Japan Expo - 16e Impact

Mangacast N°04 – Débat : Ankama arrête le manga, quels impacts, quelles conséquences ? | Invité : Olivier CHAMAILLARD de Komikku

Mangacast n°04 - Avril 2013

Mi mars, le community manager d’Ankama Editions annonce sur la page Facebook de l’éditeur que celui-ci va cesser l’édition de manga, et sonne, donc, l’arrêt brutal des séries en cours.

En compagnie d’Olivier CHAMAILLARD, libraire à la boutique Komikku est observateur avisé du marché, nous allons revenir sur cet évènement, ses impacts et ses conséquences sur le public et le marché du manga en France.

Mangacast n°04 est présenté par AthrasBlackjackKobito et Kubo.

Fiche de l'émission

Numéro: 04
Saison: 01
Parution: Avril 2013
Format: MP3, 128kbps
Durée: 95’56

Débat: ANKAMA ARRÊTE LE MANGA, QUELS IMPACTS, QUELLES CONSEQUENCES ?
Sommaire: Débat, Notre Invité, LiensPhotos, Ending Theme
Avec: Athras, BlackjackKobito et Kubo

Téléchargement & Abonnement

MP3 iTunes Flux RSS

Ecouter le Podcast

DébatAnkama Editions arrête le manga. Quels impacts ?

Ankama Editions

Mi-mars, le community manager d’Ankama Editions nous apprenait, sur le page Facebook de l’éditeur, que le groupe cessait l’édition de manga.

Notre débat du mois revient sur cet évènement, ses impacts et ses conséquences sur le public et le marché du manga en France.

Les séries en cours de parution (et stoppées)

Black Joke 01 - AnkamaHitman Tome 01 - AnkamaLa Paire et le Sabre 01 - AnkamaTogainu no Chi 01 - Ankama

Akiba Manga chez Ankama Presse / Ankama EditionsSoil T.01 - Seul manga terminé chez Ankama (11 tomes)

Notre invité

Nom : CHAMAILLARD
Prénom : Olivier
Fonction : Libraire
Société  : Librairie Komikku
Depuis : mars 2013 (précédemment à Little Tokyo)

Liens utiles:

Ankama Editions
Ankama Editions : site officiel de l’éditeur

Photos:

Mangacast n°04, de gauche à droite : Athras, Blackjack, Kobito et Olivier CHAMAILLARDMangacast n°04, de gauche à droite : Athras, Blackjack, Kobito et Olivier CHAMAILLARD

Ending Theme, musique de fin

All Alone with You - Egoist CDAll Alone with You

Origine : Psycho-Pass
Type : Second ending theme
Artiste : Egoist
Auteur : ryo
Compositeur : ryo
Année : 2012

Toute l’actualité du manga est à suivre quotidiennement sur

Manga Sanctuary

Bon podcast à toutes et à tous !

Rendez-vous en mai pour un nouveau numéro de Mangacast !

Suivez-nous sur les réseaux sociaux :

Facebook Twitter
Vous aimez notre émission ?
Partagez-la et faites la partager sur les réseaux sociaux, sur vos blogs, sites, forums !

Mangacast est diffusé chez nos partenaires :

BadGeek Asia is One

Abonnez-vous via iTunes    Abonnez-vous via le Flux RSS

© 2013 Mangacast / Asurada.
© Ankama Presse. | © Ankama Editions.
OP Theme : Makafushigi Adôbencha Remix (Yuriko MORI), © Columbia.
ED Theme : All Alone with You (ryo), © Sony Music Entertainment, Japan.
© DR.

Hayaku Shop



15 Réponses à Mangacast N°04 – Débat : Ankama arrête le manga, quels impacts, quelles conséquences ? | Invité : Olivier CHAMAILLARD de Komikku

  1. Gemini dit :

    Ankama donne une mauvaise image non seulement auprès des Japonais, mais aussi auprès du lectorat français. Car son cas justifie la crainte que n’importe qui aura en voyant apparaitre une nouvelle maison d’édition de manga : tiendra-t-elle suffisamment longtemps pour aller au bout d’au moins un ou deux titres ? Et si le lecteur en question décide d’attendre avant de tester leurs séries, cela ne l’aidera pas à poursuivre son activité. C’est comme avec 12bis qui a arrêté son activité manga sans aucune annonce officielle sinon lors d’une conférence de son distributeur ; pour ne rien arranger, ils avaient indiqué qu’ils iraient au bout de DMC et de Arakure Princess Yakuza, finalement ils n’ont terminé que DMC.
    Pendant ce temps, ceux qui publient du manga par passion, ce qui est très certainement le cas de Komikku, souffrent de cette mauvaise image.

    • Kubo dit :

      Ce sera assurément dur pour le prochain arrivant, surtout s’il n’a pas les reins solides. Mais l’impact devrait se faire sentir, aussi, auprès des éditeurs déjà implantés.

  2. TanBoard dit :

    Une bonne émission, plaisante à écouter (ça manque un peu d’opinions divergentes pour un débat, mais on ne va pas chipoter). J’en profite pour rendre hommage à tous ceux à qui il manque seulement 3 malheureux tomes de La Paire et le Sabre et qu’ils n’auront peut être jamais ; c’est franchement, mais franchement rageant de se faire avoir de la sorte, si près du but …
    Pour réagir par rapport à GTO, même si l’édition double présente un avantage financier indéniable, les couvertures sont … comment dire ? L’édition simple me manquera si je venais un jour à acheter la série.
    Enfin, très bon choix de générique de fin, les 2 endings de Psycho-Pass sont des perles ! Je soutiens l’opening de Suisei no Gargantia s’il rentrait un jour en compétition !
    Bon, sur ce, un bravo à l’équipe, bonne continuation, et Cartox vaincra !

    • Kubo dit :

      On ne peut pas forcer les intervenants à avoir un avis divergeant si ce n’est pas le cas ! On jouerait une comédie dans le cas contraire.
      En même temps, Ankama a été sollicité plusieurs fois pour donner leur version des faits… 😉

  3. Thomas Romain dit :

    Emission interessante une fois de plus.
    J’ai ete assez proche d’Ankama au moment ou ils ont monte leur studio de production d’animation a Tokyo ou je vis. J’ai pu voir comment partis avec pourtant beaucoup de bonne volonte au depart la situation s’est degradee pour se terminer 2 ans plus tard par la fermeture de la structure qui a laisse beaucoup d’amertume chez tout le monde. Ce sont des passionnes, des fonceurs, mais qui comme vous l’expliquiez pour ce qui s’est passe avec leur projet d’edition de mangas, manquent peut-etre de vision a long terme soutenue par une etude de marche et un suivi serieux. Dans ce genre de cas, ca passe ou ca casse. Avoir des moyens, c’est a double tranchant. Libere de contraintes financieres trop importantes on peut se permettre de lancer des projets ambitieux et fous, mais en meme temps le fait que ces investissements ne representent finalement qu’une petite partie des actifs de la boite ne pousse peut-etre pas a se battre bec et ongles pour les defendre et les faire vivre passe l’excitation du lancement. Au final cela laisse une impression de gachis et c’est autant de deception pour les clients et les fans que pour les personnes qui se dont investies sur ces projets en interne je pense. L’image de la boite en prend un coup egalement a chaque deconvenue. Et je le regrette car on ressent enormement de passion et de talent dans leurs equipes de creation.

    • Kubo dit :

      C’est fou de se dire que des boites peuvent dépenser de grosses sommes sur un coup de tête sans jamais prendre le temps de faire de vraies études de marché, quand d’autres souffrent pour accoucher de projets ambitieux…
      Effectivement, je pense que l’image d’Ankama est durablement écornée auprès des japonais, et du public français amateur de manga.

  4. Arleider dit :

    Sympa le débat, moi qui ne pensait pas que Ankama a d’autres mangas que Dofus.

    PS: Vous avez réussi à placer le mot « Jojo » à la fin du podcast xD

    • Kubo dit :

      C’est tout le problème d’Ankama et son absence totale de communication.

      Malheureusement, je crois qu’on ne passera pas une émission sans Jojo… xD

  5. Madj dit :

    1:06:35 +1 pour kobito et la dénonication de panini xD ^^

  6. Guillaume dit :

    C’est vrai que Ankama à l’habitude de se lancer dans des projets avec cette vision à court terme du « ça passe ou ça casse ».
    Ils avaient déjà réalisés la même chose en aidant financièrement la chaine « NoLife » et le site « Gameblog », avant de cesser cette aide financière quelques mois plus tard en voyant que cela n’était pas suffisant pour sauver ces deux « entreprises », bien que les deux existent toujours aujourd’hui (certainement grâce à cette aide de Ankama d’ailleurs).

    Quoiqu’il en soit, c’est dommage pour le consommateur qui ne pourra finir ses séries. Ayant vécu la même chose avec « Yureka », je suis de tout cœur avec les victimes de cette prise de décision !!

  7. Kotoji dit :

    J’ai découvert très récemment l’existence de Mangacast.
    Tout d’abord, bravo pour votre boulot.
    En ce qui concerne l’émission, le silence d’Ankama n’aide pas, mais je vous trouve très dur sur la politique d’Ankama dans la gestion de ses mangas. De mémoire, lorsqu’ils avaient lancé cette collection, j’avais justement l’impression de les voir vraiment partout et qu’ils avaient eu un très bon plan de com.
    Je ne suis pas certain que leur seule gestion soit responsable de ces échecs commerciaux.
    Toutefois, je ne m’explique pas leur communication étrange sur la fin de ces séries…

    • Kubo dit :

      Bonjour Kotoji,

      Je pense que nous avons été honnête sur notre vision de la gestion de l’édition de manga par Ankama Edition.
      Mais tu peux tout à fait ne pas avoir le même point de vue que les intervenants du podcast ! 😉

      Dans l’équipe nous avons un libraire spécialisé manga, et Olivier est, lui même, libraire pour une autre enseigne dans la même spécialité. Et tout deux sont d’accord sur ce point : la communication d’Ankama sur le sujet était inexistante. Au point que de nombreux lecteurs ne savaient pas que l’éditeur sortait des titres japonais.

      J’ai du mal à voir ou tu as pû voir leur communication.
      Pas de site web dédié, pas de publicité web ni papier, pas de partenariat, pas (ou peu) de communication vers la presse spécialisée, pas de stand sur les salons… 😉

      • Kotoji dit :

        Je ne mets surtout pas en doute votre honnêteté, mais je trouvais que vous aviez été loin dans la spéculation. Après, Ankama est entièrement responsable aussi de ne pas communiquer sur ce qu’il a pu se passer.
        Pour ma part, je me rappelle avoir eu entre les mains des canal BD manga ou album manga avec Black Joke en couverture, des livrets avec des extraits de certains mangas, des trailers et des articles sur Manga news et les autres sites spécialisés, des articles dans animeland et autres revues me semble-t-il…
        ça me semblait une com raisonnable au vu des tirages qu’ils devaient faire (je n’ose pas imaginer qu’ils aient tiré au-dessus de 5000 exemplaires ces différents titres).
        Après, c’est une vision parfaitement subjective de ce qu’un simple lecteur a pu voir de son côté…

        • Kubo dit :

          Spéculation et vécu de libraires spé. Eux-même n’ont pas vu, semble-t-il, ces livrets promotionnels. Je n’ai pas souvenir non plus.

          Il y a eu « articles » par les envois de « service presse », ce que fait Ankama sur tous ses titres.

          Par contre question bannières, aucun souvenir non plus.

          En même temps, sans réponse de leur part, difficile pour eux de se défendre.

          • Kotoji dit :

            C’est bien ça le problème, pas de réponse de leur part…

            Pour en revenir aux publicités, quand on voit le coût d’une pub en comparaison des coûts inhérents à la fabrication d’un manga, ça explique aussi pas mal pourquoi ils n’ont pas plus insisté que ça. C’est un difficile équilibre à trouver…

Laissez votre commentaire