Mangacast Omake n°73 – Octobre 2019

Dans ce Mangacast Omake 73, notre équipe chronique : Sexy Cosplay Doll, Zozo Zombie, Goodby Dragon Life, Mitochon Armaggedon, Blue Phobia, Rasetsu : Primal Hunt, Heartgear, Frère à louer, Nos compagnons, Pitch Black Ten, Empereur du Japon, Tant que nous serons ensemble, Luna Kiss, Record of Grancrest War, Milky Time et le light novelMy Teen Romantic Comedy.

Presque 3 heures d’émission pour partager, avec vous, nos conseils manga et animés du mois d’Octobre et l’actu du marché dans une ambiance survoltée.

Mangacast Omake n°73 : Octobre 2019 est présenté par Thundergeek, Echo, Sweety, Dareen, Gensen, Calintz et Kobito.



Mangacast n°68 : Ki-oon, les 15 ans. Quelles évolutions ?

UNE 15 ans Ki-oon

À l’occasion des 10 ans de Ki-oon, nous avions reçu Ahmed Agne, un de ses fondateurs, afin de revenir avec lui sur les dessous de la création et réussite de Ki-oon. Cinq ans plus tard, nous le recevons à nouveau pour célébrer les 15 années d’existence de sa maison d’édition et son entrée dans la cour des grands, symbolisée par l’acquisition d’un gros titre du Shonen Jump, à savoir My Hero Academia mais aussi l’installation de Ki-oon dans le classement des 4 plus gros éditeurs de manga en France.

Mais Ki-oon c’est aussi la création originale aussi bien française (Green Mechanic et Outlaw Players) que japonaise (L’histoire sans fin, Tsugumi Project ou encore Lost Children) et une volonté de toujours surprendre les lecteurs.
Entre anecdotes, pensées réfléchies et honnêteté, Ahmed Agne revient sans accroc, ni agressivité sur le choix de son catalogue et sur ses objectifs à venir. Écoutez l’émission pour le comprendre.

Mangacast n°68 est présenté par Kobito, Calintz et Gensen.



Mangacast Omake n°72 – Septembre 2019

Avec ce Mangacast Omake 72, notre équipe fait sa rentrée et peau neuve avec de nouveaux chroniqueurs, mais elle chronique surtout : Chiisako Garden, My fair honey boy #1, Les temps retrouvés #1, Sous la lune de Taishô, Jormungand #1 et #2, Full Drum #1, Valkyrie apocalypse #1, NeuN #1, Mon homme à tout faire #1, Strange Fruit #1 et #2, La Voie du tablier #1 et Frankenstein family #1.

Presque 3 heures d’émission pour partager, avec vous, nos conseils manga et animés du mois en cette rentrée et l’actu du marché dans une ambiance survoltée.

Mangacast Omake n°72: Septembre 2019 est présenté par Thundergeek, Echo, Sweety, Dareen, Gensen et Kobito



Mangacast Omake n°71 : Spécial Été 2019

Dans ce Mangacast Omake 71, notre équipe chronique : Hinomaru Sumo, Jump : l’âge d’or du manga, Éclat(s) d’âme, Dreamland, This is not love thank you, Golden Kamui, Après la pluie, L’école emportée, Chasteté inversée, Les enfants de la mer, Bungo Stray Dogs, Promare, Blend-S, Bunny Girl Senpai, Assassination Classroom et Le mystère des pingouins.

C’est l’été, ce numéro de plus de 2h40 est donc une sélection spéciale de l’équipe pour vous proposer des titres qui sentent bon le sable chaud et les rafraîchissements ! Alors qu’attendez-vous ? Écoutez-le !

Mangacast Omake n°71 : Spécial Été 2019 est présenté par Kobito, Sedeto, ThunderGeek, Echo, Calintz, Sweety, Dareen et Gensen.



Japan Expo 2019 Interview – Di NIANMIAO

Né à Fuyang dans l’est de la Chine, Di NIANMIAO est fan de manga depuis sa plus tendre enfance. Se consacrant tout entier à son désir de devenir mangaka, il parvient à se faire publier dans des magazines chinois dédiés à ce genre à partir du milieu des années 2000.

Il entame en 2014 la prépublication d’Ultramarine Magmell et se voit rapidement repéré par l’éditeur japonais Shueisha qui entame la prépublication de la version traduite en japonais de son œuvre dans le Jump+ la même année. En 2015, avec la publication du one shot Koroshiya Domino dans les pages du Weekly Shonen Jump, il devient le premier auteur non-japonais à sortir une histoire qui ne soit ni écrite ni dessinée par un japonais dans les pages du légendaire magazine qui a accueilli avant lui ses modèles Yoshihiro TOGASHI (Hunter x Hunter) et Akira TORIYAMA (Dragon Ball).



Japan Expo 2019 Interview – Daiki KOBAYASHI

Image de UNE de l'interview de Daiki KOBAYASHI

Avant Ragna Crimson, publié en France aux éditions Kana, le jeune mangaka Daiki KOBAYASHI est déjà l’auteur de deux séries parues chez Square Enix : Skyblue, avec 5 tomes publiés en 2011 et 2012, et Satsui no Senki, 2 tomes publiés en 2014 et 2015. C’est grâce à un concours de talent du magazine hebdomadaire japonais Shonen GanGan de Square Enix qu’il est révélé au grand public. Le début d’une longue carrière s’annonce alors pour lui !

Mais quel genre de mangaka est-il ? Sa méthode préférée pour dessiner : le numérique, dans l’air du temps. Même pendant ses pauses, il baigne dans le manga car il aime regarder des anime pour se détendre ! Actif sur les réseaux sociaux, il a à cœur de soutenir ses collègues mangaka publiés dans le même magazine que lui.



Japan Expo 2019 Interview – Tony VALENTE

Tony VALENTE en pleine interview

Né en 1984 à Toulouse, Tony VALENTE s’intéresse autant à la BD franco-belge qu’au manga. Il fait ses premiers pas dans la BD en 2004 avec la série de fantasy Les 4 Princes de Ganahan. En 2008, il renoue avec ses influences manga avec la série Hana Attori, puis se lance dans d’une trilogie scénarisée par Didier TARQUIN, S.P.E.E.D. Angels.

En 2012, il débute seul le manga Radiant. C’est avec ce titre qu’il s’épanouit pleinement. Radiant remporte d’ailleurs le Daruma du meilleur manga international en 2016. Assumant seul les casquettes de scénariste, dessinateur et coloriste, le Toulousain, expatrié à Montréal, est un bourreau de travail. Il produit désormais trois tomes de Radiant par an, tout en travaillant en étroite collaboration avec la NHK sur la production de l’anime Radiant. En effet, le succès est tel que la série est publiée au Japon sans passer par la prépublication et adaptée en anime par la première chaîne publique japonaise.