Japan Expo - 16e Impact

Mangacast Omake N°24 – Février 2015

Mangacast Omake N°24 - Février 2015

Retrouvez les rubriques mensuelles de Mangacast Omake : nos chroniques manga dans On a Lu et En Survol, nos chroniques animé dans On a Vu, ainsi que nos Coups de cœur et nos Coups de gueule.

Dans ce numéro notre équipe chronique : Snow Illusion, Darker than Black, Sword Art Online – Fairy Dance, Noragami, Nude, Baymax, Saint Seiya Saintia Shô, Le Geek sa Blonde et l’Assassin, Minuscule, Ladyboy vs Yakuzas l’île du désespoir, Mon Histoire, Tôkyô Yamimushi, The IDOLM@STER: Cinderella Girls,  Les Chevaliers du Zodiaque – La Légende du Sanctuaire et Death Parade !

Environ 2 heures d’émission pour partager, avec vous, nos conseils manga et animés du mois, et tout ça dans la bonne humeur et les blagues vaseuses !

Mangacast Omake n°24 – Février 2015 est présenté par Sedeto, Blackjack, Kobito et Kubo.

Fiche de l’émission

Numéro : Omake 24
Saison : 3
Parution : Février 2015
Format : MP3, 128kbps
Durée : 115’45

Rubriques : On a Lu, En Survol, On a Vu, Coups de cœur, Coups de gueule, Ending Theme
Animé par Kubo
Avec Sedeto Blackjack, et Kobito

Téléchargement et abonnement

Télécharger en MP3S'abonner via iTunesS'abonner via AndroidS'abonner via RSS

Écouter l’émission

Version vidéo

powered by YouTube

On a Lu

Retrouvez tous les manga que nous avons chroniqué durant l’émission :

Snow IllusionSnow IllusionKomikku
Komikku – 7,90€
Dessin : Icori ANDÔ
Scénario : Icori ANDÔ
Synopsis :
“On a dit qu’elle n’était peut-être pas humaine…”
Dans une ville au bord de la mer, Susumu croise une femme venue d’on ne sait où. Son nom est Yuki. Elle est belle, travailleuse. Susumu l’épouse. Leur vie ressemble au bonheur…
Jusqu’au jour où un autre homme sème le doute dans leur couple !
“Je cherche juste un homme avec lequel je pourrais vivre toute ma vie…”

Darker than Black - Tome 01Darker than Black – Tome 01Ki-oon
Ki-oon – 6,60€
Dessin : Yuji IWAHARA
D’après : BONES
Synopsis :
Voilà 10 ans maintenant qu’un champ de force d’origine inconnue, la Porte des Enfers, s’est dressé autour de Tokyo. Ce mystérieux bouleversement s’est accompagné de la mutation de nombreux humains en êtres dotés de pouvoirs surnaturels, les Contractants. Ces implacables machines à tuer sont souvent employées illégalement par certaines organisations mafieuses, voire quelques organismes d’État, pour s’acquitter des basses besognes… Si leur existence reste une rumeur pour le grand public, c’est en partie grâce à la Section 4, une brigade d’élite créée dans le but de surveiller et d’appréhender les Contractants pour empêcher leur circulation au sein de la société civile… Pour Misaki Kirihara, jeune et brillant lieutenant de la Section 4, les dernières semaines n’ont pas été de tout repos : un mystérieux Contractant erre dans les rues de Tokyo et dupe ses victimes, des humains au bord du suicide, en leur proposant de les aider dans leur quête de vengeance…

Sword Art Online - Fairy Dance - Tome 01Sword Art Online – Fairy Dance – Tome 01Ototo
Ototo – 6,99€
Dessin : Tsubasa HAZUKI
D’après : Reki KAWAHARA
Synopsis :
Kirito a survécu au jeu de la mort Sword Art Online, et est de retour dans le monde réel. Malheureusement, Asuna et plus de 300 joueurs ne se sont pas réveillés. Suite à des rumeurs, notre héros se met à s’intéresser à un nouveau MMORPG du nom de ALfheim qui aurait été créé sur les bases de Sword Art Online. Kirito, l’épéiste noir, se plonge dans un nouveau monde virtuel où il devra faire face à de nombreux dangers !

Noragami - Tome 01Noragami – Tome 01Pika Edition
Pika Édition – 7,20€
Dessin : Tokâ ADACHI
Scénario : Tokâ ADACHI
Synopsis :
Yato est un dieu à tout faire, capable de terrasser des monstres venus de l’au-delà. Mais son orgueil et son égoïsme le rendent aussi impopulaire parmi les esprits que parmi les humains. C’est cet éternel loser que Hiyori croit sauver, au péril de sa vie, en l’empêchant de se faire renverser par un bus. Au seuil de la mort, cette dernière acquiert la capacité de séparer son âme de son corps et de voir les créatures qui hantent notre monde. Coincée avec Yato jusqu’à ce qu’il la rende humaine de nouveau, elle le suit dans toutes ses galères. Lui n’a qu’un objectif : devenir riche et célèbre, quitte à remplir les missions les plus risquées…

NudeNudeGlénat Manga
Glénat – 10,75€
Dessin : Makoto OJIRO
D’après : MIHIRO
Synopsis :
Nude de Mihiro et Makoto Ojiro est une adaptation en manga du roman autobiographique Nude de l’actrice de films X, Mihiro.
Le manga a été prépublié dans le Monthly Young Magazine des éditions Kodansha en 2009. Mihiro est une actrice très connue et célèbre au Japon qui, par le truchement de son roman, fait découvrir au lecteur l’envers du décor du monde des films X.
Elle témoigne surtout de sa propre expérience et du choix assumé qu’elle a fait de sa carrière.

Baymax - Tome 01Baymax – Tome 01Pika Edition
Pika Édition – 7,20€
Dessin : Haruki UENO
Scénario : Haruki UENO
Synopsis :
Cette année, à l’université de San Fransokyo, tout le monde attend avec impatience de découvrir la nouvelle création de Hiro Hamada, jeune inventeur de génie de quatorze ans : les micro robots, des nano robots capables de prendre n’importe quelle forme. Mais alors que l’avenir lui sourit, Hiro perd son frère dans une expérience secrète ! C’est alors qu’il découvre que ses micro robots ont été copiés par un mystérieux homme masqué ! Hiro se tourne vers son plus proche compagnon et ami, le robot-soignant Baymax, création de son frère Tadashi, qu’il décide de transformer en robot de combat ! Parviendront-ils à déjouer les plans du mystérieux homme masqué ? Les amis de Tadashi l’aideront-ils dans son combat ?

Saint Seiya Saintia Shô - Tome 01Saint Seiya Saintia Shô – Tome 01Kurokawa
Kurokawa – 7,65€
Dessin : Chimaki KUORI
Scénario : Masami KURUMADA
Synopsis :
Shôko, une jeune lycéenne, est sans nouvelle de sa grande soeur Kyôko depuis que cette dernière est devenue boursière de la fondation Graad. Elle décide de partir à sa recherche et va tenter de parler à Saori Kido lors de sa venue dans son lycée. C’est aussi le moment que choisit la Déesse de la Discorde, Eris, pour s’emparer de l’enveloppe charnelle de Shôko. Kyôko apparaît alors pour sauver sa soeur, lui révélant qu’elle fait partie d’un corps secret de guerrières dévouées à la Déesse Athéna : les Saintia.

Le Geek, sa Blonde et l'AssassinLe Geek, sa Blonde et l’AssassinEditions Akata
Éditions Akata – 13,90€
Dessin : Cheng KIN-WO et Chi-fai TANG
Scénario : Cheng KIN-WO
Synopsis :
À 19 ans, Zhang Jian He mène une vie parfaite. Il a un boulot plutôt cool de dessinateur de BD, et aussi une copine super sexy. Mais ce quotidien va déraper très vite quand, par mégarde, il tue son meilleur pote suite à une dispute un peu trop virulente. Pour ne pas finir ses jours à croupir en prison auprès de codétenus douteux, Zhan Jian va devoir réfléchir, et vite ! Le voilà donc à surfer sur le web, pour chercher comment se débarrasser d’un cadavre, sans faire trop d’éclaboussures. La mignonne Mary se propose de l’aider, mais… est-elle vraiment la fille qu’elle prétend ? Mensonges, trahisons, amitié perdue, humour caustique, meurtres et autres projections ne sont qu’un petit aperçu de ce qui vous attend dans ce récit !

Minuscule 01Minuscule – Tome 01Komikku
Komikku – 8,50€
Dessin : Takuto KASHIKI
Scénario : Takuto KASHIKI
Synopsis :
Hakumei et Mikochi mesurent 9 centimètres et vivent dans la forêt. Elles habitent dans un tronc d’arbre, se déplacent à dos de scarabée et construisent des tentes avec des feuilles de mandarinier… C’est fou tout ce qu’on peut réaliser quand on n’est pas plus haut que trois pommes ! Venez partager leurs aventures à la fois simples, paisibles et attendrissantes.
Ces minuscules personnages et leurs amis à fourrure vont enchanter votre quotidien !

Ladyboy vs Yakuzas, l'île du désespoir - Tome 01Ladyboy vs Yakuzas, l’île du désespoir – Tome 01Editions Akata
Éditions Akata – 7,95€
Dessin : Toshifumi SAKURAI
Scénario : Toshifumi SAKURAI
Synopsis :
Kôzô Kamashima était un jeune yakuza plein de potentiel. Oui, mais voilà… Ce jeune premier a eu la trop mauvaise idée de coucher avec la fille ET l’épouse de son big boss. Et comme tout se sait, chez les mafieux… Le parrain japonais, fou de rage, décide alors de se venger, et sa punition est terrible : de force, il fait opérer le pauvre Kôzô, pour lui retirer… ses bijoux de famille ?! Devenu transsexuel malgré lui, Kôzô est ensuite envoyé sur la pire île du monde entier : l’île du désespoir absolu, où vivent reclus des yakuzas sans foi ni loi. Ces derniers, privés depuis des années de présence féminine, voient en l’arrivée de « la » pauvre Kôzô un signe du destin : enfin, ils vont pouvoir assouvir leurs pulsions sexuelles. Dès lors, commence une terrible course poursuite entre Kôzô – pas encore habitué(e) à son nouveau corps – et une bande de dégénérés fous furieux prêts à tout… Y compris à s’entretuer !

Retrouvez les avis de l’équipe de Mangacast durant l’émission !

On a Lu : En Survol

Mon Histoire - Tome 05Mon Histoire – Tome 05Kana
Kana
6,85€
Dessin : ARUKO
Scénario : Kazune KAWAHARA

Tôkyô Yamimushi - Tome 07Tôkyô Yamimushi – Tome 07Panini Manga
Panini Manga
8,99€
Dessin : Yûki HONDA
Scénario : Yûki HONDA

Retrouvez les avis de l’équipe de Mangacast durant l’émission !

city_hunter_corbeau

On a Vu

Retrouvez tous animés que nous avons chroniqué durant l’émission :

The IDOLM@STER : Cinderella Girls The IDOLM@STER : Cinderella Girls
Éditeur :
Format : série TV
Épisode(s) : 12 (en cours)
Durée : 24 min env.
Synopsis :


Les Chevaliers du Zodiaque - La Légende du SanctuaireLes Chevaliers du Zodiaque – La Légende du Sanctuaire
Éditeur : Wild Bunch
Format : film
Épisode(s) : 1 (terminé)
Durée : 93 min env.
Synopsis :
Au commencement, il y avait une Déesse chargée de protéger la Terre, Athéna. Gardienne de l’équilibre, elle fut cachée des Forces du Mal.
Quand sa vie est menacée, Seiya et les Chevaliers de Bronze endossent leurs armures. Ce sont les Protecteurs d’Athéna, les Chevaliers du Zodiaque. Pour sauver leur Déesse et l’avenir de la Terre, ils vont devoir atteindre le Sanctuaire du Grand Pope et y affronter sa légendaire armée des 12 Chevaliers d’Or.
La plus grande bataille des Chevaliers du Zodiaque débute aujourd’hui.

Death ParadeDeath Paradeadn_34px
Éditeur : ADN
Format : série TV
Épisode(s) : 12 (en cours)
Durée : 24 min env.
Synopsis :
“Bienvenue au bar Quindecim”
C’est dans ce bar étrange ainsi baptisé que deux clients qui ne savent rien de ce lieu se retrouvent devant le gérant aux cheveux blancs, Decim. “Vous allez maintenant participer à un jeu où vous devrez jouer avec votre vie.” Ainsi sont-ils invités à participer au Death Game et à mettre à nu leur vraie nature. Un jeu dont Decim se révèle être l’arbitre.
Mais quelles règles cet arbitre va-t-il énoncer ?

Retrouvez les avis de l’équipe de Mangacast durant l’émission !

Coup de CoeurCoup de coeur, ce qui nous a plus ce mois-ci

  • Animator Expo : des court-métrages  par des pointures
  • La « nouvelle version » d’Animeland
  • Ushio to Tora, une nouvelle version animée pour 2015

Coup de GueuleCoup de Gueule, ce qui nous a déplu ce mois-ci

  • Le film live d’Assassination Classroom
  • Paris Manga 19
  • La mise en pause, voir l’arrêt de titres chez Clair de Lune

Convention Jonetsu 1.0

Convention Jonetsu 1.0Jonetsu signifie PASSION en japonais. C’est la passion d’une convention créée par des fans d’animation et de mangas, pour des fans d’animation et de mangas.

Jonetsu est une convention associative conçue dans l’optique d’apporter à ses visiteurs une ambiance plus calme et un regard différent sur le monde de l’animation japonaise et du manga.

Deux axes principaux forment l’ADN de Jonetsu : axe pédagogique et axe création.

Ending Theme, musique de fin

STAR!!STAR!!

Origine : The Idolm@ster Cinderella Girls
Type : OP theme
Artiste : Divers
Paroles : Hidekazu TANAKA
Compositeur : Yuriko MORI
Année : 2015

Bonne émission à toutes et tous !

Suivez nous sur les réseaux sociaux !

facebook_76  twitter_76  googleplus_76  tumblr_76  Instagram

#MangacastOmake

Téléchargez l’application Mangacast !

Télécharger sur l'App Store  Disponible sur Google Play  Disponible sur l'Amazon App Shop

Abonnez-vous via iTunes Abonnez-vous via le Flux RSS

Les opinions exprimées durant l’émission n’engagent que leurs auteurs.

© 2015 Asurada
OP Theme : Shiroi Hibana (Tak MATSUMOTO/Koshi INABA), © Vermillion Records.
ED Theme : STAR!! (Hidekazu TANAKA/Yuriko MORI), © Columbia.
© DR.

Made on a Mac

Hayaku Shop



25 Réponses à Mangacast Omake N°24 – Février 2015

  1. Arde dit :

    Personnellement, je trouve que les films live et comédies musicales tirés de manga permettent d’avoir un niveau de contraste sur les personnages principaux encore jamais atteint 😀

    Un très bon Omake, bonne continuation 🙂

  2. lololeboiteux dit :

    Merci pour l’Omake.
    Contrairement à la dernière fois j’ai au envie d’acheter plusieurs titres chroniqués dans cet omake notamment Saintia Sho, Minuscule et le Geek sa Blonde et l’Assassin, mon compte en banque ne vous salue pas lui 😉
    Pour les chevalier du Zodiaque vous m’avez convaincu d’aller le voir, je voulais y aller mais j’avais que des retours négatifs donc j’étais un peu découragé.
    Niveau animes, j’aime beaucoup Death Parade qui est un des meilleurs titres de cette pauvre saison avec beaucoup de titres moyens (avis personnel) et au final je regarde presque que des suites… Pour Idolmaster, comment dire c’est sympa mais pour le moment je trouve ça nettement en dessous (fade en fait) de la première série que j’avais adoré ( et pourtant je suis bon public en anime d’Idol avec AKB0048, Love Live et WUG au compteur ces dernière années), la faute je pense à des personnages moins attachants (même si le psychopathe de producer-san me fait bien marrer).
    Au plaisir de vous retrouver en mars.

  3. Kalahan dit :

    Bon le nouvel arc Sword Art Online est mieux mais on est loin du design du roman ou de l’anime, ça ne pouvait être mieux que celui d’avant mais ce n’est pas encore ça pour moi ^^

    Pour Noragami, c’est beau pas mal construit mais y a tellement de titres identiques comme Blue Exorcist par exemple, j’attends de voir les autres tomes pour voir si je me laisse séduire.

    Baymax est pas mal mais le film l’anéantie avec le petit doigt.

    Saint Seiya Saintia Sho … bon au moins vous m’avez fait rire XD

    Et puis Darker than black on a pas le choix, faut l’acheter c’est ça ?

  4. Gemini dit :

    J’ignore qui a bien pu dire que le film Saint Seiya était merdique, mais tu peux penser la même chose sans savoir de qui il s’agit. Nombre de spectateurs ne se résument pas à un simple statut de moutons.

    Pour ma part, je n’ai pas d’avis sur l’oeuvre elle-même, car je ne l’ai pas vu. Mais, je ne compte pas la voir. Car je suis un grand amateur de cette licence – tout est dans le pseudonyme – et que Lost Canvas mis-à-part, tout ce qui a pu être produit autour depuis 15 ans m’a paru au mieux décevant, au pire insultant. Je n’avais jamais vu un pilonnage en règle aussi méthodique d’une oeuvre ; à part, peut-être, Star Wars.
    Ajoutez à cela un chara design qui me pique les yeux, et une tendance du cinéma d’animation japonais de se diriger à son tour vers les CGI – ce que je refuse de soutenir – vous comprenez pourquoi je préfère éviter ce long-métrage.

    Alors, certes, je devrais le voir pour pouvoir juger concrètement. Mais cela vaut pour tous les films. Choisir d’en regarder un plutôt qu’un autre, c’est déjà présumer de leur contenu et de leur qualité, de manière arbitraire. Personne n’aurait le temps de regarder tout ce qui existe.
    De toute façon, La Légende du Sanctuaire ne sortira pas au cinéma chez moi.

  5. monkeykami dit :

    Ahh le nouvel Omake. Comme d’hab je me suis bien poilé avec vos craquages (surtout sur le rap des titans).

    En énorme fan de Dimension W et de Yuji IWAHARA (depuis Dimension W) j’hésitais à me prendre Darker than black (étant donné que je suis dans le même cas que Kubo et je n’ai pas vu l’animé). Mais bon clairement, tu me l’a vendu en en parlant :p
    Je l’ai feuilleté vite fait et clairement on reconnait direct la patte IWAHARA et je surkiffe. Bref vivement que je rentre chez moi pour lire le tome en entier. Ca me fera peut-être acheter l’animé d’ailleurs.

    Ladyboy vs Yakuzas comment dire… Déjà rien que le titre bon voilà mais alors le pitch c’est clairement bien rangé dans la collection WTF d’Akata xD
    Je pense que je vais voir si j’accroche ou pas 🙂

    Concernant Paris Manga je suis totalement en accord avec le coup de gueule de Sedeto. Rien que le coup des dédicaces… (*se souviens encore de la dédicace de Keito Koume à l’avant dernière JE, un joli petit dessin dans mon tome 8 de Spice & Wolf*)
    J’avais envie d’y aller quand même cette année et puis au final je n’ai même pas eu l’envie (et visiblement j’ai eu raison selon les échos que j’en ai eu).

    Idem pour le coup de gueule de Kobito aussi sur Clair de Lune. C’est quand même impressionnant le foutage de gueule ‘^^

    @Sedeto : Merci pour l’info sur Jonetsu je pense que je vais aller y faire un tour pour voir ce que ça donne.

    • On est un peu craqués dans notre tête quand même…

      IWAHARA est un DIEU !
      Il faut lire IWAHARA !

      A titre d’info, c’est maintenant officiel, on tiendra une conférence à Jonetsu : http://www.jonetsu.fr/mangacast-lemission-du-manga-sinvite-en-conference/
      On espère vous y voir nombreux ! 😉

      • monkeykami dit :

        Ahah très franchement je ne peux que plussoyer sur IWAHARA ^^
        En plus, moi qui suis quand même pas mal exigeant sur les dessins, j’adore son style. Certes il ne fait peut-être pas forcément parti du top tier mais moi j’adhère complètement (en plus sans mettre du fan service de partout ; certes il y a parfois de la nudité -suggérée ou non- mais c’est fait avec tellement de classe que ce n’est jamais vulgaire).
        Bref je croise les doigts pour que ses récents succés l’amènent par chez nous histoire de rencontrer ce grand monsieur 🙂 (et peut-être avoir une dédicace qui sait)

        Pour Jonetsu j’y serais sans faute alors ça ne peut être qu’intéressant et j’espère qu’il y aura tout plein d’autres mangacastiens présent pour vous soutenir \o/

  6. « The IDOLM@STER : Cinderella Girls » est disponible légalement et mondialement en VOSTA sur la plateforme Daisuki.net 🙂 (http://www.daisuki.net/anime/detail/TheIdolMasterCG)

  7. Arleider dit :

    Le fait d’ajouter la vidéo est sympa, mais j’aurais préféré quelques caméras braqués sur vous. J’aimerais bien vous voir rigoler sur les jeux de mots de Sedeto par exemple xD

  8. Abilio dit :

    Excellent Omake !

    J’ai une question à BlackJack, l’homme de goût.

    Lui qui aime les Toku, aime-t-il la série live Garo (Garo, Makai senki, yami wo terasu mono, etc…)
    Parce que personnellement, je suis fan. ^^

    • Garo fait partie des meilleures séries live de ces dernières années même si je préfère la série originale et la Makai Senki. J’ai un avis plus mitigé sur la Yami Wo Terasu Mono. La dernière, je ne l’ai pas encore vue et la série animée, je repousse le plus possible le moment de la voir.

      • Abilio dit :

        J’ai le même avis que toi pour les saisons de Garo

        Les deux premières saisons (et les films/OAV) avec Kouga sont hyper complètes en terme de narration, d’antagonisme et d’évolution des personnages.
        La patte de Keita Amemiya imprègne le tout en terme de design et d’ambiance(s) « fantasy urbaine ».

        Yami wo terasu mono… Je suis comme toi, mitigé.
        D’un côté on perd la patte Amemiya et le charsime de kouga pour un toku un peu plus générique avec une fantasy urbaine très/trop classique.
        On s’éloigne aussi un peu de tout le lore « Makai » avec les différentes territoires, le senat, etc.. Y a un truc hyper important qui est jamais expliqué à propos de l’état de Garo (cf le titre de la saison)

        De l’autre, l’ADN Garo est conservé avec de super combats, une vrai montée en puissance et des aspects sans concession sur les personnages. Il y a pas mal d’antagonistes intéressants et différents sur le long terme.

        Pour la 4 ème saison, j’ai pas encore vu.

        Pour ce qui est de l’anime, j’ai vu jusqu’au 12 (funimation). Je dis rien mais c’est du bon !

  9. Aki no Niji dit :

    Et bien je vous félicite, vous m’avez convaincue d’aller voir Legend of Sanctuary au cinéma !
    Je ne connais pas beaucoup Saint Seiya, je n’ai vu que les premiers épisodes de l’anime des années 80, mais ça ne m’a pas empêché d’apprécier ce film à sa juste valeur. On prend une sacrée claque visuelle, les décors et les scènes de combats sont vraiment superbes, et rien que pour ça, le film vaut le coup d’être vu !
    Comme l’a dit Kubo, Athena me parait moins cruche et « passive » que dans ce que j’avais pu voir de l’anime, et puis elle est mignonne 😉

    J’aurais juste deux petites choses à reprocher à Legend of Sanctuary : la première c’est qu’on se perd un peu avec tous les chevaliers d’or et la ribambelle de personnages qui apparaissent de manière rapide et successive. Personnellement je n’avais jamais vu la tête d’un chevalier d’or avant d’avoir vu le film, du coup j’étais paumée avec les noms des personnages et leur signe du zodiaque ^^’
    Deuxième chose, tout s’enchaîne vraiment très vite et je pense comme vous qu’une petite demi-heure supplémentaire pour approfondir l’histoire n’aurait pas été du luxe !

    A part ça, le film était génial, très beau graphiquement et bien mené. Bref, merci de l’avoir recommandé, j’ai passé un très bon moment =)

    • Heureux que ça t’ai plu.
      Pas simple d’être à contre courant du déferlement d’antis Legend of Sanctuary, mais on est clairement contre cette idée que le film est mauvais sous prétexte qu’il change le sacro-saint manga/animé d’origine.

      • lololeboiteux dit :

        J’y suis allé aussi et j’ai passé un bon moment même si je comprends tout à fait que le film ne puisse pas plaire…y a des passages des plus étranges à mon sens.

Laissez votre commentaire