Mangacast N°13 – Saga : Wakanim, retour sur 5 ans d’un leader de la VOD japanime

Mangacast N°13 - Saga : Wakanim, retour sur 5 ans d'un leader de la VOD japanime

Début 2009, dans le nord de la France, se lance discrètement une nouvelle entreprise qui s’apprête à révolutionner la consommation d’animation japonaise sur internet : Wakanim.

Cinq ans après sa création, nous revenons sur l’histoire de cet éditeur qui à bouleversé le paysage de la japanime dans l’hexagone, jusqu’à  devenir l’un des leaders de la VOD (vidéo à la demande) du secteur.
A travers les péripéties et les anecdotes qui ont émaillé l’aventure Wakanim, nous tentons d’apporter un éclairage nouveau sur cet éditeur qui déchaine les passions, tantôt adulé, tantôt détesté.

En compagnie de Olivier et Ludovic , les fondateurs de Wakanim, mais aussi de Baptiste (responsable du projet Wakanim Music), de Pauline et de Justine (adaptatrices), nous remontons dans le temps pour mieux comprendre ce qui fait de Wakanim ce qu’elle est aujourd’hui, et nous faisons un bond dans le futur proche pour découvrir ce qui nous attends prochainement !

Mangacast n°13, de Février 2014, est présenté par Blackjack, Kobito et Kubo.

Fiche de l’émission

Numéro: 13Wakanim
Saison: 02
Parution: Février 2014
Format: MP3, 128kbps
Durée: 108’31

Débat: WAKANIM, RETOUR SUR 5 ANS D’UN LEADER DE LA VOD JAPANIME
Sommaire: Dossier d’Actu, Nos Invités, LiensPhotos, Ending Theme
Animé par: Kubo
Avec: Blackjack et Kobito
Photos: bebopnoun

Téléchargement et abonnement

Télécharger en MP3  S'abonner via iTunes  S'abonner via RSS  S'abonner via Android

Écouter l’émission

SagaWakanim, retour sur 5 ans d'un leader de la VOD japanime

Début 2009, dans le nord de la France, se lance discrètement une nouvelle entreprise qui s’apprête à révolutionner la consommation d’animation japonaise sur internet : Wakanim.

Cinq ans après sa création, nous revenons sur l’histoire de cet éditeur qui à bouleversé le paysage de la japanime dans l’hexagone, jusqu’à  devenir l’un des leaders de la VOD (vidéo à la demande) du secteur.
A travers les péripéties et les anecdotes qui ont émaillé l’aventure Wakanim, nous tentons d’apporter un éclairage nouveau sur cet éditeur qui déchaine les passions, tantôt adulé, tantôt détesté.

Wakanim

Quelques licences de Wakanim

que_sa_volonte_soit_faite_cover sword_art_online_cover space_dandy_cover ore_no_imouto_cover kill_la_kill_cover attack_on_titan_cover ano_natsu_de_matteru_cover accel_world_cover

Nos invités

Nom : Olivier
Fonction : Directeur commercial, cofondateur

Nom : Ludovic
Fonction : Développeur, cofondateur

Nom : Justine
Fonction : Adaptatrice / Traductrice

Nom : Baptiste
Fonction : Chargé de projet Wakanim Music

Nom : Pauline
Fonction : Adaptatrice

Liens utiles

- Wakanim : site officiel de l’éditeur

- Noco : site officiel du service de SVOD

Photos

De gauche à droite : Kobito, Blackjack, Pauline, Justine, Ludovic et Olivier De gauche à droite : Kobito, Blackjack, Pauline, Justine, Ludovic, Olivier et Kubo De gauche à droite : Justine, Ludovic, et Olivier De gauche à droite : Pauline, Justine et Ludovic

Plus de photos

© bebopnoun / Mangacast, Asurada Prod.

Ending Theme, musique de fin

INNOCENCEINNOCENCE

Origine : Sword Art Online
Type : OP Theme
Artiste : Eir Aoi
Auteur : Eir Aoi, Ryosuke Shigenaga
Compositeur : Ryosuke Shigenaga
Année : 2012

Bonne émission à toutes et à tous !

Toute l’actualité du manga est à suivre quotidiennement sur

Manga Sanctuary

Vous pouvez nous suivre sur les réseaux sociaux :
Facebook
 Twitter

Vous aimez Mangacast ?
Partagez-la et faites la partager sur les réseaux sociaux, sur vos blogs, sites, et forums !

Abonnez-vous via iTunes    Abonnez-vous via Android

© 2014 Mangacast / Asurada Prod.
OP Theme : Junjou ACTION (Tak MATSUMOTO/Koshi INABA), © Vermillion Records.
ED Theme : Innocence (Eir Aoi, Ryosuke Shigenaga), © Sony Music Entertainment Japan.
© DR.

Made on a Mac



46 Réponses à Mangacast N°13 – Saga : Wakanim, retour sur 5 ans d’un leader de la VOD japanime

  1. Darkmoluffy dit :

    Excellent podcast. Merci à l’équipe de Waka et de Mangacast.fr ^^

    • Merci à toi de ta fidélité ! :)

      • Darkmoluffy dit :

        Tout comme ADN, Wakanim a compris aussi que la diffusion était aussi un bon moyen de diffuser des simulcasts pour ceux qui seraient rebutés par le visionnage devant un PC. Donc, merci aux chaînes qui diffusent leurs simulcasts.

        • Il y a de ça, et de ce que l’on peut considérer comme de la publicité.
          Wakanim n’a réellement diffusé que sur Nolife, et pour des prix dérisoires.
          Les animés diffusés sur Mangas le sont par l’entremise d’Anime Ltd. qui possède les droits exclusifs vidéo/TV (à 1 exception près).

          • Darkmoluffy dit :

            Ce sont des éditeurs qui ont compris que la diffusion à la TV n’était pas morte. Je trouve cela bien car ça offre un visionnage plus confortable que de tuer les yeux sur un écran de PC. ^^ Merci à eux. Et je suis d’accord avec toi Kubo c’est un bon moyen de faire de la pub autre qu’Internet.

            • Anime Ltd. a surtout profité de l’aubaine que représente le changement de cap de la chaîne Mangas, qui s’est sentie en danger avec l’arrivée de J-One.
              Cette dernière est celle qui a rebattue les cartes, pour l’ensemble des acteurs du marché.
              Sans J-One point d’ADN, en tout cas dans cette forme là et avec autant de titres.

              • Darkmoluffy dit :

                Ca promet une année mouvementée dans la diffusion de simulcast sur des chaînes TV entre Mangas et J-ONE

  2. mangakam dit :

    Merci pour le podcast

    Marrant de voir que l’idée de wakanim au début ressemble beaucoup a Noco^^ rassembler les éditeurs .

    Pour revenir sur Space Dandy le paradoxe est de voir que l’anime se veut plus internationale alors que wakanim se veut assez proche de l’animation japanimation contradiction ?

    • Space Dandy c’est de l’animation japonaise. Ce sont des auteurs et des studios japonais qui bossent dessus (Bones, Satelight).
      L’animé a été produit pour l’international, avec des codes narratifs, et certains codes visuels, internationaux, mais ça reste de l’animation japonaise.
      Ce n’est pas le seul animé qui ne vise pas que le marché nippon que Waka distribue…

      Après, je ne vois pas où Wakanim a indiqué qu’ils s’interdisaient ce genre de prod ? Il n’y a aucun paradoxe là dedans.
      Il font de l’animation japonaise, et Space Dandy en est.

  3. Eksam dit :

    Merci, c’était intéressant et Merci à Wakanim pour son travail !! Je vais faire tourner.

  4. Mydarki dit :

    Podcast très intéressant et bien réalisé, rien à redire là-dessus !

    Ensuite, si je peux me permettre de revenir sur quelques points.

    A un moment, vous parlez de l’échec de l’application android, mais ce que j’aimerais souligner, c’est que nous avons été beaucoup à dire à Wakanim qu’on s’attendait avant tout à du gratuit avec pub comme sur le site, je me rappelle quand je l’avais dit sur leur page Facebook, j’ai reçu en retour un « Il n’y a aucun intérêt à faire la même chose sur l’application que sur le site. ;) ».
    Bon, déjà, avec le smiley, je n’ai pas trop su comment le prendre, mais franchement, il y aurait eu cette fonctionnalité, il n’y aurait pas eu de raisons pour que l’application ne marche pas, et Wakanim n’avait rien à perdre en faisant cela, au contraire.
    L’application ne proposait qu’un abonnement à 10€/mois, c’était une bonne idée, je ne le nie pas, mais il aurait fallu en plus de cela des offres similaires à celle du site, certains auraient même aimé avoir ce type d’abonnement directement sur la version PC.
    Voilà, tout ça pour dire que je ne suis pas sûr que Wakanim avait bien compris quel concept aurait dû avoir l’application, pour cela, ADN et Crunchyroll (qui étend son offre gratuit sur iOS et android) l’ont beaucoup mieux compris.

    Sinon pour Wakanim Music, j’avais peur que ce soit de la vente pour télécharger des titres et sans suppot physique. Enfin, pas de support physique d’annoncé ici, mais si tout est gratuit pour visionner des clips, ça devrait être une bonne plateforme. ^^

    • L’appli Android de Wakanim a été un gros bide et un gros raté, c’est évident. Ils en ont pleinement conscience.
      On ne s’est pas attardé dessus, mais il faut savoir que cette appli a totalement été développée et exploitée par une autre boite (australienne), totalement indépendamment de la structure de base de Waka.
      Quand cette appli existait, ils devaient réaliser des encodages supplémentaires de fichiers juste pour ça.
      Ils ont pensé qu’un « pass saison » serait une bonne chose, mais les gens n’ont pas adhéré et pas compris que c’était indépendant de leur compte web.
      Et leur communication autour de ça a été clairement loupée, avec un peu de mauvaise foi dans certaines réponses. ;)

      Ils en ont tiré les leçons, et la V2 de leu site sera « responsive » et donc accessible/adapté à tous les supports qui ont un navigateur (ordi, tablette, smartphone, TV…).
      Plutôt que de multiples applis à tenir à jour, ils préfèrent un site « universel ».

      Je dis bien, à un moment, que Wakanim Music c’est un service de streaming de clips GRATUIT, rémunéré via la publicité, donc il n’y a aucune notion de vente d’aucune sorte. Ce n’est pas du tout le propos de ce service.

  5. PhyVI dit :

    C’est moi où, hormis « Bonjour ! », Pauline n’a rien dit ?
    Dommage qu’Olivier n’ait pas plus laissé la parole aux autres : ses interventions n’étaient pas dénuées d’intérêt, mais la faible participation des autres invités rend leur présence presque anecdotique. On sent qu’à un moment, il s’en rend compte, et il essaie de faire en sorte qu’il finisse par avoir voix au chapitre. La majeure partie des thèmes abordés durant l’émission ne s’y prêtait pas forcément.
    C’est la seule fausse note d’un podcast, au demeurant, très intéressant.

    • Effectivement Pauline n’a rien dit. Un peu trop timide. Mais Justine a assuré la partie trad/adapt avec brio.

      Après, quand on revient sur l’histoire d’un éditeur, il vaut mieux que ce soit avec celui qui la connait le mieux, en l’occurrence Olivier.
      Les autres membres du staff de Waka étaient là pour parler de leur partie (Baptiste de Waka Music, Ludovic e la partie technique, et Justine de la trad/adapt), mais on faisait, avant tout, une Saga soit l’histoire de l’éditeur.
      Le reste était « en plus », un plus très intéressant c’est sur, mais ce n’était pas le propos principal de l’émission.

      Olivier avait à cœur de montrer que Wakanim ce n’est pas que lui. Il reste qu’il en est le cofondateur, sa figure la plus connue, et celui qui s’exprime le mieux/le plus sur le sujet.

  6. lololeboiteux dit :

    Merci pour cette émission intéressante comme toujours.
    J’ai appris pas mal de choses intéressantes sur les première années de wakanim dans la mesure où je m’intéressais beaucoup moins à l’animation il y a encore quelques années.

    Merci à eux pour leur travail qui à mes yeux a fait évoluer les choses dans le bon sens quant à une meilleure diffusion de l’animation en France avec un modèle économique intéressant même si ça ne doit pas toujours être facile notamment avec les haters qu’on peut encore trouver régulièrement vis à vis de leur présence.

    Je savais que les packs série ça n’avait pas marché par contre mais à ce point, du coup je fais partie de la cinquantaine de gens qui avaient pris le Tokyo 8.0 (qui m’avait ému par sa tristesse d’ailleurs).

    Pour Space Dandy je ne peux que plussoyer, l’absence de lien d’un épisode à l’autre est tellement important que peu de monde que je connais n’arrive à accrocher. D’autant que dans la catégorie anime barré y a deux licences à mon sens plus passionnantes chez wakanim avec Kill la Kill ou même Sekai Sefuku.

    • Avec plaisir, heureux que tu ai apprécié ! :)

      C’est clair que Wakanim a beaucoup apporté au marché de la VOD et du simulcast en innovant de façon permanente, en supportant de belle façon des licences de qualité, et en faisant toujours preuve d’une grande passion.
      Dommage que leur communication n’ait pas toujours été très bonne.

  7. monkey d fuck dit :

    merci pour le podcast. Meme si jaimerai bien le retour d’interview d’éditeur, car je trouve que ça en fait pas mal de podcast sur les animes ( même si jaime beaucoup ça )

  8. Tasslehoff dit :

    Content d’en avoir appris plus sur wakanim, que j’ai toujours apprécié depuis KamiNomi. Je pensais à ses débuts qu’il s’agissait d’une branche animé de wat.tv. J’avais beaucoup apprécié Fractale et C-Control, et était content de savoir qu’ils diffusaient Sword Art Online et l’attaque des titans, je les aurais bien imaginé diffuser Suisei no Gargantia qui était vraiment de qualité et assez tout public, comme ce que j’ai mentionné avant (kami nomi un peu moins mais il y avait un coté nouveau concept). Je me demandais justement ce qu’il était de la popularité de Kill la Kill et de Space Dandy, parce que ces deux sont du type décalés mais s’adressant à un public familier de l’animation japonaise (pour pas dire otaku), donc pas étonné d’entendre que Space Dandy ne marche pas, et contrairement à Olivier je pense pas que ça marchera.
    Je me demande aussi comment sera acueilli la partie musicale, et j’espère que ce ne sera comme Nolife qui sort des artistes vraiment inconnus, ou vieillissants comme Ayumi Hamasaki.

    • Kill la Kill fonctionne plutôt bien, mais cible, effectivement, un public de passionnés.
      Alors que le public de Space Dandy est nettement plus compliqué à déterminer étant donné les multiples influences de cet animé, et de son format particulier.

      A priori Wakanim Music aura des artistes actuels, vu qu’ils ont signé avec de gros labels. Mais on ne le saura vraiment qu’au lancement !

  9. Maaaash32 dit :

    Pourrais-t-on en savoir plus sur l’age d’Olivier et où il a fait son BTS Audiovisuel ?
    Il a l’air assez jeune sur les photos, toute son équipe d’ailleurs.
    *J’ai fait un BTS Audiovisuel à Bayonne et je sais ce qu’est une soirée de désintégration*

  10. ZGMF Balmung dit :

    Podcast des plus intéressants !
    Merci pour cette émission riche en informations. Bonne continuation à Wakanim, ils font vraiment du chouette boulot pour nous offrir toutes ces séries.
    (D’ailleurs, je n’aurais pas pensé que SAO avait fait des meilleurs chiffres que les Titans.)

  11. FinalFan dit :

    Une bonne émission où j’ai pu apprendre quelques détails sur l’éditeur, notamment son objectif initial (D). Je les suis depuis leurs débuts et ait visionné presque (Servant x Service étant l’exception dans le catalogue simulcast) tout leur catalogue, la gratuité (jamais rien payé) contribue fortement à mon capital sympathie pour eux avec en plus un aspect technique irréprochable (freenaute, même à l’époque de la diff sur wat.tv, je n’ai jamais rencontré de problème sur leurs streamings).
    Pour cela que j’ai préco le coffret Blu-ray des Titans vu que la série le mérite :)

    Comme bien du monde, j’ai du mal à accrocher à Space Dandy, là où Wizzard Barristers et Sekai Seifuku font nettement mieux le job pour me tenir en haleine.

    Comme l’a souligné quelqu’un plus haut, on entend principalement le boss, heureusement qu’il a une voix agréable ^^

  12. Lorenzo dit :

    Merci pour ce retour sur Wakanim.
    Perso, j’ai beaucoup ce diffuseur, et rentrer dans leur coulisse m’a beaucoup intérréssé.

    Longue vie à Mangacast

  13. kurolounet dit :

    Je n’ai jamais été un grand consommateur de ce genre de service (Wakanim and co), préférant le support papier. Cependant, découvrir l’envers du décor ainsi que la génèse de Wakanim était vraiment intéressant et m’a permis d’apprendre que c’est un groupe de fan qui l’a créé.

    Encore merci à Mangacast pour ce merveilleux podcast et merci à Wakanim pour leur présence.

  14. alucard972 dit :

    je m’attendais pas a ce type de theme quand vous avez parler de saga! O_O;
    mais l’émission était intéressante quand même ^_^

  15. Clemman_Saiko dit :

    Emission très intéressante, surtout qu’elle porte sur un éditeur que j’aime et admire tout particulièrement ! On sent vraiment que Olivier et toute son équipe sont vraiment des personnes passionnées, ce sont, à mon humble avis, ce genre de personnes qui font avancer le marché du manga et de la japanimation.

    Je vous remercie pour cette émission, j’ai beaucoup apprécié votre (virtuelle) compagnie un fois de plus ! :D

  16. BakaPowa dit :

    Vous comptez faire le même style de podcast pour Crunchyroll et ADN ? Ça serait intéressant.

    • Non, ce n’est pas prévu.
      Une Saga n’est réalisée que quand un éditeur à un certain vécu à raconter (au minimum 5 ans), ce qui n’est pas le cas d’ADN ou de Crunchyroll en France.

      De plus Crunchyroll n’a pas de vrai représentant en France, ce qui limite la possibilité d’obtenir de réelles réponses même pour un dossier d’actualité.
      Type de dossier que nous avons consacré à ADN, en novembre dernier.

  17. BakaPowa dit :

    Il y a pourtant bel et bien des représentants de Crunchyroll en France, sinon je me demande comment les épisodes pourraient sortir…

    • Selon la loi française, les mentions légales d’un site d’édition doivent indiquer les coordonnées et les références de ses éditeurs sur le sol français. Hors, toutes les coordonnées dispos (quand nous avons pris contact) sont ceux des dirigeants US. A priori, c’est toujours le cas.

      De même, des infos glanées de-ci de-là (et notamment de leur propre forum), tout est géré et hébergé depuis les Etats-Unis.
      Dans la francophonie (je ne m’aventurerais pas assurer qu’ils sont tous français), on ne trouve, a priori, que des modérateurs chez Crunchyroll, malheureusement.

      Par ailleurs, ce n’est pas parce que tu as un épisode en STFR, que les mecs sont forcément en France.
      Sinon Docomo D Animestore aurait été méchamment français. Alors qu’ils étaient entièrement basé au Japon. Les raccourcis…

      Tu ne le sais sans doute pas, mais aujourd’hui la plupart des contrats de licensing prévoient que les ST (dans toutes les langues) appartiennent à l’ayant-droit original qui peut les refiler à une autre structure sur un autre territoire.
      Ce qui explique qu’on retrouve des sous-titres EN d’un éditeur chez un autre, dans d’autres territoires.

  18. Tom Morin dit :

    Au vu de la qualitée de trad et les Lag de bande passante + votre systeme de pub qui fonctionne une fois sur deux. vous auriez limite mieux fait de vous planter dès le départ et laisser le marché a chrunch ^^

    • Mangacast n’étant en rien affilié à Wakanim, tu as peu de chance de pouvoir t’adresser directement à eux ici. D’autant, qu’à priori, il ne viennent pas lire les commentaires de l’émission qui leur a été consacrée.

      Après, quand Wakanim s’est lancé, il n’y avait pas de Crunchyroll en France ;)

      • Tom Morin dit :

        effectivement, C’est pas faute de leurs avoirs déjà dit en privé c’est juste pour balancer l’ambiance des commentaire de fanboy au dessus ou tout le monde dit que WKNM est bien.
        oui sur le principe c’est bien, mais ils ont foiré des trucs, pour donner un exemple récent quand je vois dans le BlackBullet 4 « Hurle Sodomie, Chante Gospel » en traduction je pleure sans compter les contre sens, oublie de trad de réplique, etc…
        ils ont encore pas mal de chose à améliorer avant d’obtenir le titre de « leader » du marché français à mon sens.

        • On peut ne pas aimer ce que fait Wakanim, c’est même mieux que de n’avoir que des louanges (ce qui n’est jamais bon sur le moyen/long terme).
          Juste que ça n’a pas de sens de les interpeller ici.
          Ils lisent tout ce qu’on dit d’eux sur les réseaux, et particulièrement Twitter. C’est sans doute l’endroit idéal pour les interpeller.

          Après, ils sont loin d’être parfaits. Des erreurs de trad/adapt ils en font (et ils ne l’assument pas toujours).
          Maintenant, on ne peux pas nier qu’ils ont beaucoup apporté au simulcast en France, et que leur modèle gratuit pendant le 1er mois est intéressant, bien que perfectible.

          Pour finir, la notion de « leader » se rapporte à l’audience, comparée à celle des concurrents. Et force est de constater qu’ils font bien parti des leaders du secteur VoD/SVoD.

          • Tom Morin dit :

            Je ne cherchais pas à les interpeler (je leurs ai déjà dit ce que je pensais en privé via mail) mais bien à répondre au sujet pardon si cela ne s’est pas ressentis.

            je ne peu qu’être d’accord avec ce que vous dites.
            Ils ont encore pas mal de chemin à faire avant d’être une offre complète.

            Espérons qu’ils évoluerons dans le bon sens

Laisser un commentaire

Hayaku Shop