Japan Expo - 16e Impact

Mangacast Omake N°23 – Janvier 2015

Mangacast Omake N°23 - Janvier 2015

Retrouvez les rubriques mensuelles de Mangacast Omake : nos chroniques manga dans On a Lu et En Survol, nos chroniques animé dans On a Vu, ainsi que nos Coups de cœur et nos Coups de gueule.

Dans ce numéro notre équipe chronique : Démokratia, A Silent Voice, Mimic Royal Princess, L-DK, Young Black Jack,  6000, Averses Turquoise, Après tout, nous sommes entre femmes, Jabberwocky, Mangaka & Editor in Love, Dragon Quest Emblem of Roto, Darwin’s Game,  Yuri Kuma Arashi, Assassination Classroom, et Shirobako !

Environ 2 heures d’émission pour partager, avec vous, nos conseils manga et animés du mois, et tout ça dans la bonne humeur et les blagues vaseuses !

Mangacast Omake n°23 – Janvier 2015 est présenté par Marcy, Sedeto, Blackjack, Kobito et Kubo.

Fiche de l’émission

Numéro : Omake 23
Saison : 3
Parution : Janvier 2015
Format : MP3, 128kbps
Durée : 125’05

Rubriques : On a Lu, En Survol, On a Vu, Coups de cœur, Coups de gueule, Ending Theme
Animé par Kubo
Avec Marcy, Sedeto Blackjack, et Kobito

Téléchargement et abonnement

Télécharger en MP3  S'abonner via iTunes  S'abonner via RSS  S'abonner via Android

Écouter l’émission

Version vidéo

powered by YouTube

On a Lu

Retrouvez tous les manga que nous avons chroniqué durant l’émission :

Démokratia - Tome 01Démokratia – Tome 01Kazé Manga
Kazé – 8,29€
Dessin : Motorô MASE
Scénario : Motorô MASE
Synopsis :
Fruit de l’émulation entre Taku Maezawa, élève en ingénierie et Hisashi Iguma, spécialiste en robotique, le concept de « Demokratia » semble révolutionnaire : 3000 personnes, recrutées au hasard sur le web, décideront à la majorité via un réseau social des faits et gestes de Maï. Ce robot d’apparence féminine pourrait ainsi devenir le creuset d’un savoir collectif, la convergence de 3000 intelligences… Mais l’expérience pourrait aussi révéler qu’à l’épreuve du monde réel, une démocratie n’est pas toujours synonyme de raison…

A Silent Voice - Tome 01A Silent Voice – Tome 01Ki-oon
Ki-oon – 6,60€
Dessin : Yoshitoki OIMA
Scénario : Yoshitoki OIMA
Synopsis :
Shoko Nishimiya est sourde depuis sa naissance. Même équipée d’un appareil auditif, elle peine à saisir les conversations, à comprendre ce qui se passe autour d’elle. Effrayé par ce handicap, son père a fini par l’abandonner, laissant sa mère l’élever seule. Quand Shoko est transférée dans une nouvelle école, elle s’emploie à surmonter ses difficultés mais, malgré ses efforts pour s’intégrer dans ce nouvel environnement, rien n’y fait : les persécutions se multiplient, menées par Shoya Ishida, le leader de la classe. Tour à tour intrigué, fasciné, puis finalement exaspéré par cette jeune fille qui ne sait pas communiquer avec sa voix, Shoya décide de consacrer toute son énergie à lui rendre la vie impossible. Psychologiques puis physiques, les agressions du jeune garçon se font de plus en plus violentes… jusqu’au jour où la brimade de trop provoque une plainte de la famille de Shoko, ainsi que l’intervention du directeur de l’école. À cet instant, tout bascule pour Shoya : ses camarades, qui jusque-là ne manquaient pas eux non plus une occasion de tourmenter la jeune fille, vont se retourner contre lui et le désigner comme seul responsable…

Mimic Royal Princess - Tome 01Mimic Royal Princess – Tome 01Doki Doki
Doki-Doki – 7,50€
Dessin : Utako YUKIHIRO
Scénario : Utako YUKIHIRO
Synopsis :
Il était une fois un pays gouverné par une reine où les femmes étaient respectées et les hommes méprisés. Jeune orphelin turbulent, Albert vit dans un petit port de pêche, jusqu’au jour où son destin prend un tournant radical. Se rendant en ville pour admirer les préparatifs de la célébration de l’anniversaire de Sa Majesté, il se fait enlever par une marchande d’esclaves qui le vend dans la foulée à un curieux aristocrate. Conduit au palais royal, débarrassé de ses vêtements et savonné de la tête aux pieds, Albert est alors présenté à la princesse royale… qui lui ressemble comme deux gouttes d’eau ! Désormais, Albert sera le double de la Princesse Alexia, une mission à haut risque dans un pays rongé par les complots !

L-DK - Tome 01L-DK – Tome 01Pika Edition
Pika Édition – 6,95€
Dessin : Ayu WATANABE
Scénario : Ayu WATANABE
Synopsis :
Aoi vit seule dans son appartement et le garçon qui vient d’emménager juste à côté n’est autre que Shûsei Kugayama, le prince du lycée qu’elle déteste depuis qu’il a froidement rejeté les avances de sa meilleure amie. Mais ce n’est que le début de ses soucis puisqu’elle va inonder l’appartement de ce dernier par accident et devoir l’abriter chez elle le temps des travaux. Shûsei prend alors un malin plaisir à la taquiner dès que l’occasion se présente. Aoi se trouve ainsi tiraillée entre son amie, à laquelle elle n’ose pas révéler la situation et son nouveau colocataire, qui se révèle peu à peu bien différent de ce qu’elle imaginait…

Young Black Jack - Tome 01Young Black Jack – Tome 01Panini Manga
Panini Manga – 8,99€
Dessin : Yu-go OKUMA
Scénario : Yoshiaki TABATA
D’après Osamu TEZUKA
Synopsis :
L’action se situe vers la fin des années 60. On y découvre Hazama Kuro, un jeune étudiant en médecine, défiguré par une longue balafre lui barrant la joue. Ce jeune prodige de la médecine deviendra plus tard Black Jack, le mystérieux chirurgien auquel on fait appel quand tout espoir a disparu. Plus qu’une simple histoire de médecine, la série intègre de nombreuses références à la situation internationale et aux conditions sociales du Japon de la fin des années 60.

6000 - Tome 016000 – Tome 01Komikku
Komikku – 7,99€
Dessin : Nokuto KOIKE
Scénario : Nokuto KOIKE
Synopsis :
Kengo Kadokura est un ingénieur envoyé en mission dans une infrastructure en haute profondeur, là où très peu d’hommes ont mis les pieds. À peine arrivé dans ce complexe sous-marin, à 6000 mètres sous le niveau de la mer, les choses étranges s’enchaînent et se déchaînent à une vitesse vertigineuse. Alors qu’il est là pour permettre à la station d’être réhabilitée suite à des événements dont on ne sait que peu de choses, rien ne semble se passer comme prévu.

Averses Turquoise - Tome 01Averses Turquoise – Tome 01Clair de Lune
Clair de Lune – 7,95€
Dessin : Kô YAGINUMA
Scénario : Kô YAGINUMA
Synopsis :
Au début de l’ère Edo, la guerre fait rage entre ces petites provinces qui ne constituent pas encore un pays. Dans l’une d’elles vit Nakatani Rintarô, né dans une famille de samuraï et exclu par les autres guerriers suite à la mort de son père dont on raconte qu’il aurait été tué au combat alors qu’il fuyait.
Malgré cela, Rintarô et son meilleur ami Fusuke, poursuivent leur route avec rigueur, remplis d’une détermination ancrée au plus profond de leurs jeunes cœurs.

Après tout, nous sommes entre femmes - Tome 01Après tout, nous sommes entre femmes – Tome 01Clair de Lune
Clair de Lune – 13,90€
Dessin : Emiko MORISHITA
Scénario : Emiko MORISHITA
Synopsis :
Riez et partagez les expériences de l’héroïne de cet essai-manga constructif !
Comment faire pour vivre en harmonie dans la société féminine japonaise ?
Un nid de rumeurs, les relations avec les collègues masculins, les histoires d’amours secrètes dans la société.
Je commence à mieux comprendre comment vivre dans la société des femmes.
Pour continuer à vivre en toute sérénité il vaut mieux être en bons termes avec les femmes qu’avec les hommes.

Jabberwocky - Tome 01Jabberwocky – Tome 01Glénat Manga
Glénat – 9,15€
Dessin : Masato HISA
Scénario : Masato HISA
Synopsis :
Dans un décorum très “Angleterre victorienne”, les dinosaures n’ont pas tous disparu, ils ont évolué en êtres intelligents, et se sont cachés de l’humanité pour survivre. Hantés par la peur de leur quasi-extinction, certains ont rejoint l’humanité et ont embrassé diverses causes scientifiques, comme l’astronomie, la chimie et la biologie… D’autres, sont obsédés par leur “droit d’aînesse” sur ce monde et tirent les ficelles de la politique dans l’ombre, quand ils ne tentent pas tout simplement de reprendre la domination du monde aux humains. Les deux protagonistes de l’histoire sont Lily et Sabata Van Cleef. La première est une espionne, alcoolique, reniée par sa famille. Le second, pistolero d’exception, est un dinosaure, plus précisément un oviraptor. Après avoir recruté Lily lors d’une mission en Russie, ils travaillent pour Chateau d’If, une organisation secrète spécialisée dans les faits étranges et les exactions de clans sauriens, exactions impliquant en général la révélation de l’existence des dinosaures ou des bouleversements de la religion et de la science.

Retrouvez les avis de l’équipe de Mangacast durant l’émission !

On a Lu : En Survol

Mangaka & Editor in Love - Tome 02Mangaka & Editor in Love – Tome 02Soleil Manga
Soleil Manga
6,99€
Dessin : Mio NANAO
Scénario : Mio NANAO

Dragon Quest Emblem of Roto - Tome 07Dragon Quest Emblem of Roto – Tome 07Ki-oon
Ki-oon
6,60€
Dessin : Kamui FUJIWARA
Scénario : Junji KOYANAGI

Darwin's Game  - Tome 03Darwin’s Game – Tome 03Ki-oon
Ki-oon
7,65€
Dessin : FLIPFLOPS
Scénario : FLIPFLOPS

Retrouvez les avis de l’équipe de Mangacast durant l’émission !

city_hunter_corbeau

On a Vu

Retrouvez tous animés que nous avons chroniqué durant l’émission :

Yurikuma ArashiYurikuma ArashiCrunchyroll
Éditeur : Crunchyroll
Format : série TV
Épisode(s) : 12 (en cours)
Durée : 24 min env.
Synopsis :
Aux confins de l’espace, un astéroïde nommé Kumalia a explosé. Pour une raison mystérieuse, tous les ours vivant sur Terre se sont subitement mis à attaquer les humains. Pour mettre fin à ce conflit, un mur gigantesque a été élevé afin de séparer les deux espèces. Nous sommes du côté « humain » du mur. Une jeune fille, Kureha Tsubaki, fait la connaissance de Ginko Yurishiro, une nouvelle camarade de classe. Cependant, le sommeil de Kureha est agité d’étranges rêves dans lesquels Ginko se révèle être un ours. Dès lors, elle commence à se méfier de cette nouvelle élève…

Assassination ClassroomAssassination Classroomadn_34px
Éditeur : ADN
Format : série TV
Épisode(s) : 22 (en cours)
Durée : 24 min env.
Synopsis :
L’histoire, pour le moins insolite, se déroule au collège Kunugigaoka. Koro Sensei est une étrange créature munie de tentacules et d’une tête ronde et jaune, capable de se déplacer à Mach 20 et doté d’une force phénoménale. Ce professeur hors du commun enseigne à la classe 3-E (E comme « End ») avec le but assumé de détruire la Terre en mars prochain. Ses élèves, un ramassis de cancres ayant pour particularité d’être des assassins en herbe, vont donc tenter d’assassiner leur professeur à temps pour sauver la planète. Alors, êtes-vous prêts à suivre leur année scolaire très intense ?

ShirobakoShirobakoadn_34px
Éditeur : ADN
Format : série TV
Épisode(s) : 24 (en cours)
Durée : 24 min env.
Synopsis :
Vous rêvez de découvrir l’envers du décor, les coulisses de la production de dessins animés ? Suivez Aoi et ses amies qui font leurs premiers pas dans ce monde : chacune participe à l’adaptation d’un manga en animé. de la production, au dessins préparatoires en passant par le doublage, l’industrie de la japanim n’aura aucun secret pour vous !
Les postes dans Shirobako (Google Doc)

Retrouvez les avis de l’équipe de Mangacast durant l’émission !

Coup de CoeurCoup de coeur, ce qui nous a plus ce mois-ci

  • Un nouveau studio Gainax et un musée à Fukushima
  • Un nouveau film animé de Ghost in The Shell
  • L’appli Crunchyroll sur Wii U
  • Psycho-Pass diffusé sur France 4

Coup de GueuleCoup de Gueule, ce qui nous a déplu ce mois-ci

  • Les liens scantrad/fansub sur le Facebook du salon Cartoonist
  • Kancolle, les désagréments du trans-media
  • Les volumes cheaps de l’opération 10 ans Kurokawa

Ending Theme, musique de fin

COLORFUL BOXCOLORFUL BOX

Origine : Shirobako
Type : OP theme
Artiste : Yoko ISHIDA
Paroles :
Compositeur :
Année : 2015

Bonne émission à toutes et tous !

Gérez votre collection manga/animé sur

Manga Sanctuary

Suivez nous sur les réseaux sociaux !

facebook_76  twitter_76  googleplus_76  tumblr_76  Instagram

#MangacastOmake

Téléchargez l’application Mangacast !

Télécharger sur l'App Store  Disponible sur Google Play  Disponible sur l'Amazon App Shop

Abonnez-vous via iTunes Abonnez-vous via le Flux RSS

© 2015 Asurada Production.
OP Theme : Shiroi Hibana (Tak MATSUMOTO/Koshi INABA), © Vermillion Records.
ED Theme : Colorful Box, © Warner Bros Home Ent.
© DR.

Made on a Mac

Hayaku Shop



15 Réponses à Mangacast Omake N°23 – Janvier 2015

  1. monkeykami dit :

    Ahh enfin l’Omake 23 🙂 Comme d’hab très bon numéro et en plus avec A Silent Voice !
    Concernant celui-ci, j’ai beaucoup apprécié ce tome 1 bien que je trouve que Shoko est un peu trop en retrait pour l’instant. J’aurais aussi aimé avoir le tome 2 en même temps parce qu’on reste vachement sur sa faim je trouve. Bizarrement la scène que j’ai trouvé la plus émouvante c’est pas toutes les scènes où Shoko subit à l’école mais c’est quand elle va se faire couper les cheveux et où l’on vois la réaction de la mère et le visage de Shoko à la fin de la scène. Bref vivement la suite quoi. Et je confirme qu’il est rare de se dire « c’est vraiment un gros c*n » à propos du personnage principal.

    Jabberwocky j’ai été intrigué par la couverture et je l’ai feuilleté. Et clairement j’ai vraiiiment eu du mal à accrocher au style des dessins. Pas parce que je trouve ça moche et c’est même original certes, mais je trouve que ça deviens vite brouillon dés qu’il y a de l’action et c’est vraiment dommage. Enfin je me laisserais quand même peut-être tenter (même si comme tout le monde je trouve que la drogue c’est mal 😀 enfin bon j’étais déjà habitué en suivant les bastards -surtout depuis l’arc du cocitos-).

  2. Gemini dit :

    Excellent émission. J’ai eu plus de mal avec Royal Mimic Princess, je ne pense pas continuer ; d’ailleurs, j’essaye de me limiter dans les nouveautés…

    Je confirme que Nadia et le Secret de l’Eau Bleue appartient à NHK. D’ailleurs, Gainax n’a rien fait pour l’anniversaire de la série, malgré son importance au Japon (premier au classement Animage). Pour l’hommage à Nadia, il faut regarder du côté de Rebuild of Evangelion 3.0.

    • Gemini dit :

      Petit oubli. Un bon film américain adaptant un anime, j’ai ça en stock : Speed Racer.

    • Ça confirme ce que l’on disait, Gainax n’a plus grand chose. C’est triste de voir un studio si marquant dans un tel état.

      • Gemini dit :

        Je vous rejoins concernant l’état actuel de Gainax, qui n’a rien proposé de marquant depuis Panty & Stocking, et qui a de toute façon perdu tous ses talents au profit de Khara, Trigger,…
        Néanmoins, le cas de Nadia n’est pas vraiment représentatif, dans la mesure où la série ne leur a jamais vraiment appartenu. Si mes souvenirs sont bons, il s’agit à l’origine d’un projet de Hayao Miyazaki, dont les droits ont toujours été détenus par NHK, qui finançait la production ; d’ailleurs, la NHK était impliqué dans la conception des épisodes et fournissait les scripts des épisodes au studio… sauf que Hideaki Anno et Shinji Higuchi, les réalisateurs, ont systématiquement mis à la poubelle leurs scénarios, pour utiliser les leurs. Cela aurait laissé un certain froid entre les deux sociétés, allez savoir pourquoi. Je suppose que cela explique pourquoi une partie du matériel créé autour de la série est bloqué au Japon pour des questions de droits.
        En 2002, le producteur et membre fondateur de Gainax Yasuhiro Takeda a publié son autobiographie, intitulée Notenki Memoirs. D’après les retours que j’en ai lu, il s’attarde longuement sur chaque projet emblématique du studio, sauf sur Nadia, qui ne bénéficie que deux pages.

  3. Kalahan dit :

    Mais au secours pour la trad de Shirobako XD (ils auraient du demander des spécialistes aux Gobelins ^^)
    Bon alors j’attends le volume 2 de LDK car oui on se demande où ils vont après ce 1er volume aussi rapide.

  4. Abilio dit :

    Très bon podcast. J’apprécie beaucoup la présence et les chroniques de Sedeto ! Le « les catégories c’est pour les faibles » est assez mythique !

    Je rejoins Kobito sur Docteur Who: c’est une institution aux royaumes-unis car c’est un show familial de la BBC avec les qualités et les défauts induits. J’ai vu épisodes bien sympas, voire excellents. Mais pas le truc à mater sur X saisons.

    Sinon, c’est intéressant d’observer que des séries proposent des « pitch » faussement intéressant (Démokratia) et d’autre son masquer par des « pitch » nanaresque (Jaberwocky).
    D’où l’intérêt de vos chroniques 🙂

  5. abilio dit :

    Je voulais dire Kubo, pas Kobito.

    Loli-masta, quoi 🙂

  6. Suite à votre coup de gueule sur Kurokawa une question m’est venu à l’esprit. Suite à la fin de plusieurs de leurs best seller et le succès moindre de leurs nouveaux gros titres peut on être légitimement inquiet pour l’avenir de Kuro ?

    • Je n’ai pas ce sentiment. Leurs dernières parutions ont plutôt bien fonctionné.
      Pokémon la Grande Aventure et Inazuma Eleven Go font parti des meilleurs lancements de 2014, Wolf Girl n’est pas loin.
      Les Lost Canvas et Blood Lad se vendent à environ 10.000 exemplaires par tome.

      Au rapport ventes globales/nombre de volumes édités, Kurokawa ne doit pas être loin d’être en tête. Peu de sorties, mais des choix et un marketing qui fonctionnent plutôt bien, de façon globale.

      Je pense que c’est un des éditeurs du marché qui se porte le mieux, dont le modèle est un des plus sains.

      • J’avais complètement oublié la collection kids avec Inazuma et Pokemon de ce point de vue en effet les ventes reste globalement bonne au vu des chiffres que tu énonces.

        C’est plus sur le plan shônen/seinen que je les trouve un peu en recul malgré Akame ga kill, les Magi et Ken-ichi j’ai bien peur que l’éditeur se les traînent comme des boulets jusqu’au bout vu les ventes a priori plus que moyenne ( surtout Magi d après mon libraire ) après je fais confiance à Kurokawa pour nous surprendre vu que c’est une équipe de grands professionnels 🙂

  7. lololeboiteux dit :

    « Crunchyroll, les animes chelouds c’est nous »:)
    Un bon omake de reprise avec une équipe en forme visiblement, ça attaque direct avec des bonnes blagues bien lourdes.
    Pas trop tenté par les mangas de ce mois pour le coup après audition de la chronique, à la rigueur « Averse turquoise ».
    Sinon pour les animes j’aime beaucoup le début d’Assassination Classroom et je comptais regarder Shirobako donc ça tombe bien. Par contre c’est vrai que c’est pas les animes bizarres qui manquent chez Crunchy notamment cette saison (même s’il reste quelques bons trucs ). Après de façon global je trouve que le niveau de cette saison d’hiver est faible en anime.

    En tout cas continuez comme ça.

  8. Lorenzo dit :

    Salut l’équipe.

    Comme d’habitude, je vous post un petit com’ en retard.

    Content d’avoir eu votre avis sur Demokratia. J’attendais ce titre avec impatience et j’avoue que, s’il ne m’a pas déplu, je ne sais pas forcement quoi en penser. Je trouve le concept intéressant et très Philip K. Dick, mais je me demande encore le pourquoi du comment. Mase complique l’ensemble à coup de speudo science et d’un développement improbable. En revanche, graphiquement, il a fait un bond en avant, ses planches sentent moins l’ordi que sur Ikigami. Malgré tout, je vais aller le deuxième tome.

    J’ai vraiment bien apprécié Young Black-Jack. Graphiquement très efficace (quoique des fois, son story-board est un poil difficile à suivre), j’ai trouvé très malin de ré-injecter Black Jack dans un contexte historique réaliste. Ce petit décalage avec la série de Tezuka crée la surprise et l’intérêt.

    Je me suis pris Silent voice sur conseille de mon libraire. Et c’est mon coup de cœur du mois. Super maitrisé de bout en bout j’attends le deux et je pousse ma compagne, qui est prof, à le faire lire à ses élèves (quoique c’est un poil violent).

    Merci pour vos émission.

    • A Silent Voice est dur, mais c’est un titre nécessaire, même pour nous autre français, pour aider à une prise de conscience du harcèlement scolaire, et notamment vis à vis des personnes handicapées.

      Et ça ne concerne pas que les enfants/ados, aussi les adultes !!

Laissez votre commentaire