Mangacast Extra 06 – Spécial Tokusatsu

Une de l'Extra 06 - Spécial Tokusatsu

Le tokusatsu est la contraction des termes japonais tokushu satsuei, que l’on peut traduire par effets spéciaux en français. C’est également par ce terme que l’on désigne les films et séries TV fantastiques et SF produits au Japon. Le fondateur historique du tokusatsu est Eiji Tsuburaya, que l’on surnomme le « dieu des effets spéciaux » au Japon. Il fut en effet responsable des effets spéciaux sur le film original de Godzilla en 1954 et a largement contribué au succès de ce chef-d’œuvre du cinéma japonais mais pas seulement.

Le tokusatsu c’est aussi des séries TV tels que Bioman, Kamen Rider, X-or, Spectreman, Ultraman et tant d’autres encore. Mais finalement qu’est-ce que c’est le tokusatsu exactement ?

Pour répondre à cette question et en discuter, Kobito a profité de son séjour au Japon pour réunir deux français résidents au Japon depuis de nombreuses années et spécialistes du genre : Pierre Giner et Damien Martinet. Une discussion peuplée d’anecdotes de plus de 2h30 autour d’un sujet passionnant à écouter sans modération.

Mangacast Extra 06 est présenté par Kobito.

 

Fiche de l’émission

Numéro : Extra 06
Saison : 07
Parution : Décembre 2019
Format : MP3
Durée: 2h41
Sujet : Mangacast Extra 06 – Spécial Tokusatsu


Téléchargement et abonnement

Télécharger en MP3 S'abonner via iTunes S'abonner via Android S'abonner via RSS  


Écouter l’émission


Afin de vous éclairez sur le sujet et illustrer le propos, voici pour vous quelques images de circonstances !

Continuez le débat avec l’équipe sur Discord


Suivez nous sur les réseaux sociaux !

Facebook Twitter YouTube Instagram 


Nos partenaires :

 

 


Les opinions exprimées durant l’émission n’engagent que leurs auteurs.
Mangacast 2019



4 Réponses à Mangacast Extra 06 – Spécial Tokusatsu

  1. Michel dit :

    Chouette interview et vivement la suite de toutes ses petites rencontres et anecdotes de nos amis Pierre et Damien sur l’univers du Tokusatsu., Moi aussi j’ai connu les séries diffusées à l’époque sur Antenne 2, Spectreman, San Ku Kaï et surtout la série qui ma le plus marqué X-OR, série que je n’ai jamais quittée depuis sa première diffusion le mercredi 26 octobre 1983., Ma mère m’avais acheter le dragon Morox en jouait et les 45 tours, elle me les enregistrait sur vhs chaque mercredi après-midi., A force de les regarder elles c’était usé et étais devenue illisibles, mais quelques années plus tard la série sortait sous forme de coffret vhs et dvd, j’étais sauvé.

    Début été 2001 j’ai décidé de me lancer dans la création d’un site sur X-OR et sur d’autres séries que j’adorais et que j’adore toujours regarder aujourd’hui, même si aujourd’hui je les vois avec un regard différent., Avec l’âge une partie de la magie disparaît, on sait aujourd’hui que le scaphandre d’X-OR n’étais pas réel et que Morox étais en plastique., Je suis fort nostalgique et je me replonge souvent dans ses vieilles séries qui encore aujourd’hui n’ont pour moi jamais été égalées.

    Tout comme Pierre et Damien le disent, Kenji Oba est un acteur appart avec une prestance et un charisme fou, il était pour nous le grand frère, le modèle, le super héros des enfants, on voulais tous l’avoir comme ami, son jeu d’acteur est incroyable et ses sauts et pirouettes me laissent encore aujourd’hui bouche bée., A l’époque j’avais même de la compassion pour les C-REX qui étaient tout aussi attachants que les héros même si ceux-ci étais vraiment ridicule, la classe de K-REX, le boudeur de Satana et l’infâme Lou BMX 11 et sa bande d’incapable étaient tout aussi attachants que les héros.

    Aujourd’hui le monde du Tokusatu n’est vraiment plus ce qu’il était, il n’y a plus la magie que l’ont avais à l’époque, effets pyrotechniques, maquettes, costumes en latex, cascades (a risques) et surtout un bon scénario., Aujourd’hui tout est superficiel et faux, tout est fait sur ordinateur, même les acteurs ressemble plus à des boys bands de J POP photoshopé., Ils sont vulgaires et ne transmettent plus les valeurs (amour, amitié, partage, compassion) contrairement aux héros des séries des années 80-90. Aujourd’hui, seul les costumes et les jouets sont bien fai., le seul point positif est les quelques apparitions d’anciens Guest Stars dans certains épisodes, mais a mon avis, ils sont juste la pour essayé de remonté un peu l’audience qui se dégrade d’années en années.

    La seule chose que je regrette aujourd’hui c’est de ne pas avoir pu rencontré l’acteur Kenji Oba, je les ai quasi tous rencontrés lors des salons Cartoonist et Japan Expo mais à chaque fois que Kenji Oba venait en France, moi habitant en Belgique je ne savais pas me libérer à ses moments-là.

  2. Halasimov dit :

    Sympatique retour en arrière sur les Tokusatu, et Vive Spectreman, contre la pollution qui attaque ! (sujet toujours d’actualité, la pollution qui attaque…)

    Je dis retour en arrière, vu que la conclusion que je tire de ce podcast, c’est que les Tokusatsu : c’était mieux avant, et pas terrible maintenant.

    Sinon, comme je trouve que les mentions « anime » liées aux Tokusatsu ont été un peu expédiées à la va vite, j’ai bien envie de rajouter quelques mentions à des séries finalement assez récentes :

    3 séries animées dans l’univers de « Garo », plutôt axées adulte :
    – Garo the Animation (TV)
    – Garo: Crimson Moon (TV)
    – Garo -Vanishing Line- (TV)

    La première surtout possède une très bonne qualité d’animation. Après, il faut pas être dépressif pour regarder ces Animes, vu le côté sombre et déprimant de ces univers…

    On a également eu SSSS.Gridman du studio Trigger, il n’y a pas si longtemps (fin 2018).

    Et tant que j’y pense, il y a également des comédies parodiant les Sentai qui existent en animation (comme Tentai Senshi Sunred ou Himitsukessha Taka no Tsume NEO), même si j’ai l’impression que les puristes des Tokusatsu sont généralement moins attirés par ce genre de série qui « moque » un petit peu ce qu’ils aiment…

    Et pour finir, j’ai envie de citer 2 séries animées Godzilla qui n’ont pas été produites au pays du soleil levant :
    – La série Godzilla de 1978 de Hanna Barbera, série traduisant le côté « Godzilla, ami des enfants et des plus grands », vu que la série montre une équipe de gentil scientifique ami de la nature qui font appel à Godzilla comme on appelle Batman qu’on a un problème à résoudre qui nécessite une intervention de taille. Avec un neveu de Godzilla ailé qui préfigurerait presque Denver le dernier dinosaure…
    – La série Godilla: The Series de 1998 faisant suite au film bien connu de R. Emmerich

    Y en a pour tous les goûts.

  3. Pierre GINER dit :

    Merci a vous tous pour vos messages quant au manga cast spécial Tokusatsu.

    Il est vrai que pour cette 1 ere (d’une longue série ? ^^;) émission il y avait énormément à dire et nous avions pris la décision avec Damien de diviser cela en 3 parties environ. Faire un rapide historique du genre et ensuite de parler des séries qui avaient été diffusées en France. La dernière partie étant plus axée anecdotes. Il est vrai que n0us avons oublié de parler de la partie musicale des séries live et des films. Je le regrette car c’était un élément important du genre, mais j’espère avoir l’occasion de me rattraper lors d’une prochaine émission. Les animations dérivées du tokusatsu étaient aussi un bon sujet comme l’a si bien fait remarquer Halasimov dans son commentaire. Là aussi, c’est un sujet à aborder dans une prochaine émission.

    Je voulais donc vous remercier de vos retours et cela nous a fait très plaisir à Damien et à moi, de savoir que cette émission vous a aussi passionné que ce que n0us avons eu de plaisir à l’enregistrer.

    Le Tokusatsu a évolué. L’engouement des enfants pour ce genre de série reste important, même si avec nos yeux d’adultes, on ne retrouve plus dans ces séries, la magie que nous avions ressenti en regardant X-Or et autres Bioman. Les temps ont changé, la vision et la déplétion du « héros » aussi. On peut le déplorer malheureusement, mais pour les enfants des années 2000, comme ceux des années 80, 70 et même 60, cette magie reste intacte car ce qui plaisait aux enfants était Ultraman, Kamen Rider ou Gavan et non pas Hayata, Ichijoji ou encore Hongo…

    Les sentai fêtent leur 45 ans cette année et Kamen Rider fêtera ses 50 ans l’année prochaine (sans compter les 55 d’ultraman).

    Bref, souhaitons malgré tout une longue vie aux tokusatsu et espérons que les prochaine series reviennent plus dans l’orthodoxie du genre.

    Pierre

    • Damien MARTINET dit :

      Merci à tous pour vos commentaires et vos apports !
      Nous sommes ravis avec Pierre que cette émission vous ait plu.
      Il y a effectivement pas mal de passerelles entre l’anime et le tokusatsu et les exemples cités ci-dessus sont tout à fait pertinent. Quant aux musiques et aux chansons, il y a beaucoup à dire, alors pourquoi pas aborder le sujet dans une prochaine émission ?
      Merci encore et à bientôt.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *