Japan Expo - 16e Impact

Mangacast N°60: La récap’ 2018

2018 fut une année riche dans le monde du manga et de l’animation japonaise: Films d’animation (Dragon Ball Super : Broly, Miraï, ma petite sœur, City Hunter : Shinjuku Private eyes…), décès de mangakas, fait divers dans le milieu du manga, arrivée de mangas majeurs (The Promised Neverland, Kingdom, L’Atelier des Sorciers, Eden’s Zero…), d’animés importants (Pop Team Epic,Violet Evergarden,The Promised Neverland, Golden wind), exposition Naoki Urasawa, lancement de la collection KuroPop de l’éditeur Kurokawa.

Une année marquante sur laquelle notre équipe revient pendant plus de 3h dans ce numéro exceptionnel, une rétrospective des faits et titres majeurs de 2018 !

Bonus : une interview de Pierre Giner et Widad Noureddine après la projection du film Dragon Ball Super : Broly en avant-première mondiale le 14 novembre 2018 au Nippon Budokai à Tokyo. Ils vous donnent leurs impressions et leurs avis suite à cette projection. NE CONTIENS AUCUN SPOIL. à 2h17mn dans l’émission.

Mangacast n°60 est présenté par Kobito, Echo, Thundergeek, Sédéto, Athras

Fiche de l’émission

Numéro : 60
Saison : 06
Parution : Décembre 2018
Format : MP3
Durée: 3h06
Sujet : La récap’ 2018

Téléchargement et abonnement

Télécharger en MP3S'abonner via iTunesS'abonner via AndroidS'abonner via RSSEcouter avec Deezer

Écouter l’émission

Chatter avec l’équipe

Suivez nous sur les réseaux sociaux !

FacebookTwitterYouTubeInstagram

Nos partenaires :

Hayaku Shop

Manga Mag

Abonnez-vous via iTunes

Abonnez-vous via Android

Remerciements :

La librairie Hayaku Shop, et VOUS ! 🙂

Les opinions exprimées durant l’émission n’engagent que leurs auteurs.

© 2018 Asurada

Hayaku Shop



5 Réponses à Mangacast N°60: La récap’ 2018

  1. Api dit :

    Attention à ne pas dire de bêtises… Violet Evergarden n’est pas du tout une coproduction Netflix. Ils ont juste acquis les droits de diffusion et n’ont pas du tout participé à la production. La mention « Netflix Original » leur a justement été reprochée à cause de ça.

    Sinon, je vous encourage à revoir A Silent Voice. J’ai l’impression que vous êtes complètement passé à côté de toute la richesse du film et c’est franchement dommage.

    • Cédric DEPAEPE dit :

      Bonjour à toi et déjà merci de ton commentaire.

      1) Mes excuse effectivement Violet Evergarden n’est pas produit par Netflix effectivement je me suis trompé. Mea Culpa.

      2) J’ai vu 2 fois « A Silent Voice », lu le manga et j’ai même assisté à sa conférence public. Tout ça pour dire que je suis assez fan de son travail et du film qui à été fait autour. Mais à la question de savoir si ce film mérite d’être sélectionner au Oscars, je pense sincèrement que non.
      Le film à beau être superbe visuellement, il est très maladroit sur son fond en adaptant parfois à la va vite des morceau du récit original. Mais surtout le principal problème que je rencontre face à cette adaptation… ben c’est qu’elle ne fait qu’adapter ( même si la réalisatrice fait un très bon taf).
      Concrètement, le film ne m’apporte rien de plus que ce que le manga faisait déjà et il n’arrive pas à garder un rythme correct. la partie dans l’hôpital qui dure 1 volume du manga se fait ici en 15 minutes ce qui me semble être trop court pour avoir le temps de comprendre l’évolution des personnages. Le film est prisonnier de son matériau de base et ne peux pas donner un récit plus simple et moins fourre-tout.
      Alors si pour toi la richesse du film passe par son messages et ses sentiments, sache que j’ai pleuré devant le manga ET le film, mais je ne considère pas ça comme un critère de film réussi sachant que l’histoire vient également du manga original.

      Voila j’espère avoir pu répondre à tes remarques de façons claires et te souhaite de joyeuse fêtes de fin d’année 🙂

      • Api dit :

        J’ai l’impression que tu sanctionnes le film parce qu’il ne propose pas une histoire originale, mais juste une adaptation. Selon moi, si le film doit pouvoir s’apprécier sans avoir lu le manga d’origine, je pense qu’il est tout aussi juste d’évaluer le film sans le comparer avec le manga.
        Cela dit, je suis d’accord pour dire que l’adaptation est loin d’être parfaite, avec notamment certains personnages présents uniquement parce qu’ils existaient dans le manga. Mais pour ce qui est du rythme, il m’a paru franchement maitrisé. Donc ce n’est finalement qu’une question de subjectivité.

  2. ginjou dit :

    J’adore votre podcast, mais merci de ne pas dire aucun spoiler sur la partie du film DB super alors qu’un nom de méchant non annoncé dans le titre du film est révélé (on ne regarde pas tous les trailers qui spoilent plein de trucs)….

  3. baha815 dit :

    En écoutant ce dernier podcast, je voudrais proposer une idée de podcast à Thundergeek, le principe est simple il sera seul ou si c’est possible avec des clones de lui, puisqu’Il aime s’entendre parler et imposer ces avis personnels, merde on me dis que c’est déjà fait et que ce podcast s’appelle Mangacast Kaikoten.

Laissez votre commentaire