Mangacast n°73 : Saga Pika, les 20 ans !

Dans le cadre de nos rencontres avec les éditeurs, nous vous proposons aujourd’hui un mangacast exceptionnel avec le deuxième éditeur du marché ! En effet, pour célébrer les 20 ans de Pika éditions, nous recevons autour de notre table son directeur éditorial, Mehdi Benrabah mais aussi la chargée de communication de Pika, Clarisse. Durant près de 2h30, ils vont répondre à nos questions et celles de nos auditeurs sans langue de bois.

L’occasion de revenir sur 20 ans d’histoire, sur la politique éditoriale mise en place et son évolution, sur les différentes collections du catalogue, sur ce lien étroit avec la Kodansha, mais aussi et surtout la possibilité de mieux connaitre cet acteur majeur du manga.

Pour mener à bien ce Mangacast n°73, le ménestrel Kobito est entouré du chevillant Thundergeek et du chevelu Calintz.

Fiche de l’émission

Numéro : 73
Saison : 08
Parution : Février 2020
Format : MP3
Durée: 2h30
Sujet : Saga Pika, les 20 ans !


Téléchargement et abonnement

Télécharger en MP3 S'abonner via iTunes S'abonner via Android S'abonner via RSS  


Écouter l’émission


Logo des 20 ans de Pika

Retour en images de 20 ans de parutions marquantes et à venir. 

Quelques mangas marquants chez Pika

Couverture du tome 1 de GTO chez PikaCouverture du tome 1 de Fairy Tail chez PikaCouverture du tome 1 de Card Captor Sakura chez PikaCouverture du tome 1 de Dreamland chez Pika Couverture du tome 1 de High School of the Dead chez Pika      Couverture du tome 1 de xxxHolic chez Pika Couverture du tome 1 de Maid Sama chez Pika Couverture du tome 1 de L'attaque des titans chez Pika Couverture du tome 1 de L'atelier des sorciers chez Pika Couverture du tome 1 de The Quintessential Quintuplets chez Pika Couverture du tome 1 de Love Hina   


Liens utiles :

La page facebook, le site, l’instagram et le compte twitter.


Continuez le débat avec l’équipe sur Discord


Suivez nous sur les réseaux sociaux !

Facebook Twitter YouTube Instagram 


Nos partenaires :

 


Remerciements :

La librairie Hayaku Shop, et VOUS ! 🙂


Les opinions exprimées durant l’émission n’engagent que leurs auteurs.
Mangacast 2020



3 Réponses à Mangacast n°73 : Saga Pika, les 20 ans !

  1. Tepes dit :

    Salut,

    je voulais réagir à certains points évoqués dans ce mangacast.
    Déjà, je pense que l’invité n’a pas forcément compris que continuer à soutenir des titres se vendant mal comme par exemple Space Brothers ou Chihayafuru, ce n’est pas forcément investir des milliers d’euros dans des campagnes d’affichages, offres promotionnelles, pubs..mais déjà simplement relayer les avis positifs des lecteurs sur les RS, relayer les chroniques ou articles sur les sites de news, blogs ou podcasts ou simplement refaire de temps en temps un article sur leur site et RS pour rappeler l’existence de telle ou telle série(ce que Kob a dit je crois) en remettant éventuellement le premier chapitre, quelques images des planches…
    Ça a un coût bien sûr, ça demande un peu de recherche et un peu de temps de travail au CM mais je ne pense pas que ça ne ferait de mal à ce genre de séries.

    J’ai aussi du mal à comprendre pourquoi il y a tellement de séries en cours chez cet éditeur dont la plupart des volumes sont indisponibles. Je comprends que c’est un coût important de réimprimer des volumes d’une série qui ne fonctionne pas mais quand on regarde la plupart des autres gros éditeurs du marché comme Glénat, Kana, Kurokawa ou Ki-oon par exemple, on se rend compte que c’est très très rare chez ces derniers d’avoir des séries en cours dont les volumes ne sont pas réimprimés. D’ailleurs même Kazé, qui est(était?) un mauvais élève dans le domaine a fini par réimprimer dérnièrement des séries indisponibles depuis longtemps comme Moonlight Act, Initial D ou Rinne…
    Pourquoi le 2ème éditeur du marché n’est pas capable de faire ce que font ses principaux concurrents ? Quand on écoute Mehdi Benrabah, on a l’impression que pour une nouvelle série, soit ça marche et on soutient le titre, soit ça foire et alors, c’est limite si le titres n’est pas mis à la poubelle.

    Je vais peut-être un peu dur mais parmi tous vos invités travaillant pour des maisons éditions que vous avez eu depuis le début de Mangacast, c’est peut-être ceux que j’ai trouvé le moins passionnés et intéresants dans leurs propos et ça m’a vraiment pas motivé à me lancer dans de nouvelles séries chez Pika.

    Ce qui est sûr, c’est qu’ils ont de la chance d’être prioritaire sur toutes les grosses séries Kodansha…

  2. ON4BB dit :

    Bonjour,
    Je rejoins ce que dit Tepes sur ce numéro de Mangacast consacré à Pika.
    Déjà, il est faux de dire comme le font les invités que Pika répond à ses lecteurs. Ayant déjà envoyé des messages à d’autres éditeurs j’ai eu des réponses (parfois basiques mais des réponses quand même). Mais Pika n’a jamais répondu à mes messages (et ce quel qu’en soit le contenu), donnant l’impression d’un mépris de leur lectorat.
    Concernant les titres qui se vendent mal, l’excuse du « on est allé jusqu’au bout » est facile quand on comprend bien qu’ils ne font que respecter le contrat signé avec l’éditeur obligeant à tout sortir. Espacer les sorties est la pire chose à faire car c’est l’assurance de perdre le plus possible de lecteurs dégoutés de ne pas voir leur série sortir (presque 6 ans entre la sortie japonaise et la française pour le dernier volume). Et comment conseiller une série si les potentiels lecteurs sont assurés de ne pas pouvoir la lire, faute de tome disponible (parfois moins d’un an après la sortie) ? C’est là qu’on voit le mauvais rapport que Pika a avec son lectorat. Pour prendre un exemple, chez Kurokawa les ventes initiales de Yotsuba&! n’ont pas été à la hauteur. Et l’éditeur a demandé aux fans de faire connaître la série (l’Enjoy Everything project), ce qui a marché ! Un autre exemple est Emma qui n’a pas marché chez le même éditeur qui n’a pas retenu la licence qui reprise par un autre éditeur (Ki-iin) sous une autre approche a finalement fonctionné correctement. Mais Pika ne communique pas avec son lectorat et ne lache pas ses licences !
    Et même quand l’équipe de Mangacast ouvre des possibilités de nouvelles éditions Deluxe (comme Ah! My Goddess qui connait actuellement une nouvelle édition en 24 tomes au Japon et qui serait même l’occasion d’avoir le titre dans le sens original) pour les anciens titres, on sent clairement une absence d’intérêt si elle ne concerne pas les très gros auteurs. Pika ne fait d’autres éditions (sans réelle plus value) qu’avec des titres qui se vendent déjà très bien alors que ce n’est donc pas nécessaire.
    Concernant les multiples indisponibilités, quand on voit qu’on est chez le Numéro 2 du secteur et que quasiment tous les autres (même plus petits) font des réimpressions régulières, on a l’impression que c’est un comptable et non un fan de manga qui dirige l’éditeur.
    D’ailleurs c’est vraiment cette impression que donne Mehdi Benrabah, celle d’un dirigeant d’entreprise, pas d’un directeur éditorial. Cette impression peut disparaître quand on l’entend défendre la gamme sportive qu’il a mise en place (et c’est effectivement une bonne idée car originale dans le paysage actuel du manga) mais qui réapparait aussitôt quand il parle de productions qui ne l’intéressent pas, car étant notamment issus des décisions de ses prédécesseurs. On le voit bien sur la gamme Senpai, désormais morte et qui n’est pas allé jusqu’au bout des titres, même s’il prétend le contraire (le second arc – car c’est ainsi que le définit l’auteur – d’Attache-moi Nana to Kaoru, intitulé Nana to Kaoru – Black Label n’est jamais sorti et cela risque de ne jamais être cas).
    Au final quand on compare avec vos autres émissions concernant un éditeur, celle-ci est assez décevante car on n’éprouve pas de la sympathie pour l’éditeur ou du moins il ne parvient pas à en déclencher de la part d’un lectorat qui est quand même acheteur.
    Il faut espérer que, comme c’est le cas avec Panini depuis plusieurs mois, on ait enfin un changement de l’éditeur qui écoute tout son lectorat, mais je doute que cela soit le cas dans le futur proche.
    Merci en tout cas à l’équipe de Mangacast pour cette émission.

  3. […] *Mangacast n°73 : Saga Pika, les 20 ans ! […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *