sonnerie de portable le cri de Ghidra, le Dragon à 3 Têtes.

    Bizarrement, j’avais détesté Lovely Complex, alors que j’ai apprécié Berry Dynamite. Comme quoi. Bon, cela vient peut-être du fait que je n’ai pas lu le manga, et uniquement regardé l’adaptation animée ; ou, du moins, je l’ai regardé le temps de quelques épisodes, avant d’être saoulé parce que je voyais… Mais, effectivement, c’est sans doute le genre de comédie qui perd de son attrait une fois l’aspect shôjo édulcoré pour un public plus unisexe. Toujours est-il que j’ai préféré Mes Tendres Années, série plus ancienne mais avec exactement le même scénario. Et ce que Marcy et Sedeto disent à propos de Berry Dynamite ne me donne pas spécialement envie de lire le nouveau titre de l’auteur, puisqu’elle part apparemment dans une direction différente.

    Concernant les autres shôjo présentés, la couverture rappelant Switch Girl me rebute fortement, même si elle ne sert qu’à attirer les lecteurs de ce-dernier (ce que je ne suis pas). Que ce soit révélateur de l’intérieur du livre ou juste une manœuvre promotionnelle, cela ne me donne vraiment pas envie. De toute façon, j’ai traditionnellement du mal avec les histoires courtes, en raison d’un format qui ne permet pas de développer plus avant les personnages et leurs relations. Dans Très Cher Mozart, cela m’avait déçu : chaque récit disposait d’un potentiel certain, mais semblait s’arrêter avant de l’exploiter pleinement.
    Honey, ce n’est pas compliqué : Soleil Manga. Un défaut qui se suffit à lui-même.

    Dans un genre différent, vous confirmez mes craintes concernant Seki.

    NoLife, j’ai l’impression d’avoir vu Sébastien Ruchet pleurer pour de l’argent depuis qu’il a pris la présidence de la chaine, et reste donc étonné par sa longévité. Néanmoins, le peu que j’ai regardé ne m’a jamais donné envie de revenir régulièrement, et encore moins de m’abonner.

    Coup de gueule : le film Naruto se situant après la série, mais qui sort en France avant la fin de la publication du manga et donc spoil la fin de celui-ci. Sympa, j’apprécie, cela prouve qu’il faut vraiment être con pour suivre un titre légalement.

    • Sedeto dit :

      Je vais défendre ma maison, mais ce n’est pas parce que Soleil Manga base son commerce sur des shôjo très axés divertissement qu’ils n’ont aucun titres plus profonds ou originaux ! Preuve en est pour Lovely Love Lie, Happy Science, C’étais Nous ou encore ici pour Honey, qui aurait pu tout à fait se retrouver chez Akata/Delcourt dans la qualité du propos.
      Je reconnais, en tant que lectrice confirmée de shôjo comme toi, que la plupart de la prod de Soleil Manga ne nous parle pas. Mais si j’ai appuyé celui-ci, ce n’est pas pour rien, il donne de très belles promesses pour la suite. 😉

      • Gemini dit :

        Au moins, tu es parfaitement honnête là-dessus. Après, mes griefs contre l’éditeur ne se limite hélas! pas aux choix des titres ; sinon, cela ferait longtemps que j’aurais acheté Le Coffre aux Esprits, Le Roi des Ronces, et Dorohedoro. La dernière fois que j’ai pris un titre chez cet éditeur – il n’y a pas si longtemps – cela m’a dissuadé de lui faire confiance tant je n’avais jamais, au grand jamais, vu un travail aussi déplorable. Pour en avoir discuté avec Iker Bilbao, il me l’a présenté comme consécutif à un problème de contrôle qualité, qui a touché plusieurs titres à l’époque, mais qu’il aurait réglé. Il n’empêche que, comme indiqué tantôt, la confiance en prend un sacré coup. Pour que je redonne sa chance à l’éditeur dans un avenir proche, il faudrait au moins qu’il sorte un titre que j’attends depuis des années, genre Five Star Stories.

  4. KazenbanFr dit :

    Bon omaké, Sedeto est la plus déchaînée de tous, fait rare pour être souligner. Par contre, est-ce que son interdiction de chroniquer les mangas va être lever un jour? Ça me fait de la peine de ne pas l’entendre sur des mangas. (une chronique sur Parapal par Sedeto, c’est du sedeto quality assuré!)

    Pour les titres shôjos, je vais pas dire grand chose, je suis déjà occupé par Skip Beat! ^^. Par contre, sur Hiroya Oku, comment dire ….de dire que le dessin de l’auteur est très maîtrisé, oui, mais il y a un problème c’est que le numérique enlève tout le charme du dessin, ce qui donne un effet froid, comme vous le dites, mais aussi un truc gorssier, surfait et pas personnel. Moi aussi, j’ai relu les 10 premiers tomes de Gantz, et oui, ça se lit bien, c’est un défouloir, mais qu’est-ce que c’est crétin et con! Je ne suis pas allé plus loin car l’arc Osaka est l’arc qui a failli me faire arrêter le titre tellement l’auteur se foutait de ma gueule et je ne voulais pas revivre cet horrible sentiment. C’est comme 300, t’en peux plus tellement le film se fout de ta gueule. Bref, c’est la minute coup de guele personnel^^, et un titre que j’ai pas mal regretté d’avoir investi 370 euros. Concernant Last Hero, j’attendrai que Ki-oon fasse un coffret manga.

    Freak Island, je voulais me le prendre, mais Marcy m’a convaincu de ne pas l’acheter, merci^^. Tu m’as bien fait rire pour l’annonce sur Mangamag, la honte que t’as dû ressentir quand t’as vu que c’était Kubo.^^

    Pour les éditions ultimate de chez Kazé, dans mon cas personnel, je mettrai l’édition de All you need is Kill. en coup de gueule. Pourquoi? J’ai acheté le coffret en 2 tomes avec le roman! Et les bonus de la nouvelle édition, ben, en tant que gros pigeon;,’y aurai pas le droit. Ils pouvaient pas penser éditer un petit livret que les anciens possesseurs du titre pouvaient récupérer en librairie sous présentation de la facture. par exemple, surtout que c’est leur plus gros carton. non, c’est joue au grand pigeon, repasse à la caisse, aboule 30 euros et discute pas. Le genre de pratique qui me rend nerveous breakdown. Kazé va de déception en déception pour ma part. Par contre, réediter les Rainbow est une très chouette idée (un titre qui m’a marqué à l’époque où je les suivais chez Kabuto!)

    Dire que les Ailes d’Honneamise, c’est vieux, c’est un peu exagéré de la part de Sedeto. Faudrait qu’elle regarde les Sept Samouraïs ou qu’elle lise Kamui-Den pour le côté vieux!). Je te remercie infiniment Athras pour ton coup de gueule. J’ai pris Love in The Hell dans les mains pour pouvoir le feuilleter, j’ai pas dépassé 30 pages car j’avais l’impression d’avoir un titre Panini entre les mains. D’accord avec toi Kubo pour les anciens Tonkam, mes Shadow Lady sont en piteux état. Snif

    Concernant Nolife, je ne regardai pas la chaîne car pas intéressé par ce qu’ils proposent, mais j’espère qu’ils trouveront un public pour les outenir.

    Désolé pour le pavé, mais j’avais pas mal de choses à dire.

  5. bob dit :

    Podcast sympa mais pourquoi donner a quelqu’un la critique du film Boruto alors qu’elle le dit elle même ne pas aimer naruto et avoir arrêté l’anime après 100 épisodes,c’est complètement nul.Perso j’aime le manga,l’anime,les opening,les ending et les ost qui vont avec donc pour avoir un meilleur avis sur Boruto j’irai voir ailleurs.Naruto est beaucoup trop sous estimé comme manga,peut être que le temps qui passe lui rendra justice.

    • Damien de Boston dit :

      Humblement pas d’accord. Je suis aussi un fan de Naruto. Mais je ne suis pas sur que quelqu’un qui adore un anime soit plus légitime pour en faire la chronique que quelqu’un qui ne l’aime pas vraiment ou ne l’aime plus. Aucun des deux n’est de tout façon objectif. L’important est surtout de bien connaitre son sujet et le chroniqueur est allé voir le film pour se faire sa propre idée. Votre podcast serait beaucoup moins intéressant s’il se transformait en un simple service de pub pour les éditeurs. Ca fait du bien d’entendre des avis contraires, meme incendiaires. En tout cas, ca me fait bien marrer ! Libre a chacun de se faire ensuite son idée. Ne changez rien !

      • Sedah dit :

        Je suis D’accord et pas d’accord avec chacun de vous. Il est vrai qu’avoir un avis de quelqu’un qui à l’origine n’aime pas naruto, ça pourrait permettre d’avoir quelques avis intéressant. Cependant je suis d’accord avec bob sur le fait que pour faire une critique, surtout sur le film qui est censé marquer (plus ou moins) la fin du manga, que l’on aime ou pas, ce serait bien d’avoir lu tout le manga sortit jusqu’à présent. Ne serait-ce que pour avoir une idée un peu plus construite des événements du film (peut-être des clins d’oeil à la série, ou des précisions à celle-ci qui passerait inaperçu pour une personne n’ayant pas lu le manga).

        • Marcy dit :

          Pour le coup on a finalement fait moitié moitié, la chronique était dirigée par Sedeto mais on savait que je serais là pour rattraper le titre vu que j’y étais aussi (ce que j’appuie d’ailleurs, parce que c’est un point « final » a la série, ça vaut le coup juste pour ça)

  6. Mingo dit :

    Super émission comme d’habitude on ne s’ennuie jamais et on rit pas mal en découvrant de nouveau manga même si il y a un peu trop de shojo à mon goût : )

Laissez votre commentaire