Japan Expo - 16e Impact

Mangacast Omake N°20 – Octobre 2014 : les chroniques manga et animés

Mangacast Omake N°20 - Octobre 2014

Retrouvez les rubriques mensuelles de Mangacast Omake : nos chroniques manga dans On a Lu et En Survol, nos chroniques animé dans On a Vu, ainsi que nos Coups de cœur et nos Coups de gueule.

Dans ce numéro on chronique : Coffee Time, Orange, Mikado Boy, Mangaka & Editor in Love, Husk of Eden, UQ Holder, Tokyo River’s Edge, Uwagaki, Lock Up, La Petite Princesse Sara, Moyasimon, Blue-Blood Gears, Wolf Girl & Black Prince, Terror in Resonance et Gugure! Kokkuri-san !

Environ 2 heures d’émission pour partager, avec vous, nos conseils manga et animés du mois, et tout ça dans la bonne humeur et les blagues vaseuses !

Mangacast Omake n°20 – Octobre 2014 est présenté par Marcy, Kobito et Kubo.

Fiche de l’émission

Numéro : Omake 20
Saison : 02
Parution : Octobre 2014
Format : MP3, 128kbps
Durée : 133’59

Rubriques : On a Lu, En Survol, On a Vu, Coups de cœur, Coups de gueule, Ending Theme
Animé par Kubo
Avec Marcy, Athras et Kobito

Téléchargement et abonnement

Télécharger en MP3  S'abonner via iTunes  S'abonner via RSS  S'abonner via Android

Écouter l’émission

On a Lu

Retrouvez tous les manga que nous avons chroniqué durant l’émission :

Coffee TimeCoffee TimeKi-oon
Latitudes (Ki-oon) – 14,00€
Dessin : Tetsuya TOYODA
Scénario : Tetsuya TOYODA
Synopsis :
Dans Coffee Time, Tetsuya Toyoda nous invite à partager l’espace d’un instant la folie et les angoisses des acteurs de son fascinant théâtre moderne. D’Antonio Morelli, réalisateur italien complètement mythomane, aux enquêtes de Yamazaki, détective privé désabusé, en passant par les déboires d’une jeune ado fugueuse, Toyoda s’amuse à nous faire passer du rire aux larmes.

Orange - Tome 01Orange – Tome 01Editions Akata
Éditions Akata – 7,95€
Dessin : Ichigo TAKANO
Scénario : Ichigo TAKANO
Synopsis :
Un matin, alors qu’elle se rend au lycée, Naho reçoit une drôle de lettre… une lettre du futur ! La jeune femme qu’elle est devenue dix ans plus tard, rongée par de nombreux remords, souhaite aider celle qu’elle était autrefois à ne pas faire les mêmes erreurs qu’elle. Aussi, elle a décrit, dans un long courrier, les évènements qui vont se dérouler dans la vie de Naho lors des prochains mois, lui indiquant même comment elle doit se comporter. Mais Naho, a bien du mal à y croire, à cette histoire… Et de toute façon, elle manque bien trop d’assurance en elle pour suivre certaines directives indiquées dans ce curieux courrier. Pour le moment, la seule chose dont elle est sûre, c’est que Kakeru, le nouvel élève de la classe, ne la laisse pas indifférent…

Mikado Boy - Tome 01Mikado Boy – Tome 01Glénat Manga
Glénat – 6,90€
Dessin : Riko MIYAGI
Scénario : Riko MIYAGI
Synopsis :
Affaires sordides, mystères insolubles, scènes d’action à couper le souffle… C’est avec un traitement quasi shônen que Riko Miyagi nous plonge dans ce monde délicieusement rétro, voire steampunk. Loin du doux univers des demoiselles et de leurs beaux majordomes, nous suivrons les aventures palpitantes de deux jeunes garçons, enrôlés dans les “services de renseignement impériaux” ! Loin ? Pas tant que ça… Puisque notre héros, répondant au nom de Hideto Shibata, rencontre sur son chemin des individus ressemblant curieusement aux personnages principaux de la fameuse série, à commencer par Gin, sosie de Mei… à un détail près !

Mangaka & Editor in Love - Tome 01Mangaka & Editor in Love – Tome 01Soleil Manga
Soleil Manga – 6,99€
Dessin : Mio NANAO
Scénario : Mio NANAO
Synopsis :
À 23 ans, Nanoha Kirishima travaille en tant que responsable éditoriale dans une grande maison d’édition, mais l’auteur de mangas dont s’occupe Nanoha ne veut plus d’elle… Et pour cause : c’est la fille la plus maladroite du monde ! C’est alors qu’un auteur vient la voir pour lui dire qu’il veut que ce soit elle qui s’occupe de lui. Nanoha accepte, sans savoir pourquoi ce jeune auteur prodige, Ibuki Tonoo, tenait absolument à ce qu’elle soit sa responsable. Elle va vite découvrir que le jeune homme avait d’autres projets pour elle que le manga…

Husk of Eden - Tome 01Husk of Eden – Tome 01Doki Doki
Doki-Doki- 7,50€
Dessin : Yoshinori KISARAGI
Scénario : Yoshinori KISARAGI
Synopsis :
De sombres dangers planent sur l’antique cité d’Eldorado, dominée par la Ziggurat, une tour sacrée. Pourtant protégée par trois rangées de rempart, cette dernière est la cible d’attaques rebelles répétées et inexpliquées. Le gouvernement mondial affecte des troupes à la protection de l’édifice qui semble renfermer bien des secrets… Hommes ou femmes, les jeunes soldats affectés sur place devront être prêts à tout sacrifier, au risque de voir leurs rêves d’amitié brisés.

UQ Holder  - Tome 01UQ Holder  – Tome 01Pika Edition
Pika Édition – 6,95€
Dessin : Ken AKAMATSU
Scénario : Ken AKAMATSU
Synopsis :
Tôta Konoe a un rêve qui lui tient à cœur : rejoindre la capitale, perchée sur un pilier géant, et devenir célèbre ! Mais s’il veut quitter sa campagne, il va devoir remplir la condition imposée par le chef du village : battre Yukihime, une magicienne accomplie qui est également sa tutrice. Jour après jour, Tôta défie Yukihime dans l’espoir de remporter enfin la victoire… Mais l’arrivée d’un chasseur de primes qui en veut à leur vie va sonner la fin de leur quotidien paisible !

Tokyo River's Edge  - Tome 01Tokyo River’s Edge – Tome 01Delcourt
Éditions Delcourt – 7,99€
Dessin : Akio TANAKA
Scénario : Yuho HIJIKATA
Synopsis :
Bienvenue à l’agence de détectives privés Ôkawabata ! Les trois détectives privés de l’agence Ôkawabata sont toujours prêts à rétablir l’ordre: de la légende urbaine à la rumeur, rien ne résiste à leurs investigations et à leur flair. Quant aux clients, drôles ou sordides mais toujours très humains, ils ne laisseront personne indifférent.

Uwagaki - Tome 01Uwagaki – Tome 01Doki Doki
Doki-Doki- 7,50€
Dessin : Ryô YASOHACHI
Scénario : Ryô YASOHACHI
Synopsis :
Ajio est raide love de Chiaki, une pétillante camarade de classe. Le problème, c’est qu’il est plus habitué à recevoir des vents que des sourires ! Eh oui, le cœur de Chiaki bat pour un autre garçon. Fruit du hasard (ou pas), les lycéens sont tous deux consignés dans le bureau de l’énigmatique professeur Yamada. Ce dernier leur propose un marché inattendu… Il annule les heures de colle si les jeunes se prêtent à une expérience amoureuse hallucinante : Ajio doit conquérir le cœur de Koaki, l’exacte réplique de la belle que le prof vient de créer sous leurs yeux ! Au bout de quelques mois, les doubles fusionneront et celle qui aura le plus de sentiments pour son copain l’emportera…

Lock Up - Tome 01Lock Up – Tome 01Editions Tonkam
Éditions Tonkam – 8,75€
Dessin : Tetsuya SARUWATARI
Scénario : Tetsuya SARUWATARI
Synopsis :
« Samson » Takaki est catcheur et président du groupe de catch Akatsuki.
Après s’être consacré corps et âme à sa carrière de catcheur, Samson doit faire face aux séquelles physiques de son activité mais aussi à un cancer de la prostate.
Malgré ça il continue à catcher pour divertir et faire plaisir à ses fans.

La Petite Princesse SaraLa Petite Princesse SaraNobi Nobi!
nobi nobi! – 8,75€
Dessin : Azuki NUNOBUKURO
Scénario : d’après F. HODGSON BURNETT
Synopsis :
Sara Crewe est une enfant de sept ans placée dans un pensionnat à Londres par son père, riche homme d’affaires aux Indes. Passionnée de contes et légendes, Sara saura se faire aimer par ses talents de conteuse. Son monde bascule à la mort de son père après sa faillite. L’horrible directrice, Miss Minchin fera alors d’elle une domestique et n’aura de cesse de la tourmenter et de l’exploiter… Sara réussira-t-elle à tenir la promesse faite à son père de devenir une princesse malgré toutes les épreuves qu’elle devra endurer ?

Moyasimon - Il était une fois les Microbes - Tome 01Moyasimon – Il était une fois les Microbes – Tome 01Glénat Manga
Glénat – 9,15€
Dessin : Masayuki ISHIKAWA
Scénario : Masayuki ISHIKAWA
Synopsis :
Il était une fois… les microbes.
Le point commun entre le saké, le vin, la sauce soja, le miso, le pain, la bière, le fromage, les antibiotiques… c’est eux : Aspergillus oryzae ou Saccharomyces cerevisiae… ces noms scientifiques vous semblent imbitables ? Vous les retiendrez bien vite, car ces levures sont au centre de ce manga atypique, aux côtés de leurs congénères microbiens. Tout commence avec l’arrivée de notre héros, Tadayasu Soemon Sawaki, dans une école agricole. Une seule chose le différencie des autres étudiants : il est capable de voir les micro-organismes à l’œil nu, sous forme de petits personnages !! Pratique pour repérer un aliment contaminé par l’Escherichia coli et éviter une gastro-entérite ou contrôler le degré de fermentation d’un saké. Par contre, détecter des verrues au pied d’une belle femme ou se rendre compte que deux personnes ont partagé leurs flores cutanées peut parfois s’avérer gênant…

Retrouvez les avis de l’équipe de Mangacast durant l’émission !

On a Lu : En Survol

Blue-Blood Gears - Tome 03Blue-Blood Gears – Tome 03Panini Manga
Panini Manga
6,99€
Dessin : Kôei HANAO
Scénario : Kôei HANAO

Retrouvez les avis de l’équipe de Mangacast durant l’émission !

city_hunter_corbeau

On a Vu

Retrouvez tous animés que nous avons chroniqué durant l’émission :

Wolf Girl & Black PrinceWolf Girl & Black Princeadn_34px
Éditeur : Anime Digital Network
Format : série TV
Épisode(s) : 12 (en cours)
Durée : 24 min env.
Synopsis :
Erika Shinohara, vaniteuse élève de seconde, fait croire à tout le monde qu’elle vit une histoire d’amour sulfureuse. Cependant, ce petit ami merveilleux dont elle se vante haut et fort n’existe pas. À l’âge de 16 ans, Erika n’a même jamais eu de petit copain. Sommée d’apporter une preuve de son idylle, elle prend en photo un beau jeune homme croisé dans la rue qu’elle présente comme son petit ami. Ce jeune homme se révèle être Sata, un élève de son lycée dont la sournoiserie n’a d’égale que sa grande beauté. Prise au piège, la fille qui criait au loup va littéralement devoir vivre une vie de chien …

Terror in ResonanceTerror in ResonanceWakanim
Éditeur : Wakanim
Format : série TV
Épisode(s) : 11 (terminé)
Durée : 24 min env.
Synopsis :
Un jour d’été, un attentat terroriste frappa brusquement Tokyo.
Les coupables de cet incident ? Deux jeunes adolescents qui se font appeler « Sphynx ».
Un jeu orchestré par ce groupe de criminels va débuter, entraînant ainsi tout le pays.

Gugure! Kokkuri-sanGugure! Kokkuri-sanCrunchyroll
Éditeur : Crunchyroll
Format : série TV
Épisode(s) : 5 (en cours)
Durée : 24 min env.
Synopsis (Nautiljon) :
L’histoire nous entraîne dans le quotidien mouvementé de la petite Kohina Ichimatsu qui se retrouve hantée par Kokkuri-san, un esprit de bas étage, complètement malchanceux. Mais on devrait plus plaindre Kokkuri-san, qui n’est pas un mauvais esprit, plutôt que Kohina, tant son inefficacité et sa malchance sont grande…

Retrouvez les avis de l’équipe de Mangacast durant l’émission !

Coup de CoeurCoup de coeur, ce qui nous a plus ce mois-ci

Coup de GueuleCoup de Gueule, ce qui nous a déplu ce mois-ci

Ending Theme, musique de fin

TRIGGERTRIGGER

Origine : Terror in Resonance
Type : OP theme
Artiste : Yuki OZAKI
Paroles : Yuki OZAKI
Compositeur :  Yôko KANNO
Année : 2014

Bonne émission à toutes et tous !

Gérez votre collection manga/animé sur

Manga Sanctuary

Suivez nous sur les réseaux sociaux !

facebook_76  twitter_76  googleplus_76  tumblr_76  Instagram

#MangacastOmake

Abonnez-vous via iTunes Abonnez-vous via le Flux RSS

© 2014 Asurada Production.
OP Theme : Shiroi Hibana (Tak MATSUMOTO/Koshi INABA), © Vermillion Records.
ED Theme : Trigger (Yuki OZAKI/Yôko KANNO), © SONY MUSIC ENTERTAINMENT, JAPAN.
© DR.

Made on a Mac

Hayaku Shop



48 Réponses à Mangacast Omake N°20 – Octobre 2014 : les chroniques manga et animés

  1. Weaper dit :

    Concernant le fanservice dans Negima. De ce que j’ai lu/entendu, le mangaka voulait arreter de faire du fanservice pour se concentrer sur un manga d’action ou de baston. C’est son éditeur qui l’a forcé à refaire du harem/fanservice à cause du succés de Love Hina.

    Et concernant UQ Holder, je pense que c’est possible de le lire sans avoir lu tout Negima. Il y aura beaucoup de références qui ne seront pas relevées mais ça ne devrait pas trop gêner. Je recommande quand même de lire l’ensemble pour tout comprendre.

    • C’est rassurant de lire ça. Kobito avait l’air de dire que la lecture de UQ Holder était compliquée sans connaitre Negima.
      Ce qui serait une erreur commerciale pour l’éditeur.

      • Weaper dit :

        Un grand nombre de personnage de Negima se retrouve dans UQ Holder et de nombreuses références sont faites. Cependant celles-ci n’empeche pas la lecture et une mise en contexte est toujours présente quand nécessaire (bien que courte)

        Il faut voir la lecture de Negima comme la possibilité d’accéder à un niveau supplémentaire de compréhension de l’histoire.
        Par exemple, ce qui se passe dans le dernier arc de Negima à donné naissance au monde de UQ Holder. Cependant, beaucoup de manga nous introduisent dans un monde fantaisiste sans explications et ça ne gêne pas pour autant.

  2. Je répète, UQ Holder sans avoir lu Negima c’est compliqué pour comprendre certaines subtilités de relations ou de contexte, mais pas impossible. Après cela reste une appréciation, la saison 2 de ken ichi chez kurokawa ce vend mieux que la une, alors que dans mon idée c’est impossible de faire la 2 car c’est une vraie continuité d’histoire.

  3. monkeykami dit :

    Très bon mangacast omake surtout le coup de gueule de marcy ou j’ai été plié en deux durant tout le coup de gueule XD
    Par contre je confirme que les fameuses onomatopées en question sont vraiment nulles ‘^^

    Et le coup des reviews de scantrad sur MCM c’est assez hallucinant O.o

    Sinon je m’attendais à voir le second volume de Wallman dans cet omake 🙂

  4. Gemini dit :

    Je suis de l’avis de Kobito : lire UQ Holder sans connaitre Negima, non seulement je ne vois pas l’intérêt, mais surtout cela risque d’être difficile à comprendre. Même si, parfois, la référence d’une série à l’autre ne semble pas forcément utile ; sans vouloir tout raconter, un personnage du tome 2 de UQ Holder porte le même nom de famille qu’une héroïne de Negima, fait le même métier, mais la relation entre les deux n’est pas plus appuyée que ça, personne ne vient dire « ah, j’ai bien connu ta grand mère », cela pourrait limite être une coïncidence (mais les coïncidences n’existent pas dans une oeuvre de fiction).

    Par contre, j’ai un peu peur que l’auteur se livre justement à une forme de fanservice, justement en intégrant des références à Negima là où ce n’est pas utile. Ce serait grossier.

  5. lololeboiteux dit :

    Merci pour l’émission.Comme d’habitude je mets de côté les bonnes idées de lecture pour le moment où j’aurais rattrapé mon retard sur le reste 🙂

    Pour les animes, pour Wolf Girl j’ai trouvé le premier sympathique (je lis le manga) mais avec le décallage d’ADN je vais pas me prononcer sur un seul épisode : ça m’a l’air une adaptation correcte et de bonne qualité pour un shojo, un peu comme Ao Haru Ride la saison précédente. Par contre c’est vrai qu’au final on a pas tant de shojo que ça (je m’étais pas spécialement fait la remarque).
    Pour Terror in Resonnance, j’ai trouvé Kubo dur dans son approche car j’ai plutôt bien apprécié la série mais son argumentaire est totalement justifier et il est vrai que le titre aurait pu passer de juste bon titre à remarquable avec une autre approche. Un des problèmes réside aussi à mon sens dans le format court qui ne permet aucun développement annexe qui au final laisse de grande zones de flou.

    Sinon le craquage complet de l’émission sur le coup de gueule de Marcy, sérieux vous aviez pris quelque chose c’est pas possible autrement ? ^^

    Et le coup des scantrads…c’est du grand n’importe quoi, je ne peux qu’être d’accord.
    Vivement le mois prochain.

    • lololeboiteux dit :

      J’ai oublié d’ailleurs mon coup de cœur perso ce mois-ci c’est Shigatsu wa Kimi no Uso, c’est beau et j’aurais jamais pensé m’intéresser à un anime basé sur la musique.

      Et sinon je mets un coup de gueule global à Sunrise notamment pour le nouveau Gundam que je trouve vraiment pas top à plein de niveau, et pour Cross Ange et les scènes gratuites et qui n’apportent rien et qui ont engendré un beau bordel pour la diffusion sur wakanim. D’ailleurs pour cette série (que je regarde et que je trouve intéressante sans être formidable notamment avec l’impression de voire 30 plans de gundam seed destiny par épisodes…) c’est même coup de gueule globale contre le studio, le diffuseur et les trolls des réseaux sociaux.

      • A propos de Cross Ange, la position ambiguë de Wakanim m’a gêné.
        La communication (via forum !) était tout sauf claire, et bien que le diffuseur ait respecté la loi, leur façon de le dire tourne invariablement au bordel généralisé.

        L’autre jour j’ai été frappé d’entendre un éditeur me dire, ce que je pensais déjà, que les mecs de Waka finissent par voir le mal partout, en virant limite paranoïaques.
        Tu peux plus rien dire sur eux sans que les mecs partent en live (sur Twitter, sur leur forum, sur des forums tiers…).
        Y’a un truc vraiment pas sain dans cette histoire que je trouve bien dommage car, perso, j’apprécie leur boulot et leurs choix de licences…

    • J’assume pleinement mon avis sur Terror in Resonance. ^^;

      J’attendais beaucoup de ce titre, de part son réalisateur que j’affectionne, et du pitch de départ qui me paraissait passionnant.
      Au final, c’est une oeuvre qui n’ose pas aller au bout de ses idées, multiplie les poncifs ridicules, et noie son intrigue dans un propos convenu qui n’apporte rien.
      Vu comment tout cela a été traité, cet animé sera vite oublié, et c’est dommage car il y avait matière à faire quelque chose d’inoubliable.

      Pour ma part, 11 épisodes ce n’est pas nécessairement trop court.
      Si tu enlèves le superflu autour de Five et de la bancale tentative d’amourette, tu as largement de quoi tenir la route sans trop en faire.
      Mais, au sortir du visionnage je ne vois pas vraiment ce que l’on peut en retenir.
      L’intrigue était convenue, là où on était en droit d’attendre un truc bien prenant.

      Un (très) gros gâchis pour moi.

      • Gemini dit :

        J’avais écrit une longue critique sur Terror in Resonnance, que je vous épargnerai.
        En gros, hormis le premier et le dernier épisodes. c’est de la poudre aux yeux faussement complexe avec deux héros emo qui ne servent qu’à attirer les fujoshi, et une héroïne qui apporte une nouvelle définition au mot « inutile ». Le pire étant atteint quand la série se transforme en confrontation entre les gentils terroristes japonais et le méchant FBI américain ; même maintenant, en l’écrivant, je suis mort de rire et consterné tout à la fois.

        • Ouaip, nos avis se rejoignent clairement.

          J’ai beaucoup aimé le flic ultime qui décante tout à peine arrivé, mais a été relégué aux archives. Et qui, pour se renseigner sur des armes nucléaires, va voir sa propre fille qui, bien entendu, est une experte du domaine. Le nombre de coïncidences dans TiR est proprement hallucinant !

          Mais l’animé est beau. C’est sa seule qualité. Car, bien qu’elle reste correcte, je n’ai pas été transporté par la partition de KANNO.

          • Gemini dit :

            C’était du Yoko Kanno ? La vache, je n’avais pas remarqué. Elle devient quoi ?
            Le flic, il est incroyable uniquement par rapport à ses collègues : les énigmes sont globalement franchement simples à résoudre.

            • T’as pas écoute l’Omake toi ! Je le dis (vite c’est vrai) que c’est du KANNO ! ^0^
              A priori, elle continue de faire les musiques des œuvres de son copain WATANABE (TiR après Kids on the Slope et Space Dandy).

              Ouais le flic c’est hallucinant.
              Les autres ils sont tous à la ramasse, lui il sort de ses archives, il te résout toutes les énigmes !

              J’aurai pas cru que WATANABE oserait de telles facilités dans une de ses œuvres…

  6. OldStar dit :

    Comme d’habitude, une émission très sympa à écouter. Kubo je viens juste d’acheter Orange sur tes conseils…

    • J’espère qu’il te plaira !
      Je l’ai trouvé vraiment très bon, et j’attends la suite avec impatience ! 🙂

      • OldStar dit :

        J’ai bien fait de t’écouter. Je ne suis pas très shojo à la base mais depuis quelques temps j’essaie d’en trouver qui pourrait me plaire histoire de diversifier mes lectures. Donc comme tu avais l’air de dire qu’Orange s’adresse à un public assez large, je me suis dit allez hop je teste. Effectivement on ressent bien le côté mélancolique et nostalgique que tu as décrit. Du coup, moi aussi j’attends la suite… Merci pour le conseil.

  7. taikoubou dit :

    Salut l’équipe merci de votre podcast dans la bonne humeur ^^

    A propos des reviews mcm ce qu’il convient de rappeller c’est que au moment de la review le chapitre n’est pas sorti au japon ! Encore qu’il en parle a partir du lundi, mais 4 jours avant c’est abusé. Si le grand public japonais savait ça…

    Pour terror in resonnance je suis assez d’accord, c’est pas assumé. J’ai vraiment l’impression que en contre partie de traiter des thématiques plutot tabou au japon ( faut rappeller qu’on traite de terrorisme, de l’arme atomique, de l’ingérance américaine), la chaine leur a fait faire un truc bien plat plat, avec plein de clichés de l’animation japonaise pour laisser les spectateur dans leur confort.
    C’est decevant mais ça donne de l’espoir pour la suite.

  8. Jo Pae dit :

    salut à tous ^^

    Pour moi cet omake était un peu moins interessant que les précédants ( je me les suis tous fait en qq jours , car je viens à peine de découvrir votre existance ). Certes c’est subjectif car pas mal des titres que vous y avez présentés ne m’interressaient pas mais habituellement je trouve vos chroniques interessantes mm sur des titres qui ne m’emballent pas . Là j’ai eu l’impression que vous même vous n’étiez pas très emballés par ces titres là xD

    Mais bon c’est pas vraiment un problème globalement j’aime beaucoup vos émissions et je continuerai de les écouter, j’y apprend énormement de choses moi qui ne suis pas un spécialiste ^^

    Je me demandais aussi sur quoi vous vous basez pour decider de vos chroniques en survol ? car pas pas mal de bon mangas en cours et que vous aviez chroniqués ont disparus ( bon faut de la place pour les nouveaux je comprend bien ).

    Sinon j’aurais bien eu qq choses à rajouter sur le débat scantrad/fansub VS Editeurs (je suis plutôt du côté des éditeurs dans ce cas là ) simplement je trouve qu’il y a une chose dont vous n’avaez pas parlé en profondeur et qui me parait très important c’est les différents types de consommations (et donc de consommateurs) de mangas et animés mais ce n’est pas le lieu ^^ Dans un prochain cast peut être ? enfin bref .

    Continuez en tout cas vous faites un super boulot !

    PS : completement HS j’ai un mal fou à obtenir des infos récentes sur l’éditeur Booken manga et vous ? avez vous des news sur eux ?? Ils ont interêt à sortir The Breaker New Waves jusqu’au bout les scans c’est degeulasse …

    • Pour ma part, ce n’est pas la première fois que des titres me déçoivent un peu comme les Doki-Doki chroniqués ici, au final c’est même assez régulier. Mais on ne tombe pas chaque mois sur une brochette de supers titres, et heureusement pour le porte monnaie.
      Par contre, il y a bien 2 titres dont j’ai parlé que j’ai vraiment aimé. 😉

      Les Survol c’est vraiment au choix du chroniqueur, selon le titre dont il peut vouloir parler. Il n’y a pas vraiment de règle.

      Comme tu le dis, le débat fansub/scantrad n’était pas le lieu pour parler de modes de consommation. Les numéros étaient déjà longs sans ajouter tout ce que l’on peut voir de périphérique.
      Malgré tout, ce sujet a été abordé dans le Mangacast Extra 02 quand nous sommes revenus sur l’étude AnimeFrance.

      Non, pas vraiment de nouvelles de Booken non plus. ^^;

      • Jo Pae dit :

        « Mais on ne tombe pas chaque mois sur une brochette de supers titres, et heureusement pour le porte monnaie. »

        Ahah, complètement ! d’ailleurs depuis que j’ai aussi découvert Kioon mon porte monnaie est maintenant troué ^^

        Oui, vous avez évoqué le sujet un petit peu lors de votre analyse de l’étude d’animeland que j’ai trouvé peut être un peu trop « floue » (l’étude, pas votre analyse ) dans le sens ou les paramètres pris en comptes par soucis de ne pas trop cibler certaines catégories ont finalement rendue l’étude un poil trop large je trouve , c’est je pense le genre d’étude qui devrait être un peu plus précise mais découpée en plusieures parties ^^ m’enfin je pinaille.

        merci pour les réponses, je vais patienter jusqu’au prochain cast en lisant qq mangas tiens 🙂 notemment Bride stories que j’ai découvert grâce à vous et que je trouve excellent, vivement le tome 7 l’édition format classique est magnifique^^

        • Alors ce n’est pas une étude Animeland, mais Anime France (co-production AEUG/APAMI). AL n’a publié qu’un (très) bref résumé début 2014.

          J’ai trouvé, au contraire, qu’elle était très précise.
          Elle demandait, déjà, une participation assez longue des gens, et je suis étonné qu’ils aient eu autant de sondés, rendant, ainsi, le résultat convaincant et représentatif.

          Bride Stories, comme tout titre de son auteur, est vraiment excellent. Heureux que ça t’ai plu ! 🙂

  9. Lorenzo dit :

    Salut à toute l’équipe.
    Merci pour cette émission et tout le boulot que vous réalisez et qui doit être titanesque.

    Je me suis offert Husk of eden. Effectivement, c’est un très bon titre. Graphiquement c’est superbe, extrêmement efficace. L’auteur nous dit qu’il est passé au numérique durant le chapitre 1. Perso, j’ai scruté les planches pour voir une différence et je n’ai rien vu (respect donc!).
    C’est un titre dans la ligné de L’attaque des titans (de loin, hein, je ne sais pas quand ce titre à été produit!). Mais autant je n’arrive pas à lire le manga de L’attaque des Titans, sous peine de saigner des yeux, autant celui-ci je suis resté accroché de bout en bout. Je n’ai pas encore attaqué Before the fall, ce titre est sur ma pile de lecture

    Sinon avez-vous lu Rudolph Turkey? Sans être transcendant, c’est intriguant et j’irai voir le deux.
    Et Food wars, c’est très, très bon… Merci Kubo!

    La bise à vous.

    • Oui, il y a un petit quelque chose de Shingeki dans Husk of Eden, c’est d’ailleurs avec cet argument que l’éditeur le présente ! ^^;

      Non, pas lu Rudolph Turkey. Vu le niveau des derniers Komikku qu’on a eu l’occasion de lire, et ce qu’on entend des nouvelles parutions, on fait un peu l’impasse en ce moment pour se consacrer à de meilleurs titres. 😉

      Food Wars c’est vraiment bon. Content que ça t’ai plu !
      Vivement le tome 2 !

      C’est vrai qu’on bosse dur, mais ça vaut le coup ! 🙂

  10. Je suis assez étonné par l’orthographe internationale de Moyasimon car le drama tiré du manga (disponible chez ADN) a été traduit en Moyashimon … (après je n’y connais rien en transcription alphabets japonais vers alphabet latin)

  11. LouisP dit :

    Pour rebondir sur l’histoire avec MCM

    Kana aujourd’hui (mercredi 29) http://www.kana.fr/deux-chapitres-dont-un-en-couleur-pour-la-fin-de-naruto/#.VFDOUvmG9a4

    Ca parle de la fin de Naruto avec un beau scan du Shonen Jump. Alors que l’information et ce magazine ne sort que samedi au japon.

    En gros meme Kana utilise les scans en avance et illégal du Shonen Jump comme quoi

    • Ce n’est pas un scan, c’est une photo qu’on trouve facilement sur le net (sans doute via ANN).

      Si tu as écouté le Mangacast 19, tu sais que les éditeurs français reçoivent les magazines de prépublication japonais (particulièrement ceux où leurs titres sont publiés, mais pas que), et les reçoivent en avance.

      Sans compter que Kana publiant le premier simultrad français avec Naruto, ils ont accès à la bafouille de KISHIMOTO et au chapitre avant que l’hebdo ne soit dispo, pour que la publication soit réalisée en parallèle.

      Comme quoi 😉

      • LouisP dit :

        Ok c’est une photo mais une photo d’un magazine qui ne sort officiellement que samedi au japon. Donc si quelqu’un prend en photo tout le chapitre de naruto et donc qu’on le met sur un site c’est bon?

        Kana publie oui mais ils recoivent pas le magazine, c’est sans doute directement en fichier numérique et donc sans cette page de publicité qui est présente entre les chapitres.

        Ensuite imagions qu’ils ont accès quand meme, doivent-ils diffuser une information non sortie officiellement au japon?

        Enfin pour avoir votre pensée, ce que fait Kana est normal, aucune digression ?

        • Il faut comparer ce qui est comparable.
          On ne met pas sur un pied d’égalité la photo (ou le scan) d’une publi-promotion dans un magazine, et celle de planches.
          D’un côté on a une pub, de l’autre une oeuvre.

          Kana n’a fait que relayer une info parue par ailleurs (chez ANN).
          Eux devaient le savoir, puisque prévenus très en amont des infos importantes par VME, mais ne l’ont communiqué qu’une fois que ça a filtré.

          Dès lors que c’est devenu public, ils seraient idiots de ne pas le faire, et certains pourraient même dire d’eux qu’ils sont les derniers prévenus.
          En tant qu’éditeur local, tu cherches logiquement à maitriser, sur ton marché, la communication autour de tes titres. Mais avec internet c’est mission impossible, et tu joues le rôle de suiveur.
          Reste que, depuis quelques semaines, l’éditeur est assez réactif et alimente bien les infos autour de la fin de Naruto.

          Une digression ? Je ne vois pas de digression.
          Digresser c’est s’éloigner du sujet. En informant sur un titre qu’ils publient en simultrad et en relié, ils sont pile poil dans le sujet, au contraire.

          • LouisP dit :

            D’accord Merci

            par contre parler du contenu d’un chapitre ce n’est pas possible? (vu votre tribune contre MCM). Alors que les deux informations viennent du meme endroit et on filtré du meme endroit par les meme personnes souvent.

            • Etant donné qu’ils éditent, chaque semaine, les chapitres de Naruto (via leur application iOS), ils peuvent parler d’une oeuvre dont ils maîtrisent la diffusion.

              MCM c’est totalement différent.
              D’une part ils ne sont pas éditeurs du titre, et donc n’ont pas d’accès privilégié au contenu (encore moins provenant de plusieurs éditeurs pour les différentes titres concernés).
              Le site de la chaîne publie, comme tant d’autres, des résumés de chapitres japonais.

              Si, dans l’idée, résumer un chapitre m’indiffère (bien que je n’en vois pas l’intérêt éditorial), ce qui me gène c’est d’une part l’illustration via des scans illégaux, et, d’autre part, ça dédouane intellectuellement des lecteurs sur la pratique du scantrad.
              Pourquoi avoir du remord de piller une oeuvre si une grande chaîne française te montre le chemin ?

              Nombreux sont les sites qui le font aussi, et on ne s’insurge pas pour autant. Bien qu’illégal, c’est monnaie courante.
              Mais si un grand média le fait, là il y a un souci évident. Le message qui est tacitement envoyé est clair : « si tout le monde le fait, pourquoi pas moi ? ».

              En l’occurrence, tu confonds 2 choses bien différentes.
              Dans le lien du site de Kana que tu as partagé, l’éditeur communique sur le fait que Naruto se terminera sur 2 chapitres en couleur. Info que l’éditeur illustre avec la photo d’une pub publiée dans le Weekly, et diffusée sur le plus gros site de news manga : ANN.
              Puis tu fais le parallèle avec la publication de résumé illustrés par des scans sur le site de MCM.

              Tu ne vois pas la différence entre une information et une « chronique » réalisée sur du matériel acquis illégalement ?

            • LouisP dit :

              Je peux pas editer mon message, au sujet de ANN (que Kana reprend l’image), vous pensez qu’ils ont obtenu comment l’information? Ils ont le Shonen Jump dans les mains, sauf qu’au lieu de faire du scantrad il exploite les informations autour des mangas pour les diffuser X jours avant, on est dans du leak meme dans ce cas?

              • Les sources d’ANN sont ce qu’elles sont.
                Ils ont manifestement accès à des leaks du contenu, comme beaucoup de grands médias spécialisés (c’est aussi le cas sur des sites spécialisés Apple).

                Comme diraient des éditeurs locaux, c’est la liberté de la presse.
                Le fond de commerce d’un organe de presse, surtout si c’est un newser, c’est d’être le premier sur l’info.
                ANN est tout à fait dans son rôle, même si, au final, ça peut déplaire à l’éditeur japonais, qui ne maîtrise pas sa communication comme il l’entend.

                En l’occurrence, ce n’est que de l’information, il n’y a pas de « pillage ». ANN fait son boulot, tout comme le Canard Enchaîné fait le sien quand il enquête sur les malversations cachées de tel ou tel homme public.

                Le seul impact que cela à est d’empêcher Shueisha de communiquer comme il le souhaite, rien de plus. C’est la frustration des grands groupes qui ne peuvent jamais maîtriser réellement la diffusion de leurs infos, malgré leurs tentatives.
                C’est incomparable avec le message qu’envoie MCM à ses téléspectateurs/visiteurs.

  12. KazenbanFr dit :

    Toujours aussi bien, l’omaké, mais je dois dire que les chroniques de Blackjack sur Jojo commencent à me manquer.^^

    Je retiendrai, de votre sélection, Coffee Time (même si je déteste le café!); Tokyo River’s edge (j’avais beaucoup aimé Coq de Combat jusqu’au tome 14!); Lock Up (souvenez-vous de l’exclu de Pascal Lafine à la rétrospective Tonkam. J’ai aussi découvert le mangacast omaké grâce à ce titre); Moyamison (par contre, même si je trouve l’édition bien faite, je trouve le prix trop élevé malheureusement, mais bon, on a un peu l’habitude avec cet éditeur); Terror in Resonance (d’ailleurs Kubo, une question: pense-tu que je peux être aussi déçu que pour Space Dandy?), l’acharnement médiatique de Kobito pour Parasite ^^ (le manga me fait envie depuis pas mal d’années) et le coup de gueule de Marcy (ma copine et moi, on était explosés de rire, surtout pour son intégrité journalistique!^^)

    J’ai une autre question pour le cabinet maléfique du libraire: qu’est-ce que vaut la nouvelle édition de Love Hina? L’ancienne est de meilleure qualité que la nouvelle? Merci pour les réponses.

    Et une dernière question: Je me suis à Taniguchi avec le Gourmet Solitaire! Est-ce que j’ai fait le bon choix en tant qu’entrée en la matière pour cet auteur ou non?

    Bonne journée à vous!

  13. Merci de penser à moi mais je n’ai pas chroniqué aussi souvent que ça du Jojo.

  14. KazenbanFr dit :

    Il y a pas de quoi, d’autant que grâce à toi, je me suis mis à Shotarô Ishinomori. Cinq chroniques, je trouve ça pas mal!^^. C’est juste dommage de ne plus t’entendre sur l’omaké, mais bon, tu ne peux pas à cause de tes horaires de boulot, si j’ai bien compris. On fait avec.

  15. Effectivement je suis un extrémiste sur Parasite, la série tv est excellente, dommage que sur les 10 tomes que le volume 3 soit indisponible. Pour les Love Hina pas de gros changements sauf les couvertures qui sont plus actuelles, mais comme j’ai plus accès a mon ancienne édition pour une comparaison, y me semble, mais sans certitude que certaines expressions ont été actualisées.

  16. Jeck dit :

    Salut vous prévoyez de faire une émission spéciale pour la fin de Naruto (avec un invité de chez kana par exemple) ou pas ?
    Sinon comme d’hab super podcast ^^

  17. JulienO dit :

    Bonjour a tous et merci pour cette magnifique émission.
    J’espère vraiment qu’un débat sur Naruto aura lieu, pour rendre hommage a 15 ans d’un manga, qui aura marqué sa génération.
    Malgré le fait que vous n’ayez pas l’air d’avoir apprécié réellement cet oeuvre (ce que je peux comprendre, ayant moi même détester la dernière ligne droite du manga complètement baclée), mais il faut reconnaître que l’univers posé par Kishimoto avait de quoi séduire, parler.
    Le manga a aussi révélé des personnages charismatiques et marquant (Itachi Uchiwa ou encore Orochimaru), ce manga a, en contre partie, fait l’erreur d’être assez machiste, reléguant les personnages féminins a des rôles de faire valoires, de chouineuse ou d’égoïste. On notera l’une des pires héroïnes de manga en mon sens, Sakura Haruno.

    Mais tout ça ne doit pas faire oublier les grandes forces de ce manga, notamment la première partie et ses arcs palpitants comme l’examen chuunin ou celui de la poursuite de Sasuke Uchiwa malheureusement bousillé dans la next gen par une histoire de prophétie sortie d’on ne sait ou.
    Bref, c’est un manga irrégulier, de très grande qualité pour la first gen, ou humour est bien dosé avec instants dramatiques et de grande déception pour la NG ou l’on ressent qu’une seule chose, un sentiment de baclage.
    Il y a en tout cas énormément de chose a dire sur ce manga, positif ou négatif, les deux le plus souvent ^^ et je trouve qu’il serai bien d’y revenir, si vous avez le temps bien sur 😉
    Encore bravo en tout cas, car vous êtes les seuls a ma connaissance a parler aussi bien manga sur le net tout en restant fun, ne changez rien.
    Dédicace a Marcy car elle le vaut bien ^^

    • Merci à toi. 😉

      Il est envisageable que l’on fasse, un jour, un numéro sur Naruto.
      Mais, pour l’instant, nous ne souhaitons pas refaire de Mangacast sur des licences.

      Effectivement, globalement, dans l’équipe nous ne sommes pas de grands fans de Naruto.
      Perso j’ai décroché à cause de trop grands longueurs, et je n’ai jamais eu le courage de reprendre. Même sanction que pour Bleach.

Laissez votre commentaire