Japan Expo - 16e Impact

Mangacast Omake N°35 – Février 2016

Mangacast Omake N°35 - Février 2016

Dans ce Mangacast Omake n°35, notre équipe chronique : Heartbeats, Akatsuki, Omega – Alien mégalo sous contrôle, Telle que tu es !, Re/member, Killer Instinct, Anguilles Démoniaques, Area D, Ajin, Myriad Colors Phantom World, Schwarzes Marken, et Le Garçon et la Bête !

Presque 2 heures d’émission pour partager, avec vous, nos conseils manga et animés du mois, et tout ça dans la bonne humeur et les blagues vaseuses !

Mangacast Omake n°35 – Février 2016 est présenté par Kobito, Sedeto, Blackjack et Marcy.

Fiche de l’émission

Numéro : Omake 35
Saison : 04
Parution : Février 2016
Format : MP3, 128kbps
Durée : 112’31

Rubriques : On a Lu, En Survol, On a Vu, Coups de cœur, Coups de gueule
Animé par Kobito
Avec Marcy, Sedeto, Blackjack

Téléchargement et abonnement

Télécharger en MP3S'abonner via iTunesS'abonner via AndroidS'abonner via RSS

Écouter l’émission

On a Lu

Retrouvez tous les manga que nous avons chroniqué durant l’émission :

Heartbeats - Tome 01Heartbeats – Tome 01
Panini Manga – 6,99 €
Dessin : Risa KONNO
Scénario : Risa KONNO
Synopsis :
En tant que déléguée de classe, Tsukasa Shinohara doit s’occuper d’un nouvel élève, Ayato Arima. Les deux jeunes gens deviennent vite amis et Tsukasa tombe amoureuse. Quand elle se décide enfin à lui déclarer sa flamme, Ayato la rejette. Mais la jeune fille n’a pas dit son dernier mot..

Akatsuki - Tome 01Akatsuki – Tome 01

Pika Edition – 6,95€
Dessin : Motoki KOIDE
Scénario : Motoki KOIDE
Synopsis :
Hibiki et Kirisa sont deux jeunes kiriishi, des médecins-guerriers, seuls capables de vaincre les Akatsuki, des maladies infectieuses mortelles qui transforment tout être contaminé en monstre redoutable. C’est pourquoi les kiriishi parcourent le monde : aider les contaminés et détruire les foyers d’infection d’Akatsuki ! Au fil de leurs missions, Hibiki, un garçon désinvolte, et Kirisa, une jeune fille dévouée, feront face aux pires Akatsuki dans des combats épiques qui révéleront la rage incommensurable de Hibiki contre cette maladie et son désir de sauver tous les contaminés.

Omega - Alien mégalo sous contrôle - Tome 01Omega – Alien mégalo sous contrôle – Tome 01
Kazé Manga – 6,79€
Dessin : Tomohito ODA
Scénario : Tomohito ODA
Synopsis :
Justicière dans l’âme, Shiho Hoshino est une dure à cuire que tout le lycée prend pour la pire des racailles ! Un jour, alors qu’elle profite d’un bain dans la station thermale familiale, un ovni piloté par un certain “Digiraoki Seko Omega” s’écrase juste sous son nez ! Cet extraterrestre, aussi mégalo que puissant,s’auto-proclame modestement “nouveau maître” de la Terre et annonce l’extermination totale de l’espèce humaine, à commencer par Shiho !! Mais voilà que l’envahisseur au pouvoir électrique se retrouve soudain coiffé d’une antenne reliée à une manette permettant aux autres de contrôler sa force !! La donne a changé et Shiho compte bien prendre les commandes de cet alien survolté…

Telle que tu es ! - Tome 01Telle que tu es ! – Tome 01
Kana – 5,45€
Dessin : Kaname HIRAMA
Scénario : Kaname HIRAMA
Synopsis :
Tsumugi est une adolescente douce et attentionnée. Ce qui la différencie des autres filles, ce sont ses quelques kilos en plus qu’elle porte sans complexe. Elle a subi autrefois quelques brimades… mais au lieu de se laisser abattre ,elle a décidé un jour de continuer à s’aimer elle-même quoi qu’en disent les autres. C’est attiré par cet optimisme que Yukiya, un beau garçon, lui demande de devenir sa petite amie.Tsumugi hésite, assez incrédule qu’un garçon s’intéresse sincèrement à elle. Mais cette attirance de Yukiya pour elle va générer de la jalousie chez les autres filles…

Re/member - Tome 01Re/member – Tome 01
Ki-oon -7,65€
Dessin : Katsutoshi MURASE
Scénario : WELZARD
Synopsis :
Une terrifiante légende urbaine circule parmi les élèves du lycée Oma. Une créature surnaturelle, la Rouge-Sang, hanterait les couloirs de l’établissement sous les traits d’une fillette de 11 ans couverte du sang de ses victimes… Le quotidien d’Asuka et de cinq de ses camarades bascule le jour où, frappés par le maléfice de la Rouge-Sang, il se retrouvent condamnés à revivre sans arrêt le même cycle funeste : transportés tous les soirs à la même heure dans l’enceinte de l’école, ils sont pourchassés puis inéluctablement massacrés par la créature infernale… avant de ressusciter le matin suivant ! Nuit après nuit, le rituel macabre se répète jusqu’à ce que les lycéens comprennent qu’il n’y a qu’un moyen de briser la malédiction : retrouver les 8 parties du corps d’une victime de la Rouge-Sang, éparpillées dans tout le lycée…

Killer Instinct - Tome 01Killer Instinct – Tome 01
Tonkam – 7,99€
Dessin : Keito AIDA
Scénario : Michio YAZU
Synopsis :
Un groupe de gens très différents mais avec en commun un mauvais fond se réveille dans une école en ruine totalement close. Autour d’eux ? Un écran affichant un compte à rebours de 7 jours, de l’eau, des caméras, une cocotte en terre cuite et un couteau. Le but : tenir sept jours en ne buvant que de l’eau. ou devenir cannibale pour survivre. Coup d’envoi d’un jeu cauchemardesque.

Anguilles Démoniaques - Tome 01Anguilles Démoniaques – Tome 01
Komikku – 8,50€
Dessin : Yusuke OCHIAI
Scénario : Yû TAKADA
Synopsis :
Masaru Kurami, trentenaire japonais à l’imposante carrure, s’est endetté dangereusement en jouant et en perdant aux courses. Pris à la gorge par ses usuriers, il est sauvé par le patron de “Chiwaki Enterprise” qui lui propose d’être son garant, en contrepartie de quoi, Masaru devra travailler pour lui. Recouvrement de dettes, transport de marchandises, extorsions, prostitutions déguisées, voilà le genre d’activités de la société dans laquelle a atterri le timide Masaru. Chiwaki, le boss, décèle en lui un fort potentiel qu’il décide d’accentuer : boule à zéro, sourcils rasés, Masaru adopte un nouveau look patibulaire idéal pour masquer son manque de confiance en lui, et s’imposer dans le milieu. Un jour, le boss l’envoie livrer un container chez un éleveur d’anguilles, dans le lugubre quartier de Kuromu, en compagnie de Tomita, un autre employé de la société. La mission est simple : effectuer la livraison sans se poser de question et surtout, ne pas fourrer son nez partout…

  Retrouvez les avis de l’équipe de Mangacast durant l’émission !

On a Lu : En Survol

Area D - Tome 12Area D – Tome 12
Pika Édition
7,20€
Dessin : Kyung-il YANG
Scénario : Kyoichi NANATSUKI

Ajin - Tome 04Ajin – Tome 04
Glénat
7,60€
Dessin : Gamon SAKURAI
Scénario : Miura TSUINA

On a Vu

Myriad Colors Phantom WorldMyriad Colors Phantom World
Diffuseur : Crunchyroll
Format : série TV
Épisode(s) : x
Durée : 24 min env.
Synopsis :
Dans le futur, un groupe d’adolescents a la capacité de combattre des créatures surnaturelles. Surnommées Phantoms, ces dernières apparaissent parfois dans notre monde. Ils sont également confrontés à une organisation secrète qui tente de tirer profit de ces monstres. Au cours de leurs actions, ces jeunes élèves découvriront ainsi la terrible vérité sur le monde qu’ils habitent… 

Schwarzes MarkenSchwarzes Marken
Diffuseur : Crunchyroll
Format : série TV
Épisode(s) : x
Durée : 24 min env.
Synopsis :
L’humanité est menacée depuis qu’une forme extraterrestre nommée BETA est venue coloniser la planète Terre. Pour la combattre, on a créé les TSF (Tactical Surface Fighters), des unités de combats dotées d’armures mobiles et d’une puissance de feu adaptée à l’ennemi.
Nous sommes en l’an 1983. Schwarzes Marken est le nom de la 666e unité de l’armée est-allemande. On lui confie des missions particulières, dont la priorité est la plus haute et les objectifs souvent officieux. Voilà pourquoi ses membres doivent exclusivement se consacrer à leur tâche, ignorant parfois les appels à l’aide d’unités alliées…

Le Garçon et la BêteLe Garçon et la Bête
Format : film
Épisode(s) : x
Durée : 120 min env.
Synopsis :
Shibuya, le monde des humains, et Jutengai, le monde des Bêtes…C’est l’histoire d’un garçon solitaire et d’une Bête seule, qui vivent chacun dans deux mondes séparés.Un jour, le garçon se perd dans le monde des Bêtes où il devient le disciple de la Bête Kumatetsu qui lui donne le nom de Kyuta. Cette rencontre fortuite est le début d’une aventure qui dépasse l’imaginaire…

 

Coup de CoeurCoup de coeur, ce qui nous a plus ce mois-ci

  • ADN qui propose de nouvelles possibilités de visionnage
  • Psycho-Pass en vidéo chez Kana Home Video
  • Le film « Notre petite sœur » adapté du manga Kamakura Diary en vidéo

Coup de GueuleCoup de Gueule, ce qui nous a déplu ce mois-ci

Nos partenaires :

Hayaku Shop

Manga Mag

Suivez nous sur les réseaux sociaux !

FacebookTwitterGoogle+YouTubeTumblrInstagram

@MangacastFR | #MangacastOmake

Abonnez-vous via iTunes Abonnez-vous via le Flux RSS

Remerciements :

Hayaku Shop, Manga Mag et vous ! 🙂

Les opinions exprimées durant l’émission n’engagent que leurs auteurs.

© 2015 Asurada
OP Theme : Shiroi Hibana (Tak MATSUMOTO/Koshi INABA), © Vermillion Records.
© DR.

Hayaku Shop



4 Réponses à Mangacast Omake N°35 – Février 2016

  1. lololeboiteux dit :

    Merci pour ce nouveau numéro.

    Popopo c’est pas folichon tout ça niveau manga, j’essayerais peut-être à la rigueur le Telle que tu es ! mais sinon le reste ça fait pas rêver 🙂

    Niveau anime je regarde pas Phantom World, déjà que je trouve les œuvres KyoAni péniblement ennuyeuse (sauf Euphonium récemment), là les retours que j’en ai eu, le fan-service et le pitch m’ont convaincu de passer mon chemin. Personnellement je trouve dommage qu’un studio aussi qualitatif techniquement peine autant (je parle en général pas spécialement pour ce titre) à sortir d’un espèce de zone de confort à base de SoL scolaire. Au passage ça ne m’empêche pas d’attendre de pied ferme leur adaptation film de Silent Voice au passage.

    Pour Schwarzes Marken bah j’aime bien ce titre (comme toujours quand Kobito présente un anime d’ailleurs) avec son ambiance dégueulasse remplie de monstres bouffeurs d’hommes et de bons gros f*** de **** de la Stasi. En prime y a du mécha plutôt pas dégueulasse dans une époque où en général (hors Sunrise et quelques cas particuliers) je trouve les résultats technique d’animation de méchas assez moches. Au passage récemment j’ai regardé l’autre adaptation de Muv-Luv en anime après en avoir entendu énormément de mal…et j’ai pas compris cette haine, certes c’était pas l’anime du siècle mais je peux citer plein d’animes méchas bien plus mauvais que ça sans problème…
    Finalement mes animes favoris de la saison d’hiver (en nouveautés) ça reste Erased (pour l’ensemble) , Konosuba (pour son WTF assez exceptionnel) et Grimgar (pour son ambiance et ses décors) 🙂

    Et le garçon et la Bête bah…je le verrais quand il sortira en physique, pas le choix vu qu’il passait pas dans mon coin paumé.

    Pour le coup de gueule sur les Yens, j’ai pas spécialement d’avis là-dessus si ce n’est que je trouve que de nos jours on gueule sur les éditeurs pour tout et n’importe quoi (enfin une minorité, mais la minorité bruyante), tu traduis ça gueule, tu converti ça gueule, tu fais rien ça gueule xD A titre personnel je préfère que le prix reste en yen mais c’est parce que je connais assez bien le taux désormais.

    Et Endless-Manga…j’en ai déjà assez parlé, j’ai été à la fois beaucoup amusé et attristé à la fois par cet énième affaire. Ah si quand même à souligner les bon traits d’humour du CM de wakanim dans nombre de discussion, c’est d’ailleurs la solution finalement employée par pas mal de CM sur le net devant les océans de rageux et au moins ça à le mérite de faire sourire.

  2. monkeykami dit :

    Effectivement pas folichon ce mois-ci question mangas.

    Par contre j’avais une question par rapport à Le garçon et la bête, j’ai vu qu’un premier tome est sorti en manga. Est-ce que quelqu’un saurait me dire s’il vaut le coup d’être pris ou s’il vaut mieux attendre le dvd/blueray ?

    Pour le coup de gueule Endless-Manga, je n’ai pas vu l’information passer (en même temps j’étais en congés alors forcément ‘^^) mais c’est tristement drôle. Enfin les réactions sont plus tristes que drôles mais bon. En arriver à devoir essayer d’expliquer à des gens que les mangas et animés sont des produits de consommation comme les smartphones à 1000 boules qu’ils s’achètent et que derrière il faut payer des éditeurs, auteurs, dessinateurs, etc. c’est quand même chaud. Surtout que franchement de nos jours l’offre légale est tellement fournie qu’il n’y a plus aucune raison. Enfin bon si un offre légale suffisait ça se saurait (c’est pas parce que des séries mangas sont éditées que les gens ne téléchargent plus les scans).

    Merci pour ce nouvel épisode en tout cas 🙂 (et sinon Kubo il disparaît petit à petit ou bien ? :p)

  3. Benedick dit :

    Heureux d’entendre à nouveau Sedeto ! Grâce à elle j’ai testé Gundamn IBO ^^ et son coup de gueule flash m’a intéressé un peu plus au SnK like du printemps 2016.

    Le seul truc qui m’a vendu du rêve c’est swarzesmarken.
    Dans la saison anime actuelle, je suis Aijin (Marcy m’a rendu curieux, mais je sais pas à quel épisode correspond le tome 4), Grimgar, Erased et Dimenszion W. Je suis passé à côté de swartz du fait de la combo « adaptation LN /12 épisodes » qui commence à saturer chez moi.

    J’ai adoré le coup de gueule sur Endless Mangas avec Loli-master en guest star juste pour mettre un coup de hache à la mauvaise foi derrière la fan-gratuité/low-cost.

  4. xinyingho dit :

    Le dernier coup de gueule sur Endless-Manga est très intéressant. C’est malheureusement un débat qui n’atteindra jamais les soi-disant animefans qui tuent leur média préféré en lançant des actions contre les éditeurs qui le font vivre.

    Le problème ici, c’est que la gratuité apparente d’Internet a tué la notion de valeur auprès des plus jeunes, qui ne comprennent pas que rien n’est gratuit et que d’autres payent à leur place, ces autres étant d’autres consommateurs, des sponsors par les publicités ou encore des gens qui finissent par perdre leur travail pour cause de faillite.

    Le plus fou c’est que les gens trouvent maintenant normal que les services en ligne puissent tout connaître de leurs habitudes, s’attendent à ce qu’ils n’aient plus à réfléchir et que tout leur soit servi sur un plateau doré. Cette ubiquité apparente des services Internet mène d’ailleurs à de drôle de comportements : je parlais de contrefaçons dans le retrogaming dans un autre forum, et on m’a répondu qu’il faut acheter ces contrefaçons en masse pour faire comprendre aux éditeurs de jeux vidéo qu’on veut voir des rééditions de vieux jeux. Les gens ne comprennent même plus que, par définition, ces contrefaçons sont fait dans le dos des éditeurs, qui ne peuvent donc pas savoir que ces ventes existent…

    Désolé pour le hors-sujet mais c’était pour illustrer le fait qu’il y a vraiment un problème d’éducation : les gens ne comprennent pas comment Internet marche et s’imaginent des choses complètement erronées, en croyant être dans leur bon droit. Ils ont tellement l’habitude que tout leur soit prémâché avec Internet qu’ils ne prennent même plus le temps de vérifier quoique ce soit, le premier résultat sorti de Google détient forcément la vérité… bien triste époque.

Laissez votre commentaire